dimanche 2 avril 2017

En veux-tu ? haaan, vois là !

     
              Pour dissiper immédiatement tout malentendu concernant ma longue absence de l'univers blogosphérique, sachez que je ne faisais pas la gueule, que je n'étais pas dépressive et pas incarcérée pour insultes à enflures d'extrême-droite. Non, j'ai tout simplement changé de TAF (Travail A Faire). Et dire que cette nouvelle activité m'occupe copieusement est un moindre bien. Donc, inutile de maintenir le suspense plus longtemps car vous l'avez déjà compris : je ne suis pas la nouvelle attachée parlementaire du fillon ou de la pen. 
    Les seules récré que je me suis autorisées dans cet océan de boulot-nouveau-pas-dodo, ben c'était dans le jardin. 
Histoire de vous présenter mes plus plates excuses pour mes silences excusables, ce soir je vous sers le plein de photos. Et ce plein là confirme que le jardin était plus que jamais magnifique au mois de mars. 

Akebia cream form installée au printemps 2015 a hésité plus d'un an avant de démarrer mais là c'est fait : elle est énorme et garnit bien le mur nord de la maison (je vous montrerai l'ensemble une autre fois)

Sa copine Quinata installée à l'automne 2016 ne fait pas sa chichiteuse pendant 2 plombes et offre déjà ses 1ères fleurs.

2 ans que j'en rêvais après que mon pote de radio Daniel Lys en avait fait un portrait parfait dans l'une de nos émissions : Exochorda "The bride" a rejoint un coin près du bassin où il est censé prendre le relais sur des lauriers tin atteints (i z'étaitent prédestinés que voulez vous) par la saloperie de chrysomèle de la viorne -incroyable ce que les lauriers tin sont moches avec leurs feuilles toutes séchées et percées par ce parasite-.  Je ne veux pas traiter à l'insecticide violent et mes interventions au soin bio, ben... je les ai faites trop tard. Je confie donc au petit exochorda, la lourde responsabilité de pousser, pousser, pousser jusqu'à remplacer ces pauv' lauriers.

Cet hiver a été plus rigoureux que les 4 précédents et j'ai perdu mes Félicia et une Alyogyne huegelii. J'ai remplacé par...d'autres Felicia que j'adore et un Pittosporum Tenuifollium Purpureum. 
Le massif sec se porte à merveille en cette fin mars. D'ailleurs, je le trouve beau tout le temps par tous les temps. Le petit phlox subulé mauve est couvert de fleurs et les népétas ont été les preum's à fleurir. Cette année, j'ai prévu de me focaliser uniquement sur les végétaux de terrain sec pour la majeure partie du jardin. (sorry pour toutes les photos de ce billet où j'ai voulu faire style "je mets un contour trop classe en dégradé de noir" ; mes mumuses au logiciel libre sont pas jolies jolies) 
Lorsque je l'ai acheté il y a 2 ans, je pensais qu'il était mal en point mais son port sur tige m'avait emballée. Je l'ai protégé avec du voile d'hivernage pour son 1er hiver 2015 où finalement il n'avait pas fait froid. Je ne l'ai pas protégé pour son 2ème hiver 2016, plus rigoureux, et coup de bol, il n'est pas rétamé par le gel : Retama monosperma.
C'est bien la 1ère fois que les cotonéasters gardent des baies jusqu'en mars. Je m'inquiète : y aurait-il moins d'oiseaux ? 
Et qui travaille trop beaucoup, s'autorécompense : vui, je me suis offert le Prunus Kojo-No-Mai qui me faisait tant envie à cause de vous toutes et tous. Il restera en pot et à portée de ma main pour les arrosages (cette photo date de la mi-mars et le pot a déjà déménagé d'ici pour céder la place à l'exochorda)
Cette année, je suis toujours fashion victim et j'aime les teintes terracotta ; vu que le gel m'a fait paumer tous mes Osteopermum cet hiver, j'ai renouvelé-actualisé car j'adore ces plantes.

La sauge ananas qui était dans cette bassine a pris aussi son shoot de gel alors j'ai fait un nouvel habillage avec santoline verte, sedum aubergine, petit sedum tricolore et basilic pourpre 

Trop d'la balle : pour les coins ombragés, j'ai enfin trouvé des bugles rampants panachés !

J'ai un problème avec les Vinca major qui colonisent tout le massif lavande mais cette variété mini "atropurpurea" du massif bassin couvre le sol gracieusement. 
Ces anémones des bois colonisent aussi beaucoup mais quelle lumière près du bassin depuis 1 mois !
Dans les espaces secs, j'ai choisi d'installer des Phillyrea angustifolia. Ok, leur croissance est lente mais leur persistance,  leur résistance au sec doublée d'une rusticité à -15° et leur côté "mes feuilles ressemblent à celles d'un olivier" m'ont ralliée à leur cause (à effet ? on verra dans 2 ou 3 ans) ; ils se taillent ou se laissent libres. Ce sont des perles pour jardiniers du sec. 



Séquence émotion : Nos 1ères fleurs de pommier Reinette. 

J'ai resigné une convention annuelle avec les bacs et les ai garnis de santolines vertes et grises, de curry, de serpolet, d'estragon. Faut juste que je fignole tout autour avec mon coupe-bordure.

La glycine débutante, l'herbe trop haute, la 1ère rose de Sanguineum sonnent le début des festivités printanières : je revis.

Peu à peu, je double la haie de thuyas trop monochrome, monotone pour une non monomaniaque. Yep, je ne suis pas fan des haies de conifères. Or ici, cette haie a l'avantage de nous séparer de la rue très passante et j'en suis bien aise. Il n'empêche que la faire un peu oublier avec des sujets plus joyeux me trottait déjà depuis l'an dernier. En respectant une distance de 1,50 ou 2 de ces thuyas, je commence à planter des arbustes à floraison printanière. Là, je vous montre un Malus Coccinella et j'ai aussi mis un Viburnum Bodnantense, 2 amélanchiers, 1 buddleia récup' + 1 lilas de M'sieur Henri et...je poursuivrai cet automne car le délai de plantations de printemps est dépassé pour moi : Pas envie de voir tout crever dès le mois de juin et ses 1ères sécheresses. 
Vos messages perso pour avoir pris de mes news pendant mon silence prolongé me sont allés droit au coeur Je vous dédie ces baies si love du Lonicera fragrantissima (attention aux pitchouns, ces baies sont jolies mais toxiques)
Et c'est sur cette image affectueuse que se termine ce premier billet du reste du printemps !
Je suis très heureuse de refaire une apparition par ici et j'espère que le boulot me laissera le temps de repasser avant l'été. Ah bé oui, quand je vous dis que je bosse beaucoup, c'est pire que ça...
Allez, si je n'ai pas pu avoir le temps de vous souhaiter une belle année 2017, c'est bien sincèrement qu'aujourd'hui je vous souhaite un printemps 2017 absolument sublime ! 
Très amicalement.

La jardinière en herbe, working girl

55 commentaires:

  1. C'est pas la pen de te chercher des excuses, tu es une lâcheuse! Mais comme tu as trouvé un fil(l)on en or comme travail , on te pardonne! Tes akébias sont trop magnifiques et vont devenir superbes .Je n'ai jamais tenté.Trop risqué pour la région.Je suis fan de ces petites anémones des bois mais suis étonnée qu'elles poussent si bien dans ton jardin ensoleillé et sec.On les trouve en général comme tu dis en sous bois.Comme quoi !Ton petit coin sec a pris une belle allure de croisière.Tu as raison de te limiter aux plantes de terrain sec.Tu pourras te reposer sur tes lauriers pendant tes jours de congés.Mauvais jeu de mots , je te l'accorde , mais à 4 h du matin, je peux pas mieux.!!!! Dis , c'est pas un poisson d'avril que tu reviens ? On est le 3 , c'est trop tard! gros bisous Aline et bonne semaine à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Maryse, j'avais l'akébia quinata en région parisienne : un vrai monstroplante à qui le froid ne faisait pas peur. Que crains-tu dans ton jardin?

      Supprimer
    2. Ben voilà, Luciole t'a expliqué pour l'akebia. Et demande aussi au Duo : je crois qu'ils l'ont installée chez eux aussi. Quant aux plantes de sec, j'écoute maintenant mon instinct de fille du sud et sache qu'Hélène de Rouge Cabane m'a bien décomplexée pour mes choix :-) Maryse, après avoir repointé le nez ici, je vais aller le montrer sur ton blog ! Je te fais plein de gros bisous de 22h passqu'à 4h, j'y arrive pas, na.

      Supprimer
    3. Cécile je crains le gel hivernal et le vent .Nous sommes au sommet de la Touraine ( non, ne ris pas , c'est vrai !!)en plein vent. Etait il abrité par un mur dans ton ancien jardin ? Ca m'intéresse si je peux tenter le coup.J'adore l'akébia. Aline ,Le Duo a un jardin bien plus abrité que le notre .Re bisous

      Supprimer
  2. Tiens, tiens te revoilà, je n'étais pas inquiète puisque au courant de ton nouveau TAF mais il y avait qu'en même un petit manque dans la blogosphère. De belles nouveautés dans ton jardin, ne te laisses pas trop bouffer par le travail et profites de ton jardin printanier. Bises et à plus l'Occitane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça y est : j'ai mis un frein dans le boulot pro et j'accélère sur le jardin. Comme quoi, rien ne me stoppe ! Merci Isa pour tes encouragements. Je te fais tout plein de grosses bises.

      Supprimer
  3. un plaisir de te retrouvé dans la blogosphère, j'ai cru que la CIA t'avais enlevé vu ton amour pour T...,j'aime beaucoup ton jardin égal a ton humeur, ta petite bassine me donne une idée pour agrémenter celle que je viens de donné a GF, prend un peu de temps pour la blogo, malgré ton travail qui apparemment te plait
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Nadette ! tu sais que même sans avoir eu le temps de commenter, j'ai zieuté toutes tes publications. Vui, mon boulot me plaît énormément... mais j'aime toujours aussi énormément le jardin et le jardinage au naturel. Je te fais plein de bises aussi !

      Supprimer
  4. Félicitations pour ce nouveau job!
    Contente de te retrouver à travers cet article: ton humour et ton jardin me manquait!
    J'espère bien t'y retrouver avant cet été car tu auras d'ici 20 jours à commenter le 1er tour des présidentielles!
    En attendant, je vois que la vie du jardin suit son cours: remplacement des variétés trépassées pendant l'hiver, plantation de nouvelles..
    Je t'embrasse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme tu me mets la pression, Sophie... Commenter le 1er tour... Arf, je crois que je peux le faire là tout de suite !
      Tout est tellement plus riche en surprises au jardin :-) C'est vrai justement qu'au stade où en est mon jardin, quand je perds une plante, je ne m'angoisse plus : je remplace ! Je t'embrasse aussi très fort !

      Supprimer
  5. Yeap!!!! Te relire est un pur plaisir, Aline! Gare au burn out, prends bien soin de toi.
    *des bises et une douce semaine*
    Cécile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cécile, il n'y a jamais de burnout chez les jardinières, tout juste des passages casse-burnes que je maîtrise en bonne casse-c....... que je suis au naturel :-)
      De grosses bises !

      Supprimer
  6. Coucou ma douce Aline, contente de te relire!
    J'ai adoré te lire et regarder tes belles photos. Je les ai toutes admirées. Que le printemps sied bien à ton jardin! La plupart de tes plantes ne conviendraient pas chez moi et seraient noyées alors j'admire ces inconnues.
    Je te fais plein de bisous, je vais justement au jardin. Non non je ne vais pas coller d'affiches UPR( oui j'ai pris ma carte, moi!) , Laurent ne veut pas aller me chercher au poste lol. Non! Je vais terminer le massif Aline et Greg.
    💋💋💋

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma Caro, je fonce dans ton jardin car il y a foule de commentaires que j'aurais dû y laisser... Pour ta carte, si tu veux la prochaine fois que je monte vers chez toi, je vais te la chercher ; et je viendrai te récupérer au poste :-D
      Nan mais tu te rends pas compte comme mon prénom couplé à celui de Greg me remplit de fierté de savoir qu'ils se matérialisent dans un massif cousu Caro. On forme un trio non pas d'enfer mais de paradis jardinier :-) Je t'embrasse tout fort !

      Supprimer
  7. Ah te voilà ! Je pourrais repasser pour toi mais tu dois habiter trop loin...
    Chouette nous allons pouvoir rire à nouveau si tu as le temps de poster entre ton job et ton job. Ton jardin est superbe, mais tu ne dois y être pour rien , tu est jobeuse maintenant. ..
    Merci jardin...tu ravi les lectrices qui se pâment devant tant de jolies floraison !
    A bientôt Aline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yo Jacqueline ! moi aussi ça me fait super plaisir de te lire. Quant au rire, la saison ne fait que commencer...
      Je te fais signe pour la suite. A tout tout bientôt !

      Supprimer
  8. Ton billet tombe juste le jour où je me disais "Mais que devient Aline?" Tu m'a épargné de mettre un mot pour te le demander. Un nouveau boulot, ça doit être très prenant au niveau de l'énergie. J'espère que tu vas trouver vite le rythme pour te ménager des pauses-jardin... et blog. Le retama monosperma est une merveille, mais semble bien difficile à trouver. Pourtant, je l'adopterais bien comme alternative aux genêts, dont la durée de vie est faible. Bon retour parmi nous (J'ai moi aussi eu une baisse de régime durant la mauvaise saison). Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Difficile à trouver ? Je vais essayer d'en faire une bouture pour toi !
      Pour ce qui est du rythme, il est aléatoire : ce soir, ça va mais demain je sais déjà que j'aurai un gros dossier à traiter... Mais comme j'adore cette façon de travailler, j'en savoure chaque page et chaque virgule. Merci Michèle ; j'espère aussi te relire dans peu de temps. De gros bisous !

      Supprimer
  9. Tiens, te revoilà toi ! Hahaaaaaaaaaa tu as craqué sur le Malus Courtarou ! Si tu le voyais en ce moment ! Un régal pour les yeux ! :)
    C'est chouette de venir nous voir entre deux pauses ! Vivement la prochaine ! :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouaaayyy ! Je l'ai enfin ce petit malus ! Bé je sais bien qu'il est magnifique chez toi puisque c'est précisément dans ton jardin que je l'avais repéré (comme le sambucus et tant d'autres plantes...). Le printemps fait vibrer mon corps de jardinière et j'ai réussi, pour quelques heures, à planter le cerveau de la ouorquingueurl au frais, dans son bureau. Quel bonheur de décrocher un peu... Je t'embrasse très fort mon Chou !

      Supprimer
  10. Ha génial de te retrouver! Ton jardin n'a pas souffert de ton travail excessif ailleurs. J'espère que ça va quand-même se calmer un peu; tu es sûre que tu ne préférerais pas un emploi fictif? Moi, je rêve de cela mais personne ne m'en a proposé pourtant je suis aussi galloise que Penelope. Comme toi j'ai planté l'exochorda the Bride il y a deux mois et on ne voit que lui! Vraiment super comme arbuste. Bisous et à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les jours de soleil, je préférerai un emploi fictif mais les jours de pluie, je m'éclate à travailler dans mon nouveau bureau. Mais c'est pas à Pénélope que je demanderais de me seconder :-)
      Je te fais tout plein de gros bisous, Judith !

      Supprimer
  11. Tandis que certains s'enlisent dans des affaires...toi tu reviens aux affaires, heureuse perspective !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouaip, grâce à mon nouveau job, je vais pouvoir m'offrir des créations "Abus de vis entraîne mise sous écrou et risque de tôle"

      Supprimer
  12. Super heureuse de te lire à nouveau ma belle avec des photos magnigiques à la rosée du matin, alors question cruciale, c'est quoi la plante à grande feuille sur la photo n°5? Je pense avoir déjà croisé cette plante magnifique chez notre ami de silence ça pousse et il semblait dire qu'elle se plaisait à l'ombre, miracle!! belle et pas difficile. Quelle merveille aussi ton prunus machin chose, mais bon plein soleil j'imagine, et que dans l'ouest il va crever :-(. Reviens nous vite avant l'été, et profite aussi, il n'y a pas que le boulot dans la vie ;-) plein de bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu peux y aller les yeux fermés pour la plante de la photo 5 : c'est un Fatsia japonica ou faux Aralia qui résiste à tout et qu'on trouve facilement. Du coup, j'en ai rajouté chez moi car après l'hiver froid, les 2 que j'avais déjà ont bien tenu le coup. Quant au prunus, c'est pareil, il résiste partout.
      Moi aussi Alex, je suis très heureuse de te lire ! Je t'embrasse très très fort !

      Supprimer
    2. Ah cool merci je vais essayer de trouver celà chez mon pepiniériste habituel. Je te souhaite un bon WE avec 3 jours pour profiter de ce jardin céleste; plein de bisous.

      Supprimer
  13. Ah !!! Te re-voilà !!!! il y en a des choses dans ton jardin ! je vais passer revoir tout ça , chose par chose, incognito... je vois dans ta bassine l'ola de Botanic. j'avais laissé la mienne dehors dans le pot cet hiver : le gel l'a craquée ! heureusement, seulement en surface, mais il l'a "effeuillée" méchamment ! Donc, à renter l'hiver (chez moi du moins !). tes anémones, plantes de sous-bois m'étonnent ! Tu les as plantées récemment ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ola, je viens juste de la ressortir ! Mais tu fais bien de me dire qu'elle a craqué au gel car je l'ai protégée tout à fait au hasard. Pour les anémones, je les avais plantées en 2013 je crois. En tout cas, bien avant de faire le bassin. C'est seulement cette année qu'elles prennent vraiment de la place. C'est vrai que c'est bizarre qu'elles se plaisent là, au soleil de l'après-midi ; bon, elles cuisent quand même en été mais refleurissent un peu en automne. Je peux en prélever pour t'en envoyer si tu veux tenter.

      Supprimer
    2. Je peux trouver' des anémones Sylvie par chez moi, mais je n'aurais jamais osé. A essayer !. Il faut que je t'envoie une photo du Pacific Dream pitchoune ! PMais il n'est plus pitchoune du tout ! Il est beau, pas encore fleuri mais plein de boutons. !C'est mon rosier chouchou !

      Supprimer
  14. Merde!!!! et re Merde!!! tu nous as manqué! J'ai pas dit "m'a" pour pas froisser ton régulier....Je te çroyais en campagne et je scrutais BFM, LCI, des fois que tu apparaitrais dans les débats...Et puis mon épouse m'a dit que vu le niveau desdits débats, y a avait aucune chance de te voir là dedans! Bon ton jardin est normal...comme le mien! Donc en fait super beau! Allez bonne fin de semaine! Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ha, j'adore la réflexion de ta douce !!! Et pour les débats, si, quand même, hier soir, j'ai apprécié... pas autant que si j'étais dans mon jardin, ou le tien, ou ceux de tous les potes mais quand même, j'ai eu de l'intérêt pour les propos que j'ai trouvés par moment très drôles :-) De grosses bises à toi et à Madame !

      Supprimer
  15. Contente de te lire à nouveau et de voir les jolies photos de ton jardin.
    A très vite je l'espère, tes billets sont toujours un vrai régal!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Béa de revenir si vite malgré ma si longue absence ! Je t'embrasse très fort !

      Supprimer
  16. Ravie de te retrouver. Le printemps au jardin ou le printemps politique... beaucoup à dire en ce moment. Tu sais lier les 2 à merveille. Ton jardin commence à s'affirmer plus que jamais en tant que jardin du Sud et a encore gagné beaucoup en maturité. Que de chouettes scènes déjà en ce printemps, et ce toujours avec ta patte... j'adore. Félicitations et plein de courage pour ce boulot qui t'accapare tant mais je te fais confiance pour savoir te mettre au vert quand cela sera nécessaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahlala, le jardin est une source inépuisable d'imagination et une ressource inaltérable de créativité. Je vais à présent proposer aux candidats une formation politico-socio-jardinière pour espérer enfin avoir des programmes humano-rigolo-fleuris :-) A très vite, Isabelle !

      Supprimer
  17. je suis bien contente de te revoir! ici ou là..j'espère que tu vas pouvoir pendant tes congés (?) mettre de beaux billets comme celui ci sur ton blog! je ne connais pas toutes les plantes que tu as dans ton jardin, mais ça fait vraiment plaisir de faire une promenade parmi tes fleurs!
    et bravo pour le boulot, surtout ne fais pas de burn out!!
    grosses bises de Bretagne

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Catherine, tu sais que je suis venue souvent en coup de vent sur ton blog. Bon pitêtre que tu t'en es pas rendu compte parce que le vent en Bretagne, c'est monnaie courante :-) Merci à toi d'être passée et je reviens par chez toi d'ici peu en laissant ma signature dans les commentaires. Des bises énormes !

      Supprimer
  18. Yes ! Aline est de retour. Bon à priori, tu es toujours au taquet coté boulot. J'espère que tu arrives quand même à profiter des WE !
    Coté jardin : c'est bien sur toujours aussi agréable de se promener virtuellement dans ton jardin. J'ai un petit faible pour ton prunus "Kojo No Mai" en pot, je trouve que ça lui va bien. Bises d'en Haut et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Karine, les week-end, pour tout te dire, j'en ai pas eu beaucoup depuis décembre mais là, ça y est, je me les accorde. Ouf !
      Le prunus en pot bleu, c'est chez Judith que j'avais chopé l'idée. Bon j'espère que tout va bien en Haut et qu'on vous revoie un peu cet été... Des bises du printemps gardois !

      Supprimer
  19. Il n'y a pas que toi qui "s'éclate" au boulot car ton jardin pour ne pas être en reste vis à vis de sa jardinière lui aussi s'éclate à fond !! pour celles et ceux qui te suivent depuis le début de tes aventures on mesure tout le chemin parcouru et ce printemps au jardin tient vraiment ses promesses ... le massif du basin est un vrai régal ... à très vite car décidément tu nous a vraiment trop manquée ... bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que tout ce chemin parcouru, comme tu le soulignes, me donne encore plus la niaque pour continuer (j'ai déjà des plans d'agrandissement de massifs pour cet automne). Et grâce à toi, je suis définitivement décomplexée pour mes choix de plantes, des simples, celles qui "marchent" bien ici dans le sud et je me sens beaucoup plus d'assurance pour la suite. Moui, bon, peut-être que je vais râler comme pas permis cet été mais en attendant, je prends ce magnifique printemps en pleine face et putain, qu'est-ce que ça fait du bien ! Je te fais des bises énormes !

      Supprimer
  20. Quest-ce que je suis heureuse de te retrouver chère Aline "trèsoccupée" ! Il est certain qu'il faut bosser et beaucoup pour gagner son pain. Pour l'instant ce tour dans ton joli jardin me ravit et j'y découvre même des plantes que je ne connais pas ! Ton coin de paradis semble se porter au mieux en ce début de printemps et il faut dire que le climat est sans doute plus favorable chez toi qu'ici à l'ouest, où l'on est souvent malmené par des vents mauvais et contraires ! Alors profite bien de printemps, c'est une saison réjouissante et tellement merveilleuse... Je t'embrasse bien affectueusement et je pense souvent à toi. A plus tard et bon courage à toi, Shuki

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah Shuki, si tu savais à quel point je suis heureuse de me replonger dans la blogo ! Pas autant que ce que je souhaiterais pour rendre visite à tous les copains et les copines mais ça va venir. J'espère que tu vas bien aussi et que t'as bien récupéré des interventions. Je t'embrasse super fort !

      Supprimer
  21. Aline!!!!!!!!!!!! Merci pour ton passage sur le blog et tes messages! Misère comme ça m'a fait du bien de te lire en rentrant du boulot hier soir et de voir que mon pauvre petit blog a encore des visiteurs! J'avoue avoir une petite baisse de motivation pour le blog! En tout cas, merci pour tout ce que tu partages, pour tes photos magnifiques qui font tellement rêver!
    Un million de bisous printaniers franc-comtois pour toi!
    ♥ ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais-toi et fais-nous plaisir en publiant quand bon te semble ! Je suis irrégulière aussi mais je me fais des soirées blog qui me font un bien fou ; comme l'impression d'être de retour chez des potes qui parlent le même langage que moi :-) Des zénormes bisous, ma Christel !

      Supprimer
  22. PS: j'espère que tu t'éclates dans ce nouveau boulot!
    RePS: un peu comme toi, ça va changer de mon côté, et d'ici pas tard ça sera rockn'roll!
    rerePS: continuer à partager ton jardin!!!
    rererePS: dis la fille qui ne poste rien depuis des mois lol
    rerererePS: Bon week end! ♥

    RépondreSupprimer
  23. Je lis ton billet avec beaucoup de retard- je ne l'avais pas vu passé! Après ton commentaire chez moi, je me suis dite: "mais, je ne l'ai plus revue, Aline!". J'aime bien ton jardin de printemps, tu me parles de plantes que je n'oserais sortir avant la mi-mai : le gel pourrait bien revenir, malgré le merveilleux printemps... J'espère que ton job te laisse un peu de temps pour profiter de ton jardin avant la nuit tombée! Pour moi, c'était la détente qui me permettait de m'endormir sans cogiter et travailler dans mon sommeil. Heureusement, les jobs pour moi, c'est derrière, et je mesure tous les jours la chance que j'ai!
    Donc, à bientôt et bonne trève de Pâques!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne parle pas de retard de lecture, Gine : ça me file des complexes car je n'arrive plus à être dans le rythme... Et à propos de gel qui pourrait revenir, ça va arriver aussi chez moi et pas plus tard que la semaine qui vient. Un brin inquiète je suis car entre l'absence de pluie et le froid par dessus, le jardin risque d'être un peu défoncé. Joyeux lundi de Pâques à toi :-)

      Supprimer
  24. De très belles scènes printanières Aline, malgré ton emploi du temps très chargé ton jardin n'est pas devenu une jungle pour autan. J'aime beaucoup ton massif du bassin, tes carrés d'aromatiques et ce si joli akebia qu'il me plairait bien de trouver car j'ai l'autre aux fleurs grenat. J'ai tout comme toi succombé au charme du petit prunus Kojo No May. Bizzzh.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maryline, j'ai raté ma bouture d'akebia cream form l'an dernier mais je peux essayer encore pour toi, si tu veux. Siiii, ça me fait plaisir ! Merci pour ton passage et à tout bientôt par chez toi. J'ai hâte d'avoir des vues et des news de cette Bretagne qui me plaît tant !

      Supprimer
  25. 53 eme commentaire...J'suis à la bourre! Bon je rentre de New York! Trump te fait un gros poutou....! Bon ton jardin se porte bien...mais on s'en fout! Hein? le principal c'est que tu ré oxygëne ton blog qui commençait sacrément à faire la gueule! Bon il t'en veut pas! Moi non plus d'ailleurs! Grosses bises. Pas plus...Ton matou me regarderait sauvage....
    A+.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La rencontre Poutou/trump (voui, je mets des majuscules seulement aux noms propres), voilà qui serait bien tordant ! Dis, je viens de lire que t'as viré ton blog et ça me mine...
      Des grosses bises du Gard, "statut" de ma liberté jardinière :-)

      Supprimer
  26. Coucou chère Aline, merci pour tes petits mots charmants, je sais que le temps court plus vite que nous hélas... Je passe te souhaiter un bon Premier Mai, je t'envoie un gros bouquet de muguet virtuel car le mien a fleuri trop tôt, et puis c'est vrai, je suis trop loin !! Plein de bises de Loire atlantique où il fait bien frais, au point que la cheminée fonctionne aujourd'hui... c'est te dire ! A quand tu peux ! Shuki

    RépondreSupprimer