mardi 18 février 2014

…---…Avis à la population ès spécialiste de l’Olivier...



Comme convenu avec Dame Lune, depuis dimanche, je pratique la taille avec succès (et avec des outils aussi) ; ça me fait quand même tout bizarre de trancher des végétaux généreux par leur volume et leur floraison. A chaque coup de cisaille, j’ai des picotements douloureux dans les doigts et je serre les dents. Mais je sais très bien que ces plantes me seront reconnaissantes du mal (nécessaire ?) que je leur inflige.


Avant, y a trèèèèès
longtemps (printemps 2013)
Aujourd'hui...Nu ? qu'est-ce-qui vous fait dire ça ?
A l'automne...




A l'hiver...c'est clair...ça calme...
Aujourd’hui, j’ai jeté mon dévolu sadique de tailleuse sur l’olivier planté en octobre dernier. Tout s’est bien passé sauf que, grande sentimentale que je suis, je n’ai pas réussi à l’amputer de toutes les pousses en
trop ; il est fraîchement installé d’une part, et pour préserver un port esthétique au détriment de ses qualités de production fructifère d’autre part, nous avons fait le choix de lui épargner une taille drastique (et dramatique pour moi).
Mais voilà, à observer de près le vénérable, j’ai remarqué, non sans inquiétude, des taches blanchâtres sur son feuillage. Je fais appel à votre savoir de connaisseurs pour me rassurer…ou pas.
Voyez plutôt : 
Le recto ; je précise qu'aucune pulvérisation de
bouillie B n'a été pratiquée et, à priori, le verso n'est pas touché

Pour établir votre diagnostic avec tous les éléments, j'ajoute que sur certaines branches, le feuillage me semble un peu jauni. 

Sinon, pour la vue d'ensemble, c'est ça : 









Z'en pensez quoi ? Une hirondelle de la ville peut passer par là ?

Pour mémoire, l'Olivier échevelé avant sa mise en place et son relooking




Maintenant, je m'en remets totalement à vous, les soignants de l'Olivier ! Et d'avance je vous en remercie vivement...(vive les soignants!)

P.S. : Une partie du texte est centrée ; ce n'est pas un effet de style : C'est une merde de Blogger que je ne peux pas plus expliquer que les taches de l'Olivier.
La jardinière en herbe un peu tache

17 commentaires:

  1. Nan j'peux pas t'aider j'y connais rien de rien en olivier !! Par contre je ne le trouve pas si nu que ça ton jardin en hiver. Bon je file... car depuis tout à l'heure je réponds au comm', bavarde sur FB, je balade sur les blogs je dis à tout va que je vais au jardin mais je palabre depuis plus d'une heure et rien foutu !
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ça les pipelettes...et je parle en connaissance de cause : j'en suis une hautement qualifiée :D
      Bon jardinage petite Brindille et mes bises t'accompagnent !!!

      Supprimer
  2. peut être un excès d'eau ...et éventuellement un champignon qui prolifère sous terre (champipi dont j'ai oublié le nom mais qui rend la terre stérile.. ) d'autres plantes à proximité souffrent elles du même mal ? regarde sur le site "AFIDOL" site officiel des producteurs d'huile d'olive tu peux trouver des solutions et conseils.
    pour la taille regarde sur le lien que je t'ai donné il y a quelques temps.. bisous !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai supprimé les échanges "explétifs" et reviens dire Merci pour les pistes et les liens ; une signature étant toutefois bienvenue pour une meilleure qualité de partage :)

      Supprimer
  3. Madame Aline, je crois qu'il va falloir cesser séance tenante de nous poser des questions auxquelles nous ne pouvons pas répondre (moi en tout cas !) L'olivier est à la Mauvaise Herbe que je suis ce que le lion est au chat, c'est à dire deux êtres complètement incomparables (si ce n'est en matière de poils pour les félins et de vert pour les plantes). Tout ce que je sais de l'olivier c'est qu'il produit de petits fruits vert délicieux en apéros (surtout fourrés aux amandes) ou noirs mais tout aussi bons dans un tajine. et puis moi, je suis allergique à l'olivier, si si, je dit pas ça pour craner, c'est vrai, parole de Mauvaise Herbe !!! et sinon, bonne taille (moi aussi j'ai du mal à les passer au coupe-coupe !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah ah ah ah !!! j'adore ton com' ; désormais je t'appellerai pudiquement Graine d'Epicurienne même si j'ai bien compris qu'on se ressemble beaucoup : tu n'es pas qu'une graine t'es, comme moi, un sujet bien développé en matière du bien vivre sans trop se faire ièch ! Bon apéro et bon tajine Cardamine et des bises de la tourmentée de l'olive :)

      Supprimer
  4. Hello! J'aurais bien voulu aider mais je n'y connais rien en Olivier!! Par contre j'attends les conseils de amis jardiniers avec impatience!!
    belle journée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour sûr, il ne faut pas que ça serve qu'à mes petits soucis personnels tous ces échanges !
      Belle journée à toi aussi Christel :)

      Supprimer
  5. Chalut Aline, j'ai vu ton SOS sur mon blog et je suis passée voir,
    Pas de panique, t'as pas Daniel sous la main ?
    Alors tu aurais pu en couper un "chouia" de plus, mais c'est pas trop mal pour une première fois.
    Quant aux tâches je vais demander à ma pousse jardinière, lui il est calé en maladies végétales et en oliviers aussi.
    Il faut avouer qu'avec l'hiver que nous n'avons pas eu, pas étonnant les maladies en tout genre.
    Mais sache qu'il faudra mettre une sacrée pelletée de fumier à son pied, l'olivier est un arbre qui aime quand on le bichonne, il te le rendra par de nombreuses olives.
    Bon je vais voir pour tes feuilles.
    Bises
    Sabina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta présence ici me rassérène Sabina ! D'ac pour le fumier, je ferai les yeux fermés et les yeux fermés aussi quand ton fils me posera sa prescription. Immense merci encore, t'es adorable !

      Supprimer
    2. bonjour, je suis "wiki" l'ami gentil des jardins, et accessoirement la mauvaise graine et progéniture de sabina garrigue. pas d'affolement pour ton nouveau compagnon, les taches de feuillages me font penser a du dépôt atmosphérique, mais pour confirmation je prendrais conseil auprès du maître jardinier de la boite dans laquelle je bosse. je pourrais savoir quel est de type de sol exact? c'est pour pouvoir te diriger vers des apports en bio, un arbre sain et bien nourris ne tombe jamais malade. voila se que je peut en dire. a bientôt.

      Supprimer
    3. Telle mère, tel fils ! Comment te remercier de ton passage ici ? ah, j'ai une idée : un p'tit apéro chez moi lors de tes prochaines vacances ! Topeuh là ?
      Sinon, la terre est argilo/calcaire +++
      Euh...mon fils cadet s'appelle Vincent :)

      Supprimer
  6. Bon ben moi, j'peux pas t'aider non plus, (mon olivier est minuscule et je ne suis pas sûre qu'il soit très content dans son pot, ais voilà, je ne sais pas où le planter !) courage, tiens nous au courant !
    Pour le reste, il est loin d'être vide ton jardin ! Le mien, en ce moment est tellement laid que je ne sais pas par où commencer... Au secours !
    Il ne pleut plus depuis deux jours, c'est déjà ça !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui est formidable dans les jardins, c'est la métamorphose qui s'y opère dans le courant du mois de mars. Le tien n'échappera pas à ce phénomène ! A tout bientôt ma Sandra et des bises aussi !

      Supprimer
  7. Moi je suis totalement novice et je ne te serai d'aucune aide pour ton olivier, en revanche je voulais te dire que si je ne jardine pas encore (plus que quelques mois avant d'avoir mon jardin!), j'ai déjà bien ri en lisant ton blog :-)

    RépondreSupprimer
  8. Si tu t'es bien marrée, c'est un bon début pour ton futur jardin ! crois-moi, les deux sont indissociables ! Merci Toupetipti (j'adore ce nom!) et bienvenue ici ;)

    RépondreSupprimer