vendredi 4 juillet 2014

Rêves, errances...en mode vacances

   Fatiguées (és) que vous devez être en cette fin d'année scolaire, le changement des rythmes n'arrangeant pas forcément les choses (évidemment, celles et ceux qui ont la chance d'être dégagés des obligations travailleuses ne sont pas concernés par ce passage), je vous livre aujourd'hui mon dernier billet de la saison car je suis lucide : mes écrits à rallongesssss ne sont pas de tout repos. Ah non hein, s'il vous plaît, pas de larmettes car, d'une part, vous allez saccager votre clavier et d'autre part je reviendrai vous gaver de mes écrits zen, thème qui m'est cher, (ouaip, ok, celle-ci ne fait pas mourir de rire)  dès le 18 août pour fêter dignement le 1er anniversaire de ce blog. 

D'ici là, je vais rêver encore le jardin et la maison (des tonnes de projets, je ne vous dis que ça) et errer dans d'autres cadres verdoyants (ou vers Paris, on verra) comme toute vacancière du Sud qui se respecte. Je vais aussi penser au prix qui sera éventuellement décerné à mon jardin, en septembre, par le service environnement de ma commune. Comme vous l'avez peut-être déjà lu dans mes réponses à vos commentaires adorables, le jury n'a pas été indifférent à ce jardin. Je crois même pouvoir dire, sans me la péter trop fort, que j'ai rempli les critères principaux pour ce concours : ils ont manifesté un réel intérêt pour les tracés du jardin et ses éléments décoratifs (critère créativité) ; ils ont eu une vraie curiosité pour la réalisation (critères implication, entretien) ; ils ont franchement approuvé les plantations (critère choix des végétaux) et ont été sensibles à ma démarche zéro produit chimique (critère impact environnemental), Reste plus qu'à attendre sereinement les résultats.
L'agapanthe que j'aime tant...
...sous toutes...

ses coutures ; les tiges font 1.20 m !
Un aster (anonyme) s'entraîne pour l'automne

Les lavatères annuelles blanches fleurissent tout juste maintenant, sous le regard hautain des cosmos et la douce caresse du feuillage d'Aster Monte Cassino
Un petite Tornade a fêté officieusement ses 5 ans avec ses copines de classe. Le tipi nomade cède à tous leurs caprices...
Et pour que vous ne m'oubliiez pas durant ces quelques semaines d'absence, je vous en laisse une toute mignonne pour la route ; elle ne sort pas de mon cerveau à moi (à cette période de l'année, mon cerveau a déjà levé le camp pour d'autres sphères) mais je me sens plein d'affinités avec son auteure(r) inconnue(u) :

 « Marguerite était très timide. Elle était jonquille, mais elle était très très timide. Elle perdait vite les pétales.
En plus elle était très malade.
Elle décida d'aller voir un médecin pour fleurs et elle se rendit chez le Dr Bouquet, Corolle Bouquet. (Qui habitait rue Léon Blüm).
- Bonsoir Docteur.
- Bonsoir Marguerite. Alors que se pistil ma petite Marguerite?
- J'ai fait des bêtises docteur.
- Vase? Je vous demande chardon? Quel genre de bêtises?
- Je me suis myo-sottises!
- Ce n'est pas grave... Marguerite c'est de ton âge.
Toutes les petites fleurs font des sottises!
- Ce n'est pas tout, docteur!
- Aaah bon... ?
- Non, je suis amoureuse de Fanfan la Tulipe et ça me donne des végétations et puis, quand je mange, j'ai du mal à Azalée!... et j'ai les oreilles qui bourgeonnent.
- Aaaah, ça c'est plus grave... Je vais devoir t'opérer.Quelle heure est-il ?
- Sécateur docteur.
- Déjà. Opérons vite!
Hélas, l'opération rata. Marguerite fut paralysée dans la fleur de l'âge et
elle resta plantée là ... comme un légume.
Elle alla porter plante au commissariat. Chez les flicus. Mais personne ne
voulait l'écouter. On lui répétait sans cesse `Aaaah mais mademoiselle, il
faut accepter les conséquences: cette opération a été réalisée à fleuristes
et périls.´
Marguerite était très très malheureuse. Elle tenta même de mettre fin à ses jours. Il lui restait pourtant une toute dernière chance: une greffe. Cette dernière réussit parfaitement. Marguerite était guérie. Elle redevint pollen de vie, elle put recommencer à jouer à cache-cache-pot et se maria avec Chris (Chris Anthème)qu'on croyait homo mais qui était terreau et elle devint graine d'Angleterre. Car Chris Anthème était engrais. Marguerite fut heureuse pour des siècles et des cyclamens. On peut dire qu'elle a eu du pot.... »


Pour terminer vraiment cette fois, je vous invite à découvrir, alanguies (is) sur un transat, "ce guide facile sur l'écologie pour devenir un parfait écolo en dix gestes simples. Cet ouvrage est personnalisé, ce qui le rend unique, et il traite de l'écologie de façon drôle et ludique. Il vaut vraiment le détour". S'il vous intéresse, découvrez-le sans plus tarder en suivant ce lien

Alors ? Prêtes et prêts à vous la couler douce ? 
Je vous souhaite un été sublime de rire, de fleurs, de découvertes, de paresse et....de rosé bien frais ! D'avance, je vous le dis : je suis bloguement contente à l'idée de vous retrouver à la rentrée ...
Toutes mes pensées les plus a
micales en attendant...
Petite surprise sauvage dans les cailloux



La jardinière en herbe en pause prose



35 commentaires:

  1. Je te souhaites d'excellentes vacances, Aline ! Profites en au maximum ! Mais je languis déjà le 18 août... Pleins de bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Karine ! Et à mon tour, je t'en souhaite de bien belles aussi, genre...euh...celles que tu as passées en Espagne il n'y a pas très longtemps ;) Plein plein de bisous et rdv le 18 août !

      Supprimer
  2. Comment ça, tu me lâches ?
    Maintenant que j'aurais besoin de tout ton soutien pour passer par dessus nos caprices météorologiques, les disparitions des fleurs et autres herbes ,je pense d'ailleurs qu'elles font comme toi, elles ont fait leur valise pour m'abandonner dans ma garrigue sèche et désolée sous le ciel éternellement bleu.
    C'est pas bien de lâcher une jeune pousse informatique , sans entretien ni encouragements, je vais sortir mes mouchoirs brodés et les remplir consciencieusement, cela amènera de l'eau sur mon paillasson au moins.
    En tout cas je te souhaite un bon et joyeux été sous des cieux cléments et pleins de surprises horticoles, ... ou pas.
    Bises ma marraine et à bientôt.
    Sabina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais naaaaan Sabina !!! Je te lâche pas ! Je te contacte sous peu :) Je te bise très fort !

      Supprimer
  3. Belles vacances bien méritées la louloute ! Nous partons nous aussi dès demain, mais pour aller plus au sud, sans inrernet... Profite, profite ! A très vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu verras peut-être ce message à ton retour :) Merci ma Belle ! J'espère que tes vacances à toi étaient excellentes !!!! Pour moi, c'est, ma foi, plutôt bien parti. Enormes gros bisous !

      Supprimer
  4. Bonnes vacances chère Aline, ta prose va me manquer c'est sur. Charmante petite histoire et confidence pour confidence, moi aussi petite fille j'étais amoureuse de Fanfan la Tulipe, Gérard Philippe le seul le vrai, bon ça me rajeuni pas tout ça :-) Va donc butiner à d'autres fleurs et rapporte nous des scoops fleuris. Mille bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'applique à tout noter pour le restituer ici-même dès le 18 août ! Un jour, c'est sûr, mes vacances seront dans ta région et c'est avec un immense plaisir que je t'y croiserai pour papoter en vrai...en sirotant euh...voyons...un thééééé ! Plein de gros bisous Alex !

      Supprimer
  5. Belles vacances à toi chère Aline,profite en bien et à la rentrée. Je pars demain aussi.
    Si jamais tu passes vers Paris...
    Gros gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, faut que je te réécrive en private ! Ce n'est pas cet été que nous nous croiserons mais...je ne désespère pas d'y arriver un jour ; style euh...un grand rassemblement de blogueuses aux Tuileries :D Plein de gros bisous Jolie Lys et à très bientôt !

      Supprimer
  6. Bonnes longues vacances! Ton humour va me manquer, cet été!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grand merci Gine !
      Si tu savais toutes les notes que je prends pour mes futurs billets...(j'en ris toute seule)

      Supprimer
  7. Grrrrr j'avais écrit un message mais plantage et paf il n'est pas apparu...
    Je te souhaite une belle période de repos végétatif. Ne grille pas trop au soleil et pense à boire beaucoup, une plante demande des soins ! Enfin si tu montes sur Paris, tu devrais être servie ! :) #mauvaiselangue
    J'aime beaucoup ce texte d'Anne Honime. Il colle parfaitement à l'ambiance de ton blog. Bonnes vacances !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Greg et doublement merci pour tes recommandations : boire beaucoup ? T'inquiète, de ce côté-là, ce n'est certainement pas moi qui serais hospitalisée pour déshydratation :)
      Belles vacances bien méritées à toi aussi !

      Supprimer
  8. je te souhaite d'excellentes vacances, de merveilleux apéros sous la tonnelle (y'a une tonnelle ?), de bonnes bouffées de rire et la médaille d'or tous critères confondus en tant que jardinière en herbe ! bises Aline !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh, médaille d'or ????? Je copie-colle ton message et l'envoie au jury illico presto :) Non, mais...
      Pour la tonnelle, c'est un projet qui me titille ; en attendant, je m'occupe juste du tonneau qui fut en chêne à un moment :D
      Merci beaucoup beaucoup pour tes passages ici qui me vont droit au coeur ! Énormes bises à toi aussi !

      Supprimer
  9. Oh mais mince alors, je rentre de week-end toute contente en voyant que tu as publié un nouvel article, et c'est en fait pour annoncer qu'il n'y en aura pas d'autre avant le 18 août ? Heureusement que celui-ci est, comme d'hab, très agréable à lire... Allez, force m'est d'admettre que tu as bien mérité ton repos bloguien ;) Je te souhaite de super belles vacances, reposantes, agréables, enrichissantes... Que la flemme et le rosé coulent à flots pour que tu nous reviennes plus en forme que jamais ! Plein de gros bisouuuuus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu ma Toupti : flemme et rosé à volonté sont ma motivation pour tenir jusqu'au congés payés officiels...Du coup (et 2 ou 3 même), j'ai une forme éblouissante :D
      Plein de gros bisous à toi aussi et profite bien de ta magnifique maison !

      Supprimer
  10. Ah oui alors ton humour va me manquer mais j'aurai la chance de partager des moments avec toi cet été, devant un blanc violette ou autre...
    Ta dernière photo me plait bcp avec les "effets spéciaux"
    A très vite
    Plein de bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon humour en direct live est moins efficace qu'à l'écrit ????? C'est vrai qu'à coup de blanc/violette, la diction s'empâte et s'emmêle plus vite qu'au clavier...hic....Rhôôôlalaaaa, le nombre de choses qu'on doit fêter dis-donc !!!!! Va vraiment falloir que tu prolonges le séjour :D Enormes bisous Michèle !

      Supprimer
  11. Marguerite aurait pu rencontrer chez le Docteur Bouquet: Véronique, Violette ou Narcisse. Genet pas grand chose à rajouter.
    Bonnes vacances et si tu traines à Paris, ici, nigelle pas mais faut faire attention aux pervenches.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'épates !!!! Promis, je ferai gaffe aux pervenches car ce n'est pas dans ma nature de prendre des prunes ; ça atteint gravement ma belle pêche et comme je suis une sanguine, en plus, je deviens verte de colère ; Ô range, ô des espoirs ;)

      Supprimer
  12. Vacances vacances... profites en bien, car c'et une période que tout le monde attend avec grande impatience.

    Mais dis-moi à ton retour, comment fais-tu pour avoir des agapanthes aussi fleuries dans un pot très étroit au niveau des racines.

    Gros bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Armelle et sans attendre mon retour, pour les agapanthes qui sont dans ce pot depuis 2005 (cadeau de mes poussins chéris pour une fête des mères), je me contente de les diviser de temps en temps....Belles vacances à toi aussi et plein de mes gros bisous pour les accompagner !

      Supprimer
  13. J'ai hâte de te lire à ton retour, je te souhaite de très bonnes vacances, il faut savoir déconnecter tu as raison!
    Si jamais tu passes à paris, n'hésite pas, je ne suis qu'à quelques kms!
    à bientôt, biz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carrément trop gentil l'invit pour une rencontre mais hélas, notre passage sera de trop courte durée pour songer à papoter....Moi aussi, j'ai déjà hâte d'être au plus près de vous toutes et tous avec qui ces échanges me ravissent :) Enormes bises à toi aussi Isabelle !

      Supprimer
  14. Bonnes vacances, profites-en bien et reviens vite ensoleiller nos journées avec tes écrits pleins d'humour.
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh Nadège, j'ai reçu MON livre !!!!! J'adore et je ne manquerai pas d'en causer, avec photos à l'appui, dans l'un des mes billets de rentrée :) Encore merci pour ton initiative plus que séduisante !

      Supprimer
  15. Très bonne vacances ! Profites-en pour te rafraichir, avec modération ....Bises et à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Karine, la modération, je ne connais que ça...surtout quand je suis au boulot :D Plein de bises aussi !

      Supprimer
  16. Koa ? Toa en vacances ? Et bien profite profite. Et moi, je profiterai de ton absence pour tenter de rattraper mon retard tant au jardin que sur mon blog... Mais j'ai hâte de savoir quels sont tes projets maison et jardin petite coquine infatigable ! Des bises, bonnes vacances au vert. Reviens-nous vite avec tes billets rigolos et tes idées à gogo !

    RépondreSupprimer
  17. Belles vacances à toi, ta famille et ton jardin... C'est tellement dur d'être une star sous les feux des photographes toute l'année... Reviens en pleine forme, j'ai hâte de te lire et de rire !

    RépondreSupprimer
  18. BONNES VACANCES à tôa!!!!! mais pas trop longues quand même hein??? ton humour et tes chouettes photos me manquent déjà! ;-)

    RépondreSupprimer
  19. Aaaaaah mais zut!!! J'ai oublié de te dire que j'adorais les cadres accrochés dans la haie!!! Géniale idée!

    RépondreSupprimer
  20. Bravo! Ce conte végétal est sublime!
    Je suis très intéressée par l'Aster. Comment s'appelle-t-il ?

    RépondreSupprimer