samedi 8 février 2014

Mon jardin ce Eros...


           Dans quelques jours, c'est la Saint Valentin et j'ai beaucoup de peine :  Je me suis rendu compte que mon amour de jardin me trompe...Oui... Avec...La Pluie, c'te garce ! ça m'a atterrée. Depuis, je ne peux  plus alimenter ce blog décemment avec des photos de mes délicieux moments partagés avec Jardin. 
Pourtant, avant, la pluie, c'était une amie très chère à Jardin et moi. Elle s'invitait chez nous  de temps en temps et nous partagions de belles périodes de complicité tous les trois. Puis voilà, cette simple amie s'est mise à intensifier le rythme de ses visites. La salopeCombien de fois l'ai-je trouvée à la maison entre cinq et sept alors que, de retour d'une longue journée de travail, je n'aspirais qu'à des retrouvailles en tête-à-tête avec mon amour de jardin.  J'aurais dû être vigilante et profiter des rares intervalles de répit que l'Autre nous accordait, pour le bêchonner, le labourer et lui avouer combien il me manquait... Je n'en ai, hélas, pas eu l'occasion. En effet, très vite, l'Empêcheuse de semer en rond a pris racine chez nous des week-ends entiers et j'ai assisté, impuissante, à LEUR dégoulinante passion ;  ce gros nigaud de Jardin, noyé d'amour pour cette Pluie de merde, a ingurgité toutes ses salades suintantes.                 Aaaaah mes amies, si vous saviez à quel point elle m'a plongée dans la mouise cette chipluie. Mais...je n'avais pas dit mon dernier mot et, sur les conseils de mon psy(vert) (ok, celle-là est nulle), je me suis courageusement effacée devant Jardin et sa nouvelle amoureuse.  Ben oui, d'après mon sage psy, il fallait que je me repose de cette mise à l'épreuve et pour parer au plus urgent, il me prescrivit même un remède efficace : le parapluie. 
Aujourd'hui, je l'admets : Si je veux reconquérir Jardin, je dois patiemment le laisser flotter dans son aventure avec Elle. Il me reviendra bien quand il comprendra qu'Elle l'a juste abreuvé de compliments bidons et qu'elle l'abandonnera pour un nouvel amant qui la récupérera plus loin ; ça coule de source ; j'ai donc cessé de me répandre et de  végéter dans mon désespoir. Que voulez-vous, ma nature a repris le dessus ! Et surtout, j'ai ma revanche, avec d'autres verts jeux intérieurs chez moi et sur des sites de rencontres spécialisés, photos à l'appui, (comme Pinterest) qui eux me montrent qu'ils sont prêts à m'ouvrir leur cœur. La preuve :



Cœur brisé de Begonia Bambou


Un coeur de mousse un peu sec que je conserve avec tendresse ; normal, il date de notre mariage...

Pendant ce temps, Jardin et SA Pluie ont fait des petits...
Hémérocalles
Pousses de rosier Mutabilis
Orgie de fleurs tout l'hiver sur Anisodontea...feuilles évocatrices ?

Du côté des jardins Pinterest, les Valentines sont très inspirées avec les cœurs mais aussi les corps :
 
 




La nature est bien faite

Une tropicale : Clitoria Ternatea



Sur ce, je vous laisse préparer une belle St Valentin à l'élu(e) de votre cœur !

La jardinière en herbe amoureuse transie 

26 commentaires:

  1. Génial cette ode à la pluie.
    J'adooooooooore tes écrits.
    Cet après-midi j'ai un brin de soleil en garrigue, mais une tonne de repassage qui m'attend. Dilemme !!!!!
    On verra qui l'emportera

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je guette le moindre rayon de soleil depuis si longtemps que pour moi, ça sera dehors ! Mais bon, j'ai pas eu de mal pour me décider puisque j'ai rompu avec le fer :D
      Bon courage Sabina !!!!!

      Supprimer
  2. Wouaaa super prose, tu as de la suite dans les idées !! Je n'ai pas trop d'inspiration pour répondre sur le même ton mais je note que tu es prête pour le salon de l'érotisme !!
    C'est moi ou les photos sont un peu parties en couille à la fin ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en étais sûre !!!!!! je le savais que je me marrerais à la lecture de ton com' :D
      Pour le salon, why not ? mais j'ai aussi la brochure sur les parcs publics ! Cool, je diversifie mes activités ;)

      Supprimer
  3. héee (indignation) c'est pas passé que c'était moi le précédent comm'
    à la suite de M il faut lire lle Brindille off course ! besos

    RépondreSupprimer
  4. Et bien je vois qu'on s'éclate ici ! Evidemment, tes textes sont toujours extras ! Chez nous il a plu non stop, la guigne.. J'ai des flaques dans le jardin et tout qui part en c... moi aussi ! Et pour le fer, c'est comme toi, je sais même plus à quoi il ressemble. Faut faire des choix dans la vie et finalement, certains sont très faciles à faire !
    Biiiiiiises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce texte (avec des fautes qui m'échappent toujours) est surtout un peu cucu ! Mais merci beaucoup pour l'appréciation. Je file maintenant du côté de chez toi...Des bises ensoleillées pour aujourd'hui youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

      Supprimer
  5. Je suis bien heureuse de découvrir cette nouvelle variété de carottes coquines et câlines... je vais tenter un semis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais, la nature a bien des leçons de choses et d'autres à nous donner encore :)

      Supprimer
  6. La pluie te rend coquine finalement! :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que veux-tu ? J'ai qu'ça à faire ;)

      Supprimer
    2. Et ce n'est pas une blague : cette page a été vue 69 fois...

      Supprimer
  7. Aline qui pleure et pluie qui rit !
    La pluie pleure aussi me direz- vous !!
    Et Aline jardine et rit !!!
    Mais là en l'occurrence les rôles sont inversés,
    cesse de rire vilaine pluie!
    Demande a cette pauvre Aline pourquoi elle soupire.
    Quand la pluie qui pleure de rire apparaît,
    Aline qui ne pleure pas de rire est désemparée !
    Satanée pluie cesse de rire d'ici-bas !
    Laisse le soleil s'installer à petits pas.
    Cesse de rire et de pleurer
    Et laisse Aline à ses occupations vaquer.




    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nadinette, je suis sans voix !!!!!!!! Quel magnifique commentaire !! Je te dis mille merci et à tout bientôt pour des échanges de fleurs et beaucoup de rires ;) Enormes bises !

      Supprimer
    2. a bientôt bises ! ;)

      Supprimer
  8. Sacrée pluie interminable qui se met a transformer les légumes en objets érotiques...
    Ici le parapluie est utile tous les jours mais ça ressemble plus au crachin breton.
    J'ai donné RDV au soleil, ne t'inquiète pas... Il arrivera avec moi.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que tu dises vrai est mon plus cher souhait :)
      En attendant, aujourd'hui, j'ai pu crotter mes bottes avec un immense plaisir : il n'a pas plu :) A très vite. Bisous

      Supprimer
  9. Moi non plus
    La pluie n'est plus mon amie
    Mes chats, sortir, ne peuvent plus
    Et moi poncer, peindre au soleil pas plus
    Nous restons tous à l'abri
    Alors les coeurs naturels de la Saint-Valentin, pas vus
    Heureusement qu'on les découvre sur ton blog, merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, je suis très heureuse que tu apportes ta poésie ici aussi ! Je suis, depuis si longtemps, la poésie que tu glisses dans tes maisons, tes meubles et tes photos...Merci de ton passage et à très bientôt ici ou sur http://barbatrucetrecup.canalblog.com :)

      Supprimer
  10. Cet article est génial ! Merci de mettre autant de poésie dans la rédaction de tes billets.

    RépondreSupprimer
  11. C'est super gentil à toi ! je prends aussi beaucoup de plaisir à cette poésie, ma foi, pas toujours très subtile ;)

    RépondreSupprimer
  12. Mortel ce billet, un vrai plaisir !

    RépondreSupprimer
  13. Te lire est un pur moment de bonheur cette drôlerie dans tes posts me fait un bien fou, d'autant que j'ai une journée de nouille !!! Alors ...merci Aline et merci aussi à Pinterest ( dont je suis devenue gaga depuis peu) pour ces images poétiques et hilarantes à la fois.

    Très belle fin de soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, j'adore tes épingles sur Pinterest ; si j'ai pas trop mal manipulé le truc, je pense que je me suis abonnée à tes tableaux !
      Merci pour tous tes compliments qui me vont droit au coeur (pour rester dans le sujet hein ;) ) Et justement, lorsque je passe des journées casse-nouilles ou avec des casse-nouilles, écrire (y compris de drôles de conneries) m'apaise et me nourrit incroyablement...Plein de bises et à tout bientôt Anielys :)

      Supprimer