jeudi 30 juillet 2015

Rêve d’été 2015



…et non pas été 2015 de rêve...

Dans mon billet « bouquet final », je vous avais prévenu que je ferais une entorse à mes vacances bloguannuelles en cas de floraison inespérée de nénuphar et inopinée d’Hydrangea vanille fraise. Coup de théâtre : ces 2  in  ont eu lieu alors me voici, en off, vu que je suis une femme de paroles :
à 8h45
à 12h30. Le magnifique nénuphar Carnea choisi par ma fée proprio Michèle chez "Aquatic Bezançon"
Et le plus beau, c'est qu'il en est à sa 3ème fleur alors qu'une autre variété, choisie par moi dans une jardinerie qui a étiqueté "nénuphar rose", va faire sa 1ère fleur dans les prochains jours. Le suspense est à son comble
Un miracle au coeur des températures extrêmes ; bon, je l'arrose tous les 2 jours quand même !
____________________________

Mais ce n’est pas tout. Si je suis ici et maintenant, c’est aussi pour vous raconter le rêve qui peuple chacune de mes nuits de gardoise depuis... pffffff trop longtemps : LA CONSTRUCTION D’UNE PISCINE…mais pas n’importe quelle piscine ; je rêve d’une PISCINE NATURELLE : celle qui s’intègre discrètement et parfaitement dans un jardin, celle qui n’utilise pas de produits polluants, celle qui sent bon l'eau des rivières, celle qui me sera à tout jamais inaccessible sauf si un lointain tonton d’Amérique au patrimoine conséquent me couchait sur son testament mais c’est improbable car d’une part, je ne m’appelle pas Marie Couchetoila et d’autre part,  en dehors de mon  oncle très éloigné, Eric, - qui devint une dame après quelques coups de bistouri, ce qui sema une certaine confusion dans ma cervelle de gosse : « Dis papa, pourquoi maintenant tout le monde appelle tonton « tata Dame Eric ? » (bref, la/le brave ne vivait pas outre-atlantique mais bel et bien du côté de Trans-sur-Erdre en Loire-Atlantique et a fini ses jours avec le minimum vieillesse...)-, il n’y a qu’infortune au destin familial...(soupirs). Trêve de blabla, je vous invite à visionner mon rêve avec la complicité de ce site, une merveille de nourritures pour mes rêves : http://guidepiscines.fr/ , The site où l'on peut trouver toutes sortes de piscines naturelles que je visite dès que la chaleur me devient insupportable. Je surfe sur ces pages avec un plaisir vaguement hébété d’admiration :


Ok, ok, l'entretien d'une piscine naturelle n'a pas que des avantages : 
"  - l'évaporation de l'eau est plus importante ;
- la température de l'eau doit être vérifiée car au dessus de 24 degrès, les bactéries prolifèrent ;
- les algues peuvent aussi proliférer si elles sont en plein soleil ;
- l'utilisation de crèmes solaires vendues en grande distribution est fortement déconseillée car elles ont un impact révélé sur le fonctionnement des piscines biologiques ;
- la pompe électrique doit fonctionner en continu car l'eau doit circuler en continu pour une bonne régénération de l'eau."
Et les avantages sont incontestables à commencer par l'esthétique mais pas que :
  • c'est une véritable alternative biologique et durable à la piscine traditionnelle ;
  • il est possible de transformer une piscine classique en piscine naturelle ;
  • la piscine naturelle ne contient aucune substance chimique ;
  • elle chauffe au soleil et n'est généralement pas chauffée (gain d'argent avec la facture d'électricité) ;
  • son entretien ne se fait qu'une fois par an pour un nettoyage en profondeur ;
  • l'eau et le biofilm sont désinfectés par les plantes aquatiques et le phytoplancton.


Tous ces liens de piscines, qu’elles soient naturelles ou non, sont sponsorisés et je ne désespère pas de me livrer à un test avec des échantillons offerts gracieusement par les constructeurs. Quoi ??? Vous pensez que je suis une impossible rêveuse ? Bah oui, je sais…mais au moins, quand l’impossible rêve*, la jardinière ne cauchemarde plus sur son jardin sec…
Alors ? pour vous ? tonton ou pas tonton d'Amérique ? C'est pas des beautés ces pièces d'eau par ces temps de canicule ? 
Prochaine grosse vague de chaleur prévue chez moi la semaine prochaine : je n'ai pas fini d'aller rêver sur le site guidepiscines.fr
Bien à vous les amies et amis !


La jardinière en herbe, en quête d’eau*

**nan, aucun rapprochement avec la sublime chanson de Brel

19 commentaires:

  1. En attendant, tu peux toujours tremper les pieds dans ton bassin :-)
    Je rêvais aussi d'une piscine naturelle, mais ce n'était pas le même budget qu'une piscine classique ! Et surtout, il faut presque le double en surface....Je n'aurai plus eu de place pour mes fleurs.
    Bon, en tous cas, ta fleur de nénuphar est superbe (hâte de voir en vrai). Et je suis ravie d'apprendre que les températures remontent la semaine prochaine (mais désolée pour toi). Bises et à très bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les températures ont pris le temps de te faire plaisir à toi, Karine ! C'était très très sympa notre petite soirée : très chaleureux et j'ai l'impression de vous connaître depuis toujours Virus, Grand Chef et toi :-) On remet ça quand vous revenez l'an prochain ? Plein de grosses bises !
      P.S. : L'Homme du coup a voulu voir votre jardin et il est resté baba d'admiration !

      Supprimer
  2. Le principal inconvénient de ces merveilleuses piscines, c'est la place qu'elles prennent! Il s'agit d'avoir un jardin extensible pour le bassin de décantation... Mais ce n'est que du rêve et sous mon climat, c'est deux semaines par an que je me dis qu'un petit bain me ferait du bien! Alors, rêve, rêve... comme je te connais, tu risques bien de l'avoir, ton bel étang baignable!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que non, je l'aurai pas ! D'abord parce que ça coûte une blinde et ensuite parce que nous avons un projet piscine (en bois) beaucoup plus modeste en terme d'occupation de l'espace. Et dixit Brindille, dans le sud, l'eau "virerait" direct ; je la crois vu que c'est sa spécialité, les piscines :-) Meuh bon, ça me fait toujours plaisir de rêver de choses agréables quand je souffre trop de la chaleur ;-) A tout bientôt, Gine !

      Supprimer
  3. En effet ça fait rêver, surtout la première, l'avant dernière me fait penser aux piscines naturelles d'eau de mer creusées par les éruptions volcaniques a Madère http://blog.grupoeuropa.com/index.php/las-piscinas-naturales-de-porto-moniz-en-madeira , ah on ne pense plus qu'aux vacances. Tu as raison de rêver car d"une ça ne coute rien et de deux les rêves deviennent parfois réalité qui sait. Ton nénuphar est une merveille, tu as assisté a son éclosion et c'est précieux. Profites bien de ton jardin moi je vais prier pour que le mien ne grille pas trop en mon absence.
    Plein de bise et à bientôt.

    RépondreSupprimer
  4. Coucou ma chère Aline, que je suis contente de te lire! Ton nénuphar est très beau, tu as bien fait de l'immortaliser.
    Les piscines aussi m'ont contactées lol et c'est vrai que ça fait rêver mais quand je vois tous les inconvénients et le prix, et le manque de place...après tout ça ne coûte rien de rêver...mais juste en photo car je n'aime pas les piscines ou l'eau stagnante.Je n'y mets pas les pieds mais j'admire...les photos sont magnifiques.
    En payant ma prochaine facture, j'imaginerai que c'était pour remplir ma piscine naturelle ( tu vas me comprendre lol)
    Je te souhaite un peu de fraîcheur et te fais plein de gros bisous

    RépondreSupprimer
  5. Un rêve que je partage volontiers avec toi !!! je l'imagine fort bien occuper une bonne partie de ma prairie fleurie mais monsieur Jard 'Ain ne semble pas partager mes envies de petits lacs pour faire trempette !!! dommage... alors que moi je rêve de jolies plantes et de vues imprenables lui me répond par coûts d'entretien et d'installation ! mais je n'ai pas dit mon dernier mot ;)
    quel jolie fleur de nénuphar !!! je compte sur le départ inespéré des ragondins et des rats pour tenter l'expérience avec ces beautés mais en attendant je me contenterais de soupirer devant la beauté des tiens !!!
    bisesssssss

    RépondreSupprimer
  6. Eh bien heureusement que je suis passée, (vu que je ne sais toujours pas comment m'abonner à ton blog !!!), et que je me plonge dans tes histoires d'Ö ! Tu me fais la nique avec ton nénuphar ! Le mien est là depuis l'an dernier et ne fleurit toujours pas...
    Quant aux piscines, je me console du manque d'oncle d'Amérique (moi aussi !) en me disant que l'entretien n'en vaut pas la chandelle...Chez les autres, je suis pour, alors si un jour...

    RépondreSupprimer
  7. Ah que je te comprends ! Une belle piscine toute naturelle est superbe mais j'avoue que j'en ai vues où je n'aurais pas osé tremper les bouts des orteils. Ca ne doit pas être très facile à réussir. Bravo pour tes nénus (tu as vu le langage de pro de bassin ? ;-)) J'adore la couleur du Carnea. Grosses bises du pays de bulles.

    RépondreSupprimer
  8. Aline, je suis à fond dans ton rêve. D'ailleurs, regarde bien là juste à droite dans ta piscine onirique, ne vois-tu pas ma silhouette de naÏade ? ben quoi j'ai bien le droit de rêver aussi, non ?
    en tout cas, très jolies fleurs de nymphéas, c'est trop beau. J'espère qu'un jour ou l'autre, monsieur Chéri-Chéri aura la bonne idée de me faire une petite mare dans notre jardin sec. Il a l'air de trouver que j'ai un peu trop de projets !!!!
    bises à toi et bonne traversée du désert à venir avec cette nouveaux pics de chaleur qui s'annoncent chez toi/

    RépondreSupprimer
  9. Ca fait du bien de te lire Aline. Un moment , j'ai eu peur que tu arrêtes ton blog. Tu nous manquerais trop.
    Quelle beauté que ces fleurs de nénuphar ! Je t'imagine bien entrain de guetter le moment où elle va s'ouvrir.Je suis en plein dedans avec une plante que je découvre pour la première fois en fleur depuis cinq ans que je l'ai. Je suis en extase devant elle.Ca m"énerve , je n'arrive pas à la rendre photogénique. Mais je l'aurai, je l'aurai!!!
    La piscine , tu sais, c'est pas mon truc! pour quelqu'un du signe des poissons, c'est un comble!
    Mais si je devais choisir , je prendrais une pas naturelle du tout à fond bleu transparente pour bien voir mes pieds!
    La piscine naturelle devient souvent glauque, et ça j'aime pas du tout. Si on parle juste esthétique , c'est sur qu'elle s'intègre mieux dans un jardin. Celles que tu nous montres sont justes sublimes.
    De l'orage est annoncé par chez vous , alors.....réalité ou rêve de pluie ????
    Bises de Touraine où quand même 31° aujourdhui. Une bagatelle pour toi...

    RépondreSupprimer
  10. Chère Aline, que je te rassure, même si tata-tonton dameEric passait l'arme à gauche avec le pactole sur son compte, il est impossible d'avoir dans notre région une piscine naturelle ! Il faudrait déménager vers des contrées plus fraîches (en même temps quel intérêt de se baigner dans une eau à moins de 24 degrés s'il fait à peine plus chaud dehors, je me le demande...). Pas de regret donc. Mais il est tout à fait possible d'avoir une piscine responsable qui ne pollue pas (ou pas trop, mais la pompe consomme de l'électricité et l’électricité n'est pas sans impact, enfin bref). Je conçois que c'est magnifique mais j'avoue que j'ai du mal à me baigner lorsque mes pieds touchent les pierres glissantes de la rivière alors chez moi... non merci !! En attendant de gagner au loto et de faire construire ma piscine de rêve je me contente de ma hors-sol et lorsque je ne m'en sers plus j'utilise l'eau pour l'arrosage... En attendant c'est grave moche certes !! lol
    Cet été les eaux sont montées jusqu'à 34°C ! Piscine naturelle = bouillon de culture et vive les staphilocoques ! Ne rêve plus Aline, les vaginites et autres otites on va les laisser à dame-Eric que ça fera peut-être crever plus vite pour installer une piscine aux UV et à l'oxygène actif avec un régulateur automtique de pH...
    Des bises (ha heu oui.. les E.Coli t'embrassent aussi !!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai le même projet de gagner au loto pour avoir une piscine dans mon jardin. Si c'est du sérieux, quel est votre jeu de loto préféré? Je viens de acheter Euromillions en ligne! En espérant que ce la portera ces fruits.

      Supprimer
  11. Quel beau rêve chère Aline et je l'imagine très bien car j'ai vu des reportages superbes sur les piscines naturelles ...et bien sûr, j'adore ! Mais comme ce n'est pas pour moi, j'évite de rêver... en revanche, je te souhaite de tout cœur de pouvoir un jour réaliser le tien ! Tu as vu, avec de la patience et de la détermination, on arrive à obtenir des résultats encourageants (abricotier)... En attendant je suis béate d'admiration devant ton superbe nénuphar, quelle beauté ! Tu as de beaux petits trésors dans ton jardin, profites-en bien... et bon courage pour le pic de chaleur qui s'annonce chez toi ! Je t'embrasse, Shuki

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour ce petit moment de pause tout en fraîcheur entre deux tentatives de jardinage par plus de 30°.
    On a découvert des micros nénuphars lors de notre périple en Aquitaine car nous n'avons que des micros bassins, on va peut-être s'y mettre au printemps.

    RépondreSupprimer
  13. Haha, tu as déjà un bassin d'enfer, un mini-bassin irrésistible... et maintenant tu veux une piscine ! Remarque, quand on voit les photos, on comprend et on se prend à rêver avec toi ; ça me rappelle quand j'étais en Allemagne, il y avait plein d'étangs ou de points d'eau naturels où on allait se baigner dès qu'il faisait beau, c'est clair que c'est autre chose qu'une pauvre piscine artificielle !
    Quelle chance dis donc d'avoir assisté à l'éclosion d'un nénuphar : je rêve de contempler un tel spectacle un jour moi aussi ! Hélas, pas de tonton d'Amérique en vue, juste un boulot qui me permet de moduler mes revenus en fonction de mes besoins (ou plutôt de mes envies), ce qui n'est déjà pas mal : je plombe mes vacances en acceptant job sur job, mais grâce à ça, je vais pouvoir financer des tonnes de craquages à la fête des plantes de Nantes à défaut de m'offrir le plan d'eau avec mini-cascade dont je rêve tant !
    Continue donc à nous faire rêver avec toi... Qui sait, peut-être qu'un jour on gagnera au loto ou que tes lecteurs enthousiastes créeront une cagnotte sur Internet pour pouvoir t'offrir ta piscine naturelle !
    En attendant, je te fais tout plein de gros bisous et je te souhaite beaucoup de courage pour affronter la chaleur et la sécheresse méridionales !

    RépondreSupprimer
  14. Je me souviens que tu regrettais de ne pas être envahie par les ancolies...Si tu veux des graines, j'en ai gardé pour toi ! Donne-moi tes coordonnées et c'est parti ! (J'ai aussi des graines de gros pavots roses...)

    RépondreSupprimer
  15. Les hydrangéas souffrent cette année mais le tien profite de tes bons soins indispensables en ces périodes de chaleur un peu folle. J'espère que nous n'en aurons plus pour cette année mais la terre est encore sèche et il faut continuer à abreuver nos protégés. Je te souhaite de bien profiter de ces journées actuelles plus agréables et moins chaudes.
    Belle soirée, bises Jocelyne

    RépondreSupprimer
  16. Aujourd'hui, quand l'hiver est arrivée, ça fait plaisir de lire les blogs qui nous rappellent l'été!

    RépondreSupprimer