jeudi 18 août 2016

Le bout du bout ?

 Comment allez-vous depuis tout ce temps ? Moi, pas mal du tout. Déjà un peu nostalgique de mes congés annuels qui s'achèveront dans quelques jours : J'ai passé de magnifiques vacances dans une chaude ambiance. En effet, nous sommes partis quelques jours à l'hôtel restaurant "Le Moulin de la Pipe" situé dans les gorges profondes de l'Ombèze...ou l'Omblèze (il m'arrive de me faire des nœuds dans les noms) du côté du vert corps euh....Vercors.
Entre plaisirs de bouche grâce aux spécialités locales nombreuses et variées et découvertes de jolis sites tels que (entre autres) : "Le Trou qui souffle" (bah oui, faut bien faire des pauses des fois) ou "le Jardin Zen d'Erik Borja" , nous avons bien profité de cette parenthèse glande +++++.
Au programme, juste avant de passer à table (je précise que Max n'est pas un saisonnier.)...
...Laquelle table est en accord parfait avec l'endroit 
La clé de la chambre aussi...

...Une belle pipe bien taillée dans le bois
Un hôtel restau au décor broc' trop chou où tout est pensé pour que vous soyez toujours à l'aise Blaise. Une adresse que je vous recommande chaudement pour des périodes où le quotidien vous pèsera et que vous souhaiterez le bousculer un peu.
Sans compter qu'à 2 bornes du Moulin, vous avez une petite rando à faire pour découvrir la sublime chute de la Druise (72 mètres). 
Nous avons été subjugués par le beauté du jardin Zen d'Erik Borja. Si vous voulez de vraies belles photos, allez directement sur le site, c'est plus sûr : vous comprendrez mieux les 5 jardins en un.
Oh my god, il y a 3 plans d'eau extraordinaires dont celui-ci !
Tout l'art de la taille...

Erik Borja a ouvert son jardin à l'artiste Paca Sanchez pour une oeuvre dans son oeuvre :
« Calligraphie poétique du végétal. » (visible jusqu'au 31 août)

Je serais restée des heures à contempler ce Sophora pleurer.
          Sinon, cet été je me suis aussi interrogée sur l'intérêt de poursuivre ce blog puisque j'arrive au bout (ah ben oui, c'est la thématique du jour) des aménagements principaux du jardin et que je vous sers toujours les mêmes vues d'ensemble. Si on ajoute que mes progrès en art de la photographie laissent définitivement à désirer malgré 3 ans de pratique régulière, l'idée de stopper le massacre m'a effleurée à plusieurs reprises.
Or, aujourd'hui, en ce troisième anniversaire de Jardine et ris, j'ai finalement opté pour la poursuite...encore un peu. Ne serait-ce que pour ne pas perdre le contact avec vous toutes et tous qui participez directement ou indirectement à mes aventures jardinières. Oui, il me reste encore tant à apprendre et ces pages me lient à vous pour ce développement durable. Immense merci !
Bien à vous mes chères et chers amis-jardinautes !

La Jardinière en herbe en sus

58 commentaires:

  1. Ah oui, Aline! Continue à nous régaler de ta prose. Ne me fais pas peur en brandissant la menace d'un arrêt définitif! En plus, tes photos sont chouettes et pleines d'idées. Tes vacances furent bien coquines, dis-moi... Le jardin d'Erik Borja, je l'ai visité il y a quelques années, dans une autre vie où j'habitais pas très loin. C'est un jardin fantastique où on peut se promener des heures. A bientôt dans ton prochain article, donc, et bon courage pour la reprise. Plein de bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon ? t'es une sudiste nougat reconvertie au sablé breton ? Ce que je t'envie...
      Sinon, pour une vraie reprise digne de ce nom, j'avoue que j'attends la pluie. J'attends. J'attends. J'attends. J'attends. J'attends. Pffffff, que c'est long d'attendre :-D Je te fais aussi plein de gros bisous !

      Supprimer
  2. Mais tu ne vas pas nous lâcher! J'adooooore te lire moi et un jardin, ça évolue sans cesse, c'est jamais vraiment fini.
    Il va prendre du volume et tu voudrais nous priver de ça? Je ne parle même pas de tes articles qui me font hurler de rire.
    Tu as un style bien à toi, unique sur la blogosphère et tu me manquerais sacrément si tu décidais de t'arrêter.
    Reviens nous vite avec de jolies photos de ton jardin.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Message reçu, Sophie ! D'abord, je te dis merci pour tous ces compliments et après, je cherche la grasse connerie que je pourrais bien raconter prochainement :-) ça devrait plus tarder... Je te fais des bisous énormes !

      Supprimer
  3. Si tu arrêtes ton blog, je mets le mien en grève !! Non mais ! Ou alors tu ouvres un compte Instagram à la place mais le but ne sera pas l'écriture et ça me (nous) manquerait. Par contre, sur Instagram, tu trouves énormément de personnes qui photographient leur intérieur (toujours le même) et leur jardin (toujours le même aussi).
    Exemple: https://www.instagram.com/monahelen72/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hors de question que je me sente responsable d'une grève qui plongerait le pays dans un profond désarroi :-) Je me suis tordue de rire devant le lien ;-) Merci ; ça me file des idées pour un prochain billet :-) A tout vite !

      Supprimer
  4. Bonsoir Aline votre article mérite mon commentaire bien que tout les autres également je vous lis et me régale en silence et un commentaire devrait être suivie suite à vos articles la faute à je ne sais pourquoi ...
    De bien chaudes vacances tant au niveau décor du logement et des paysages cette visite de jardin Zen pour refroidir les ardeurs .
    J'espère de tout cœur que ce petit message contribueras à continuer à nous faire sourire et découvrir vos aventures au jardin ou ailleurs .
    Belle soirée Gine.
    Emmanuelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Emmanuelle, ton message me fait grave plaisir et je vais m'employer à creuser encore dans la prose jardinière :-) A très très bientôt ici ou sur FB !

      Supprimer
  5. OUPS C' EST ALINE ET PAS GINE impardonnable que je suis .
    Emmanuelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas grave : on est jardinières toutes les 2 :-) Et j'aime beaucoup ce prénom et celle qui le porte ; ça me flatte même d'être confondue avec Gine !

      Supprimer
  6. Beau jardin zen, je louche sur les plans d'eau !
    Quant à arrêter ton blog"parce-que-le-jardin-est aménagé-et-que-tu-serais-nulle-en photos", je viens pour te lire, parce que c'est drôle, parce que tu aimes le jardin, et, ben non, pas spécialement pour tes photos,( que j'aime bien quand même!). Sur mon blog, je peste souvent (oui !) parce que beaucoup regardent les photos sans lire le texte (oui, mon petit doigt me le dit), alors je t'envie que chez toi, l'on vienne pour te lire ! Bon, ça va t'obliger à faire effort d'imagination, mais ce n'est pas ce qui te manque et ça fait travailler les méninges ! Allez ! C'est repart !? Et les échanges de trucs et astuces, de plantes et graines, alors !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je veux mon neveu que c'est reparti ! Enfin... dès que j'aurais un peu de terre souple à me mettre sous la bêche. Ils annoncent de la pluie pour mercredi et ça, ça va signer mon redémarrage sans le starter. Et je lève mon verre à nos nombreux futurs échanges !

      Supprimer
  7. Tu me fais bien rire avec tes vacances coquines!
    Jardine... et continue de nous faire rire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec grand plaisir Malorie ! Je table sur le retour de la pluie pour revenir sur la blogo.
      Immense merci pour ton passage !

      Supprimer
  8. Oh la la, les vacances ont été coquines j'ai l'impression! Je suis contente que tu continues!
    Ces chutes sont magnifaïques ma chéwie!
    Et que dire de ce beau jardin!
    Merci pour ces belles photos et ce billet.
    Je t'embrasse bien fort!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette semaine, je pense fort fort fort à toi, ma Belle :-) Je t'embrasse tout aussi fort !

      Supprimer
  9. Bien heureuse de ta décision - je vais encore pouvoir sourire devant tes facéties - et je te le dis franchement - rire aux éclats (seulement quand je suis seule - je ne veux pas passer pour fada!). Merci de continuer!
    Il est très beau ce jardin et je comprends ton enjouement! Sans parler de l'humour...
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci Gine !!!! T'as vu ? Emmanuelle m'a confondue avec toi et ça, ça pouvait pas me faire plus plaisir !
      A très bientôt !

      Supprimer
  10. Ah non non non!!! Continue ton blog sinon je vais crier, crier-hé ALINE pour que tu reviennes!!! Ouhais, ok, c'est facile...mais ai pas pu m'en empêcher...;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. hé bim ! tu l'as carrément bien placée, le crier-hé ! je n'y avais même pas pensé :-D La suite de mes aventures vertes, c'est pour bientôt. En tout cas, merci pour le cri du coeur qui va droit au mien (de coeur) :-)

      Supprimer
  11. Ah ben moi, sitôt qu'on parle de Pipe, j'arrive !!! Je connaissais seulement le bar-tabac "La Pipe de Bois" à Orléans...
    Mais toi, t'as passé tes vacances dans la pipe! C'est l'Homme qui a dû être content ! Même si fumer, c'est, parait-il, mauvais pour la santé ! :)
    Tu as vécu l'essentiel : profiter et apprécier les congés !
    Quant à ton questionnement... ma foi... T'as qu'à écrire quand tu en as le temps, l'envie... Même si c'est dans 6 mois, on s'en fout nan ? Tu nous feras toujours autant rire de toute manière ! :D
    Et j'viendrai lire. Ou pas. Haha !
    Grosses pipes amicales !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Donc si tu viens pas assez souvent par ici, je saurais qu'il faut te lancer un petit S.O.S pipe et je serais sûre de te relire. C'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde, té...(enfin, si, je suis sourde...mais pas aveugle). Allez, mets bien ton appareil à pipes à l'ombre et profite bien de tes vacances sans trop fumer :-) Je t'embrasse fort ! Signée : Pipeline (parce que quand on a pas le pétrole, on a les idées)

      Supprimer
  12. Ah non! ne nous quitte pas... Bien sur, ça aurait été l'occasion de crier ALINE pour que tu reviennes!!! mais non, reste...il n'y a pas tant de blog où on rigole! Ca fait tant de bien! Bon courage pour la reprise. A+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien joli de me dire ça mais depuis quand t'as rien publié ? hein ? J'attends que tu reviennes sans crier gare (normal hein puisque je m'appelle pas gare) pour m'installer à nouveau devant mon écran... A très bientôt, Domi !

      Supprimer
  13. Sympa ton reportage ! Ça ne m'étonne pas que tu ai kiffé ces vacances un brin cochonnes... toi qui taille comme personne ;-) enfin j'me comprends.
    Bah non tu vas pas t’arrêter là, tu sais bien que tu es accro à la blogo et aux copinautes.
    un gros béco à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça oui, c'est bien vrai que je...suis accro à la blogo : L'Homme est bien d'accord là-dessus (et même dessous) :-D
      Donc à très bientôt pour la suite de mes aventures ! Gros bisous à toda la familia !

      Supprimer
  14. même si nos jardins demeurent toujours un peu finalement les mêmes il y a toujours un truc à raconter, une anecdote.. et d'une saison à l'autre ils prennent souvent une allure différente ... mais toi en plus tu as le feu sacré (!!) et tu as l'art de mettre du rire là où on aurait jamais songé à le mettre donc je suis ravie de ta décision très sage (une fois n'est pas coutume hein !!!) de continuer à nous offrir l'éclat et la bonne humeur de tes mots ... gros bisous aline et à très vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et comme entre temps, sont nés de nouveaux projets, je vais pas tarder à les relater dans ces pages... Gros gros bisous ma Chère Nathalie !

      Supprimer
  15. à mon avis, ton questionnement est le même pour nous tous (toutes)! mais tu as un "grain" en plus, ne le laisse pas s'échapper, continue, même si tu ne postes que rarement, tu nous donnes la pêche à te lire!
    bon annif avec du retard! bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que c'est joliment dit ça : "un grain en plus" !!! Si je devais créer ou rebaptiser jardine et ris, je l'appellerais comme ça :-D
      Merci merci merci Catherine ! et tout plein de grosses bises !

      Supprimer
  16. J'ai gardé ton article pour me remonter le moral en cette première journée de travail. Merci pour cette belle promenade pleine de sous-entendus ;-)
    Pour l'arrêt de ton blog, tu ne peux pas nous faire ça ! Que vont devenir mes pauses déjeuner sans ta prose ?
    Mais je te comprends, c'est vrai qu'au bout d'un moment on a l'impression de tourner en rond sur le blog. Et puis un gentil commentaire te remotive ...et c'est reparti ! Alors je le dis : ce commentaire est un gentil commentaire qui est sensé te rebooster pour au moins 3 ans :-)
    Plein de gros bisous à toi, ta petite famille et même à ton jardin, à qui j'ai pensé et un peu pesté pendant au moins 3 heures de retour chez moi pour retirer les "touillons" agrippés dans les poils de Virus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et là, j'ai eu 25 commentaires adorables qui ne laissent plus de doutes sur ma motivation à continuer. Alors, c'est parti mon kiki !!! Plein de gros bisous à vous tous de nous tous !

      Supprimer
  17. Quelle chance d'avoir plongé dans l'univers d'Erik Borja, c'est un jardin que l'on aimerait tellement visiter.
    On est rassuré pour la suite car on a besoin parfois de fantaisies et d'esprits décalés, et dans ce registre nous vous trouvons particulièrement éclairée. A bientôt donc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je forme le vœu de rester à la hauteur de ce registre ! Merci beaucoup, le Duo !

      Supprimer
  18. Wow le jardin d'Erik Borja est sur ma longue wishlist depuis un moment. je vais y aller un de ces jours, c'est sûr. A part cela je vois que tu t'es bien amusée pendant tes vacances ;-)
    Quant à la continuation de ton blog tu n'as pas le choix. Si tu arrêtais tu serais responsable d'une déprime généralisée sur la blogosphère et je suis sûre que tu ne veut pas cela, hein ? Nous avons besoin de te lire Aline. Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'autant que n'ayant eu aucun partenariat avec un labo d’anxiolytiques, la culpabilité serait pire :-D
      La suite du jardin et de mes aventures loufoques dans pas longtemps, c'est promis ! Je t'embrasse super fort, Judith !

      Supprimer
  19. Non tu ne vas pas nous lacher dis? Bien qu'un peu absente aussi, je me réserve pour la rentrée, je pense que tu peux encore nous régaler de ta prose chère Aline, alors on se retrouve à la rentrée non? Tu as intéret, on est déjà assez déprimé ici bas ;-)Plein de bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, promis, dans quelques jours, je refais surface :-) Je t'embrasse méga fort m'Alex !

      Supprimer
  20. Quelques suggestions de prochaines villegiatures francaises pour approfondir tes recherches bota-nique: Seix, la trique, ou Sainte verge; de charmants villages qui sauront à n'en point douter faire vagabonder ton esprit...et le reste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooh yesss, merci pour ces tuyaux ! me reste plus qu'à chercher les logis auprès de airbit'and bit'

      Supprimer
  21. Ah! mais quelle peur tu m'as fait.T'as pas honte de profiter de mes vacances pour penser à partir de la blogosphère!!!!Après François qui s'en va , ça aurait été trop dur.Alors merci de rempiler, ma chère Aline . Et à bientôt de lire tes délires! Et ce jardin mythique , c'est certain , je le ferais ....un jour.C'est fou le nombre de magnifiques jardins que nous avons en France .Gros bisous Aline .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien, Dame Maryse ! la rempilation d'écrits Aline est amorcée ! Face à tous les commentaires, je me sens investie d'une mission divine :-D Je te fais des bisous en pagaille !

      Supprimer
  22. Voyons, voyons, tu as déjà envie de nous abandonner ? C'est pas possible cette idée, qu'est-ce qu'on va devenir sans ton humour décalé, car même si soit-disant tu "n'es-pas-douée-pour-la-photo", (ce qui est faux !) ton jardin est loin d'être achevé car un jardin n'est jamais fini, il va évoluer dans le temps, tu verras... Ceci dit je comprends que parfois tu en aies assez car un blog demande beaucoup de travail et le temps n'est pas extensible. Et nous ressentons tous un jour le désir de tout arrêter, moi la première, mais j'aime le contact avec des gens pour lesquels je me ressens une communion d'idées, alors je continue et çà fait 8 ans que çà dure !! Et puis égoïstement, j'ai envie de voir ce que vont donner mes grai-graines dans ton jardin l'an prochain, au fait, les as-tu reçues ?? Bonne soirée chère Aline et dans l'attente de tes nouvelles, je t'envoie plein de bisous amicaux, Shuki

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça, tu as raison : le jardin n'est pas achevé du tout ! Je croyais que je n'allais plus rajouter grand chose mais de nouveaux projets ont germé dans ma tête et j'attends maintenant cette chère pluie pour les faire pousser :-) Je te jure que tu verras TES grai-graines s'épanouir chez moi. Je t'embrasse très très très fort, Shuki !

      Supprimer
  23. Ne recevant rien , je viens mettre le nez dans ton jardin, pour voir ! Tu n'as pas cassé ta pipe, j'espère ? (Oh ça, c'est de TRES mauvais goût !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au contraire, je trouve ça très à mon goût ! Ma pipe, je la manipule toujours très délicatement mais si d'aventure, je la cassais, je pense qu'un soin et un bon bandage la remettrait d'aplomb !

      Supprimer
    2. Et oui, j'aurais dû être infirmière, je sais !

      Supprimer
  24. Contente que tu restes sur la blogosphère Aline ! J'envie ton passage dans le Jardin d'Erik Borja, le français qui comprend le jardin japonais ;). A +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà bien un jardin où je retournerai avec plaisir (et le reste de la famille) ! Quant à m'envier, sache que moi aussi j'envie grandement toutes tes virées jardinières lointaines et dépaysantes au possible ! Je te fais de très grosses bises !

      Supprimer
  25. Non te barre pas! même si tu remets des photos prises sous un même angle, ton jardin est toujours différent, chaque jour! l'essentiel est ce que tu as dans ton esprit, et tu le racontes bien. Chaque jour du jardin est différent. C'est ce qui fait la richesse de nos échanges. Y a pas une pipe qui soit faite de la même manière...
    Parles en aux fumeurs de pipe ils te le confirmeront! Bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien raison, Emile ! Je suis en train de faire quelques photos et le jardin est différent déjà ! Quant aux pipes, c'est vrai : tout le monde s'accorde à dire qu'en fonction du choix du bois et du bout, elles tirent toutes très différemment ! Je reviens très vite pour commenter ton dernier excellent article en date ! Des bises aussi !

      Supprimer
  26. Je viens fort tard à lire ton dernier com'. Puis-je invoquer l'excuse d'un été fort laborieux ? J'ai honte de le dire mais mon nouveau taf me convient et je m'éclate un max ! C'est pas ringard ? de dire qu'on se lève le matin avec la banane parce qu'on a trouvé un boulot qui nous plaît? Le jardin a passé un été en demi-sommeil de toute façon, donc pas grand-chose de ce côté là. Sinon que j'attends son réveil comme celui de la Belle au bois dormant, ou alors à la garrigue dormante. Faut voir, en tout cas je te bise fort et j'espère bien que tu continues à nous régaler avec tes bons mots.
    Sabina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de honte à avoir, Sabina. Se lever avec la banane pour aller au taf, ça arrive à tout moment de la vie ; mieux vaut tard que jamais. Et c'est pareil pour le réveil du jardin ! Continuer à régaler ? Chiche ? Moi aussi je te bise au thym et au romarin :-)

      Supprimer
  27. Coucou. Merci de ton passage. Oui il est vraiment chouette mon jardin...je suis au paradis! Mais pour le clérodendron, c'est la vérité...il dégage une odeur...Bououou!mais pas de jasmin, ça c'est sûr! Un indice... en japonais il s'appelle Kusagi qui veut dire "arbre puant"!!!ce qui prouverait qu'il n'y a pas que moi que ça gène!!! Par contre mon mari, ça ne le gène pas!...comme l'odeur de ses chaussettes! Hihi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, je te crois. Ce clérodendron est donc un pote du photinia : vui, il a des fleurs qui puent à fendre l'âme ; je suis sûre que c'est pire que les chaussettes de ton monsieur. A super bientôt, Domi !

      Supprimer
  28. Cc Aline,
    Voila bien longtemps que je ne suis pas passée sur ton blog...honte à moi...
    Mais que lis je? Quelle idée! !!
    Mais quelle mouche t'a piqué pour avoir eut ne serait ce que la pensée d'arreter d'écrire .
    Quelles aventures vais je lire, quels moments de franche rigolade vais je avoir si je ne te lis plus?
    Il n'est pas conseillé pour ma thérapie l'arret de tes recits tous plus bons les uns que les autres.
    Je veux savoir comment tes plantes se portent, comment tu portes tes plantes, comment tu nous supportes!!
    Fais nous encore pleurer de rire, continue ne t'arrete surtout pas
    Grosses bises Aline.
    Isabelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas une mouche qui m'a piquée, Isabelle ; ce sont des milliards de moustiques et ça m'a rendu dingue :-) Mais ouf, les inflammations se sont apaisées et je suis repartie de plus belle dans la bloguerie. Et tu sais quoi ? Tu n'imagines pas à quel point ça me fait plaisir de découvrir ton commentaire ! Tu as abandonné ton site, toi ? Meuh c'est quoi cette histoire de thérapire ? Tu veux que je t'en concocte une spéciale à pipi de rire ? Donne moi de tes news steup ! Je t'embrasse très fort !

      Supprimer