dimanche 12 avril 2015

Brouillon de culture...


Comme je ne fais pas de chichis avec vous, je vous soumets ce brouillon avant copie mise au propre (vu que ch'uis lente, faudra quand même attendre quelques années mais la patience, on connait ça hein ?). Le sujet traité ici c'est : "L'arc-en-terre". Eh bien, croyez le ou non, ça m'a inspirée. Pour être plus juste, c'est l'ambiance du magnifique Jardin des Vigneaux, que vous pouvez visiter inlassablement sur le blog Duo pour un Jardin, qui m'a définitivement décomplexée de mon toc de vouloir jouer avec les végétaux. En effet, Découvrant le blog "Duo pour un jardin" grâce à Maryse de "Au gré du jardin", je me rends compte immédiatement que ces 2 artistes jardiniers jouent littéralement avec toute la verdure qui leur tombe sous la cisaille et le rendu est juste époustouflant. J'ai passé des heures devant leurs ambiances oniriques nées du végétal grâce à leurs regards et doigtés aiguisés ; leur Hydrangea ou Phlomis taillés sont les nuages qui ont fait déborder mon vase d'enthousiasme. Je me dis que si leurs 4 mains font des miracles sur 1 hectare, mes 2 mains devraient tenir le rythme sur 1000 m2. Depuis quelques années, je suivais une thérapie chez un "psyécologue" pour tenter d'enrayer mon obsession de verts jeux et tailles en tout genre mais j'ai définitivement remercié le monsieur : j'assume désormais ouvertement ma vie sécateur/cisaille en main ; tout avait commencé en 2011 avec le pyracantha si menaçant pour les yeux de ma Poussine Tornade. Puis, crise de frénésie de taille big oblige, j'avais enchaîné avec des lauriers sauce puis un autre pyracantha...  Bref, inutile de vous faire un dessin, j'adore le Niwaki ou taille en nuages, mais aussi toutes sortes de mises en forme bizarres même si mes jardins n'ont jamais été d'inspiration japonisante. Bon allez, bien que j'arcticule bien quand je parle, passons aux photos, vous comprendrez mieux :

Le micro bassin est situé contre la haie de conifères du jardin voisin mais des lauriers tin et sauce, mêlés à cette densité presque impénétrable, ont discrètement poussé en toute liberté. Pour casser la verticale due aux conifères qui avoisinent les 3 mètres de haut près de ce tout petit bassin, j'ai étiré, arqué et pratiqué une taille sévère des branches des sauvageons lauriers espérant les forcer à s'incliner devant mes caprices et chapeauter ainsi (dans quelques années) le massif bassiné de quelques nuages rafraîchissants...
Ce n'est pas tout...

l'arc corête...euh pardon, la corête a ses lianes ployées par des liens que j'ai fichés en terre pour espérer former un jet de fleurs. C'est vrai qu'elle aurait peut-être pu en arriver là sans être arquée de force mais, je ne vous l'apprends plus : je suis sadique et un kerria pleureur, ça se rem arc, non ? niahahahahahah (rire sadique)

Vous voyez l'Eleagnus ? Taillé aussi cette semaine.
Euh....je décline toute responsabilité pour la paillote bambou so exotique et intimisée au brise-vue vert que vous apercevez au fond : ce matériel appartient aux voisins ; d'ailleurs les habitants des deux maisons mitoyennes 
(que je m'emploie à éviter sur les photos) de mon jardin de jeux , sont adeptes des brise-vue verts sans compter le désherbant R.... up pour les derniers arrivés "...passque les plantes, ça abîme les murs et que le brise-vue, c'est quand même plus pratique..." Les arc-anes du "plaisir du jardinage sans plante" me font lever l'arc-ade sourcilière de suprise (mauvaise).
Parfaitement cadrée (hum), cette photo vous montre l'un des lauriers sauce sur lequel je m'acharne depuis plus de 2 ans...
Pour ce pyra là, c'est plus récent : 1 an ; j'ai posé un tuteur pour orienter une branche en force ! non, mais...c'est qui qui commande !
C'est sur ce pyracantha (à gauche) que tout a commencé lorsque je suis arrivée en 2011 ; je précise que dans tous les jardins où j'avais sévi auparavant, je jouais toujours de la taille en nuages, que ce soit sur de grands et vieux buis ou des juniperus assez ennuyeux sinon ; donc je me suis lâchée sur le pyracantha sans aucune inquiétude. A part ça, j'ai fait en sorte que le rosier Opalia grimpant, (1er plan à droite) qui me faisait tant envie, figure aussi sur cette photo. Une folie vu sa dimension assortie à son prix mais quand on aime, on compte pas...
Une vue d'ensemble avec au 1er plan, le phlomis sur lequel je vais m'amuser dès l'an prochain et juste à côté, les pousses du cotinus pourpre me font craquer

Pour terminer, juste pour le plaisir...

Les pousses de Acer palmatum Taylor me mettent en joie

1ère tonte ok ; j'ai traîné le plus longtemps possible pour laisser monter "à fleurs" avant de couper ; la branche d'un Anisodontea crevé, que vous voyez à droite 1er plan, s'improvisera tuteur d'ipomées (graines offertes par Une Brindille ♥) durant la saison, le temps que son remplaçant prenne du volume. Tiens, à propos de volume, L'Homme me disait que si le jardin manque encore de volume et surtout de verticales, il ne doute pas que dans quelques années, il sera magnifique ! ça m'a filé la patate !

Déniché chez Emmaüs pour 1 euro (et franchement, ça vaut pas plus...même neuf), un miroir au cadre horrible tout plastoc mais qui résistera bien à l'extérieur et que j'ai habillé de brindilles appliquées. Il éclaire bien la scène bassin. Du coup, j'en ai pris un second mais je vous montrerai une autre fois passque là vous avez atteint le temps maxi à passer sur un blog. 

Enfin, juste avant de pivoter de mon écran vers mon jardin, je tiens à rendre hommage à mon pote Marc Page qui m'a été utile pour cette rédaction ainsi qu'à Bernard qui m'a presque dicté le titre (les plus jeunes ou les téléphobes ne comprendront pas, désolée). 
Allez, bouillons de cultures encore et toujours, ça nous maintient en forme !

La jardinière en herbe en top hier vu qu'il faisait très chaud 

34 commentaires:

  1. Waouh, c'est super beau Aline, tu assures comme une bête! J'adore les tailles en nuages et je m'entraîne sur 2 buis.
    C'est superbe, j'aime ces arcs, le miroir ( tu n'as pas peur que les oiseaux se le tapent? Il est convexe?)
    Ça ne fait que 3 ans que tu es là? Et bien j'applaudis.
    Je te fais de gros bisous et tu as bien raison de nous narguer avec to n top et ton soleil!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le soleil enfin disparu, la pluie, qui nous faisait défaut depuis 4 semaines, semble enfin s'annoncer ! Ouf ! Caro, tes compliments me font un plaisir immense et...pour le miroir, il est orienté plutôt vers le sol donc les oiseaux viennent se refaire une beauté devant juste après avoir bu un ti coup dans le bassin. Je m'éclate :-) Moi aussi je te fais plein de gros bisous !

      Supprimer
  2. Tu as bien raison de te lâcher sur la taille ! J'adore le niwaki, mais pour ma part je n'oserais pas me lancer (et de toute façon je n'ai pas d'arbuste à tailler). J'admire ton audace ainsi que les résultats ; tes vues d'ensemble sont superbes, et ton bassin, toujours aussi époustouflant ! Pour finir, je te félicite pour la vigueur de ton Acer en pot : tu vois, encore une plante qu'on a en commun !
    Plein de bisous et bon dimanche dans ton beau jardin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, c'est facile pour la taille : faut dégager la ramure avant tout et le reste se fait au feeling...Y a bien un moment où tes plantations seront si développées que toi aussi tu vas être saisie par la crise de taille :-) Sinon pour nos plantes communes, j'en compte 3 : acer, dicentra et nandina, Yeaaaaaah !! Je te fais d'énormes bisous !

      Supprimer
  3. En ce beau dimanche après Pâques... me voici de passage dans ta jardine.. et ris afin d'y découvrir ton brouillon de culture ! He bien, je l'avoue, j'adore ! Oui j'adore ta façon d'aborder le jardinage en toute modestie, sans te prendre la tête mais avec humour, ce qui donne des résultats étonnants et excellents... bravo chère Aline jardinière ! Je vois que tu t'es lancée dans le laurier-sauce en nuage et je trouve que c'est très réussi car je m'acharne aussi sur un petit laurier en tête de boule sur tige mais pas évident du tout, alors bravo à toi ! Continue dans l'art topiaire, tu es bien partie... J'aime aussi le miroir reflet dans l'eau du bassin, je n'y aurais pas pensé tu vois... Très beau dimanche à toi, ici, beau temps... Plein de bisous, Shuki

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yesss Shuki, ton commentaire me fait rudement plaisir ! Promis, je continue :-) Je t'embrasse très fort !

      Supprimer
  4. La jardinière est au top! Attention avec la taille en nuage : trop de plantes ratiboisées, ça peut vite faire Walt Disney... ou jardin public. Cela dit, j'aime bien en voir un ou deux par jardin, après, ça tourne au truc! J'ai taillé pendant des années un Chamaecyparis qui avait une belle allure, puis changement de voisin et alors là, pas d'écran avec les nuages. Je l'ai laissé poussé à sa guise, et il m'a bien rendu mes bons soins : opaque en 6 mois! Hi!
    Le miroir, j'ai le même - ou presque! je le déplace, en fonction des floraisons... sympa toujours. Je ne m'en lasse pas. Sur l'étang, avec le reflet, c'est superbe!
    Opalia a beaucoup grandi chez moi... mais seulement quelques fleurs, rien de l'opulence promise. Si cette année, il ne se reprend pas, je le tiendrai en buisson : en grimpant, il est horrible à soigner avec ses épines hameçons bien recourbées. Très décevant! On pourra faire un concours de floraison!
    Bon début de semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mince Gine, alors tu n’aimeras pas chez moi car sur environ 1000m2, il y a déjà une dizaine de sujets mis en forme (soit nuages, soit boules ou bizarreries de taille hasardeuse....) mais tu fais une heureuse en la personne de ma Tornade qui rêverait d’un jardin Disney. Et pour tout te dire, je trouve le jardin d’Eurodisney fascinant (je l’ai vu dans un reportage TV) et nettement préférable à l’idée d’un parc public, ce qui est hélas plutôt le cas chez moi : pas moins de 4 maisons à étages dont les ouvertures de pièces à vivre donnent directement sur le jardin et me mettent mal à l’aise lorsque les fumeurs de ces maisons se mettent sur leur balcon en reluquant pendant que je bosse comme une forcenée…J’ai tellement hâte que les bambous démarrent vraiment et fassent un rideau protecteur d’intimité. Je garantis que je ne ferai aucune taille de ceux-là :-). La proximité, c’est le seul désagrément que je trouve aux zones pavillonnaires des villes, l’aspect pratique présentant toutefois des avantages dont je ne peux plus me passer. Pour le rosier, tu m’inquiètes énormément : le pépiniériste m’en a fait une présentation dithyrambique et ça me foutrait vraiment les boules s’il ne grimpait pas correctement ou pas assez florifère. En tout cas, je te tiendrai au courant…Allez, siteplaît, montre moi le tien que j’ai une idée de la chose et surtout, depuis quand est-il planté chez toi? Excellente semaine ensoleillée à toi !

      Supprimer
  5. Eh bien ! Tout d'abord, chapeau car ce n'est pas aisé ce type de taille ! Le résultat est vraiment chouette ! Et sympa aussi le corête !
    J'aime bien les plans larges sur ton jardin aussi. C'est rare, on a souvent du mal à se faire une idée des jardins sur les blogs car beaucoup de gros plans.
    Bonne fin de dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que pour découvrir une plante, le gros plan, c'est l'idéal mais vu ma nullité suprême en photo, je n'en fais pas très souvent :-( Plein de bises Mag !

      Supprimer
  6. Intéressantes tes expériences de taille!!!Tu es déja experte des nuages à ce que je vois...jamais tenté faut dire que je n'ai pas trop de sujet qui s'y prête au jardin...le miroir est très chouette ,ainsi customisé.Je te plains d'avoir des voisins adeptes du désherbant,quelle misère..mon ancien propriétaire en faisait partie aussi ,mais uniquement dans les allées et au pied des haies...beurk.Une fois il a pulvérisé des morilles qui poussaient dans son jardin,sa femme s'est bien fichue de lui!!!Bref,j'aime aussi beaucoup ton jardin!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, quand j'ai commencé à tailler les lauriers sauce, je me suis dit que je faisais dans la cascade et au final, ils se domptent plutôt bien aussi ; mais le plus éclatant, c'est le pyracantha auquel j'ai corrigé son sale caractère piquant : il file doux maintenant...Me reste plus qu'à faire pareil avec les voisins :-D Plein de gros bisous Laurence !

      Supprimer
  7. Et moi qui pensait auparavant que les jardiniers étaient de doux rêveurs; mais voilà t' 'il pas , qu'armés de sécateurs, de scies japonaises , ils se muent en d'affreux guerriers en proie à leurs défoulements les plus secrets. Que vous ont ils faits ces pauvres arbustes paisibles ? Je m'en vais créer une association protectrice des végétaux torturés .(APVGT ) .Après tant de barbarie ,je préfère rester sur mon petit nuage devant la beauté de ta dernière photo : ne touche plus à rien , ce miroir rend l'atmosphère magique . Chez nous aussi , ce week end c'était le top !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Maryse, j'ai pas encore déposé mon comm' chez toi mais je me suis déjà reposée un bon moment au bord de ton "ruisselet" sublime !!! Bé oui, après mes actes barbares, faut bien que je reprenne des forces auprès de membres de l'APVGT (on dirait un nom de syndicat :-D) Je te fais des énormes comme ça !

      Supprimer
  8. Moi, quand je vois ce que tu es capable de faire avec un sécateur dans la main, je n'aimerais pas être ton amoureux... Surtout dans tes périodes de verts jeux !
    (Je file, avant de me la faire tailler!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis une arcastatrice :-D Oui, c'est ça : file mais d'abord, je te fais des gros bisous les mains derrière le dos et le sécateur loiiiiiiiiiiiiiinnnn !

      Supprimer
  9. BRAVO, BRAVO et BRAVO ! Je suis impressionnée, admirative de tes tailles, moi, qui ne suis pas de taille du tout !
    Et puis ton miroir, quelle beauté ! Tu as bien fait de le customiser à la brindille.... Il donne une super perspective au bassin. Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Karine ! je rougis modestement mais qu'est-ce que ça fait du bien à lire...
      Plein de bises !

      Supprimer
  10. Ton admirateur vit ton arc et ria de bon coeur

    RépondreSupprimer
  11. A part ca, j adore ton miroir qui apporte beaucoup de magie je trouve, ca m'a rappelé un miroir de salle de bain que j avais customisé avec de l'argile durcissante sur les bords et sur lesquels j'avais collé des petits bouts de brindilles de fagots collées une à une. À l'époque j'avais du temps y avait pas internet !
    Mon message précédent est un peu tordu mais il devrait faire son petit effet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu m'intéresses avec ton argile durcissante...perso, je tape sur un clavier plus vite que mon ombre (d'où les fautes quelquefois qui m'échappent) donc il me reste du temps pour bricoler et arquer.
      Dis, éclaire-moi sur l'effet car pour l'instant, fatigue du boulot oblige, je ne trouve pas...

      Supprimer
    2. Bon c est un peu tiré par les cheveux mais : arc et ria .. arc keria ...!

      Supprimer
    3. Mais bon sang, pourquoi n'y ai-je point pensé ? :-D

      Supprimer
  12. Chez moi les tentatives de taille sont du fiston, il se régale et puis si un jour je veux m'amuser à mon tour je crois que j'en trouverai bien encore quelques buissons.
    Super ta corête, la dernière a rendu l'âme il y a trois ans chez moi, faudra que je me repenche dessus.
    Par contre tu pourrais pas faire une action chez tes voisins ? Leur lancer des graines de gentillesse, de bons voisinage ou même de verdure ? Je veux bien t'aider à collectionner des graines en tout genre, il serait dommage qu'ils continuent à être aussi anti-verdure en voyant ton coin de jardin à toi.
    Bises d'uen jardinière avec un coup de soleil pour oubli de crème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh si je me souviens bien Sabina, chez toi il y a quelques beaux buis qui ne doivent surtout pas tomber sous ma cisaille, sinon...Pour les voisins, ils sont très gentils et c'est encore plus difficile...
      Pour les coups de soleil, pareil pour moi avec en plus le truc vachement classe de la trace des lunettes ; pfffff
      et le bronzage agricole bras et cou et tout le reste blanc :-) Plein de gros bisous !

      Supprimer
  13. Hé hé c'est encore une fois une belle découverte que cette technique d'arc en terre!J'ai envie d'arche partout maintenant c'est malin ! Bon entre-nous je suis aussi en train de rêver secrètement que tu me tailles mon pyracantha en nuage, je m'en sens incapable et comme il est assez à la vue je n'ai pas envie d'en faire un brouillon, je me suis contentée de lui donner une forme arrondie.
    Comme tu m'inspires... et en plus toujours aussi bien écrit : ces verts-jeux m'affolent ! lol Je pense à toi tous les jours en ce moment, d'ailleurs je vais poster une photo sur FB tu comprendras ! Merci pour toutes ces bonnes infos à glaner chez toi. Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon allez, j'ai hâte de découvrir ton jardin, tes sujets à tailler (promis, je viendrai avec mes outils : tu sais, je fais comme les coiffeuses qui bossent uniquement avec leurs ciseaux et peigne). En tout cas, super merci pour tes compliments : j'ai bossé comme une malade pour ce résultat et ça fait plaisir de lire ces commentaires encourageants...Gros bisous ma Belle !

      Supprimer
  14. Bon mon commentaire à été supprimé, rage, en bref je te déclarais mon admiration à toi la princesse du sécateur, tu es déjà la reine du bassin; les végétaux t'ont prêté allégeance et gare à celui qui ne pliera point sous ton joug! Moi je n'arrive même pas a tailler correctement mes buis, alors je suis d'autant plus admirative, tu es mon Bernard en bouillon de culture en effet, et on attend la dictée pour bientôt. Moi je suis un peu absente de la toile, j'enduis et je ponce, oui j'ai attaqué la salle à manger, et il y a du boulot, bonne semaine à toi ma belle au jardin, à n'en pas douter, profites pour moi il fait si beau. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouaip, j'ai bien l'impression que blogger déconne pas mal avec les commentaires ! Alex, tu es mon meilleur public et ça me va droit au coeur. Comme je disais à Brindille, j'ai quand même énormément bossé pour en arriver là et c'est une réelle satisfaction pour moi de lire des commentaires comme le tien et...de me balader quotidiennement dans cet environnement que j'ai façonné. Je te fais d'énormes bisous et j'attends des news de ta SAM avec une gourmande impatience :-)

      Supprimer
  15. Et nous qui allions rater cet article ! Et oui l'imagination est au bout du sécateur et c'est d'ailleurs ce qui fait qu'en ce moment on est un peu moins dispo sur les blogs d'autant plus qu'il faut aussi travailler. Vous ne serez pas surprise qu'on adore votre démarche et vos mises en scène. On vous souhaite une belle poursuite dans l'art paysager, osez osé, ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est un honneur pour moi que de le voir écrit par des artistes comme vous :-) A très bientôt du côté de chez vous !

      Supprimer
  16. Ah Aline, comme ça tu es une sadique dans ton jardin. Tes plantes doivent trembler quand elles te voient sortir avec tes sécateurs, machetes et kalashnikovs ! Tes arcs sont très jolis et me donnent envie d'essayer. Je le fais pour les rosiers grimpants mais je vais faire un petit tour de jardin pour voir ce qui pourrait s'y prêter. Ton acer palmatum Taylor est superbe : il va passer sous le couteau aussi ? Là c'est moi qui tremble ... Bisous et bon weekend

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Judith, tranquillise-toi : je suis sadique mais JAMAIS Ô GRAND JAMAIS avec un Acer ! Pour lui, je prendrai tout juste le coupe-ongles si jamais il en manifeste le besoin ; je serai sa palmacure attentive préférée :-)
      Bon, dis, après avoir fait ton tour chez toi, tu nous tiens au courant hein ? Je te fais de gros gros bisous !

      Supprimer