mercredi 12 octobre 2016

Conne forever...

       Exceptionnellement, ce billet au sobre intitulé ne s'adresse pas à morano. Je le confesse publiquement : ce conne-là m'est décerné haut la main aujourd'hui (et les autres jours). J'ajoute même que je me suis surpassée dans mes bourdes ces derniers temps : Et d'un, je suis partie gaiement à la pépinière pour quelques achats de plantes bouche-troutrous ; j'en suis revenue avec 1/3 de végétaux pas rustiques pour deux sous qui boucheront les trous à peine le temps de...vous le raconter (à ma décharge, ce jour-là, personne n'était disponible pour me renseigner et les étiquettes arboraient des noms de plantes que je ne connaissais pas et que je trouvais jolies. Sûre de moi, j'ai mis dans mon panier.) Et de deux, en installant mes non rustiques encore gaiement, je plantais quelques joyeux coups de bêche dans un effort volontaire non feint : han...han...han....rhaaaa....couic... j'ai tailladé le tuyau du goutte à goutte enterré ; au départ du circuit, bien évidemment, ce qui bousille tout le réseau.
Allez, quelques aperçus pour étayer mon propos de conne :
Regardez à gauche : c'est-ti pas mignon ces petits pompons roses ? ça s'appelle Gomphrena globosa et ça gèle à -3°. Donc, oubliez.
Pourtant, j'avais eu un coup de coeur pour ces fleurettes qui ressemblent au trèfle : j'en ai pris 3 potées passque que lorsque je fais des conneries, c'est maux comptent triple !
De belles tiges de plus d'un mètre : il s'agit de la canne à sucre pourpre. Hey, j'en ai pris 2 pots ! Ne me demandez pas pourquoi j'ai pu croire que ça résisterait dans mon sud ; j'ai dû avoir, encore une fois, un con d'élan optimiste ; elle grille à +6°. Donc, à l'heure où j'écris, elle est en train d'agoniser. De guerre "lace" (c'est plus doux), j'en ai mis un pied en pot, histoire de moins culpabiliser en l'hivernant en serre ou dans mon salon cet hiver.
J'ai fait fort hein ? heureusement, il n'y a pas que ça puisque le reste est plus banal mais aussi plus adapté à mon climat. 
Vous voyez la fétuque bleue à gauche de la sauge blanche qui est à droite sur la photo ? Ben, j'en ai pris 2 pour boucher 2 trous. 
sauge guaranitica Purple Majesty ; c'est son pourpre qui me botte bien
Dans cette petite bordure à l'ombre, il y avait des lavandes qui, forcément, ne donnaient pas le meilleur d'elles-mêmes. J'ai remplacé par un Skimmia du Japon, un choisya ternata White Dazzle et une potée d'Ajuga reptans mais je reconnais qu'il faut avoir un oeil de lynx pour voir ces nouvelles plantations. 
Le massif que je devais agrandir au printemps a patienté jusqu'à maintenant (oeil de lynx toujours recommandé).
2 petits massifs mignons sont en train de naître devant l'abri tôle : des bananiers offerts par un cher collègue de travail passionné de jardinage. Hémérocalles et géranium Johnson's blue de ma copine Karine blond 66  ; et puis j'ai rajouté une euphorbe Efantia, des ancolies de vous les amies, un buis récup', une heuchère, une bignone chaipakoua et 2 sedums chaitoujourpakoua. Vous apercevez également le bout de tuyau goutte à goutte tranché.
Mais il n'y a pas que du « conne » dans cet épisode. Il y a aussi du Q.I. vrai, du Q.I. sage, du Q.I. hier, aujourd'hui et demain. Oui, L'Homme, puisqu'il s'agit bien de lui, n'a pas un Q.I sot. Je ne vous présente plus mon génie-deux-fois-l'an -sauf que cette année il a misé sur le jamais-deux-sans-trois- et dans sa course au désencombrement du garage il a d'une part construit un abri de jardin en tôle (voir le précédent billet) et a réitéré l'exploit avec une cabine en bois pour hiverner les accessoires de piscine et plein air. C'est ainsi que désormais tous les coussins de la banquette palette (1 mètre cube d'ouates et d'étoffes au moins), les parasols, les chaises longues etc. seront remisés dans cette extension de la cabane, jolie et pratique. 
Pendant la réalisation
Avant peinture
Après peinture ; manque plus que le revêtement du toit qui sera fait en même temps que celui de l'abri tôle


Et pour verrouiller le sujet abri-cabine, je n'ai pas trouvé meilleur argument que cette vue.
C'est Le Chèri qui a choisi de cadenasser ses outils rien que pour me rassurer ; ça me fait plaisir.

Il est vraiment balèze L'Homme, hein ?! Je suis conn'sciente que je vais recevoir de nombreuses demandes du style : "Mon mec est une grosse feignasse ; pouvez-vous m'envoyer les coordonnées du vôtre à tout prix ?". Je répondrai par retour : "L'Homme n'est pas monnayable...sauf si votre "à tout prix" est un réel atout." 

Pour terminer, voici un épisode méditerranéen-cévenol de fleurs d'octobre. Mon jardin est beau au printemps et remet  ça longuement en automne. Entre les deux, il fait de grosses siestes ; un typique caractère du sud. 


J'ai dû ligoter presque tous les grands asters et un miscanthus dans du raphia (je l'ai pris violet) car ils s'avachissaient au moindre souffle d'air.




Cette touffe de fleurs mauves n'est autre que des Tulbaghias. Jamais décevants ces ails d'ornement : comestibles (mais j'ai jamais essayé), fait fuir les pucerons, rustiques jusqu'à -10°, très résistants au sec, au soleil brûlant, aux pluies torrentielles, en fleurs tout l'été... Je vais en éparpiller dans tous les massifs.



Une sauge annuelle qui s'appelle Gogo Purple. Comme sa cousine guaranitica Purple Majesty, c'est sa couleur qui me fait craquer : j'adore le pourpre.


Toutes les plantes qui se trouvaient là ne poussaient pas. J'ai tout supprimé et j'ai remplacé par des "bûches-trous" et des boutures de tapissantes : des céraistes. Ok, j'admets que ce n'est pas du jardinage mais plutôt de la mise en scène.

Mais ça le fait, non ?

 Tous les arbres à troncs encore jeunes sont bardés de bandes de glu pour empêcher notre chat, qui adore le pol dance, de blesser les jeunes écorces.

 entre santoline grise et armoise, le corail du fuchsia de Californie ou Epilobium commence tout juste à se voir. Un cosmos s'est invité à la fête d'automne à la dernière minute.

Un pennisetum rubrum frileux ; je l'ai planté en pot en connaissance de cause 


L'aridité rythmait l'été ; les fleurettes pimpantes orchestrent l'automne. 













En août 2014, (été pluvieux où tout était resté vert) c'était encore vide et sans volume...

Octobre 2016,  les volumes se remarquent et les nouvelles "constructions" occupent bien l'espace. Ce qui est marquant, c'est le Cotinus Royal Purple qui était tout minus sur la photo 2014 (oeil de lynx toujours d'actu). Entre avril 2016 et maintenant, il a fait une poussée de plus de 1m50. Je savais pas que c'était possible.

Ben voilà, mon petit doigt me dit que vous devez arriver à saturation pour aujourd'hui. La suite bientôt car les nouveaux arbres ne devraient plus tarder à arriver ...
En attendant, je vous souhaite un superbe mois automnal à l'heure d'été.
Très amicalement,


La jardinière en herbe conne et rit


P.S. : je m’attelle à répondre à vos commentaires sur le précédent billet pendant que vous lisez celui-ci. Ch'uis toujours à la bourre en ce moment, travail oblige...

63 commentaires:

  1. Je suis scotchée par la comparaison 2015/2016 des dernières photos. On passe en un an d'un jardin tout neuf à un bien établi. Les tulbaghias, ça fait longtemps que j'y songe sans m'être encore décidée. Pourtant, ils sont bien jolis dans les jardins où je les aperçois, et tu sais bien les vanter. Au rayon des bêtises, je me débrouille bien aussi. Que ce soit dans mon ancien jardin ou dans celui-ci, mes premiers arbres plantés ont toujours crevé. Trop pressée de commencer, je pense. Et je découvre en te lisant que le pennisetum que je viens d'acheter ne résiste pas au-dessous de -3°! Ça peut peut-être le faire ici en Bretagne, mais il va quand même falloir que je soigne bien sa plantation. Bisous Aline, et pas de découragement: on est tous cons à un moment ou un autre. On appelle ça acquérir de l'expérience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pas un an, c'est deux ans entre les 2 photos ; mais je suis scotchée aussi quand je consulte les "anciennes" images ! Les tulbaghias, je les divise et j'en installe dans tous les massifs : j'ai aussi acheté les variétés alba et variegata au printemps et je suis pas déçue. En ce qui concerne le découragement, je gère à peu près car je me dis sans cesse que le jardin est mon aire de jeux et que rien de vraiment grave n'a le droit d'y entrer :-) Quand tu parles de tes arbres, ça me rappelle des souvenirs aussi... Je suis en train d'acquérir de l'expérience mais j'ai l'impression que le "en train" va durer encore trèèèèès longtemps. Je te fais plein plein de grosses bises !

      Supprimer
  2. "Il faut être pris pour être appris", combien de fois je l'ai entendu de la bouche de ma mère, tu ne dois pas te traiter de conne, tu es juste impulsive et puis les vendeurs n'ont qu'à être là pour renseigner les clients. Avec un peu de chance l'hiver ne sera pas trop rigoureux et tes plantes survivrons. Ne vantes pas trop les mérites de ton homme tu vas te le faire piquer...;-))bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je sais pas quoi penser pour l'hiver : certains annoncent un hiver rigoureux et d'autres, le contraire. Je crois que le sûr serait que je prévois déjà le remplacement de mes 5 pots cons cons :-) Merci pour ton passage Isa ; je vais passer aussi chez toi... je te fais aussi tout plein de bises !

      Supprimer
  3. Heureusement que tu continues à bloguer : on aurait rater ça !

    PS : J'ai tout lu sans saturation aucune.
    PPS : Si tu veux augmenter la taille d'affichage de tes photos sans que ça déborde sur les côtés (pour épargner les yeux qui ne sont pas de lynx :-), tu peux m'écrire via la rubrique contact de mon blog déco et je te dirai comment faire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oooh merci pour tout Madame ! Ok d'ac, je vais venir te solliciter pour ton plan agrandissement de photos.
      A très bientôt par chez toi !

      Supprimer
  4. MER-CI ! MERCI ! merci !!! J'ai tout d'abord adoré faire le tour de la propriété et découvrir tes très jolies conneries !! mais j'ai également adoré te lire et si un jour te venais l'idée de monter sur scène pour un grandiose spectacle "jardine et ris" je serais probablement une des premières a acheter un billet !! bon en même temps, je profite de ton humour gratos juste en venant me promener par chez toi ce que j'apprécie sans aucun symptôme de saturation ;)
    pour finir et parler un peu jardin tout de même , je dois être la "conne" de service car malgré ce que tu en dis, je ne parviens pas à garder les mignons Tulbaghias !!! flute, va falloir que je révise mon almanach du jardinier !!! grooooooos bisous et de nouveau merci pour ce fabuleux moment de lecture et de rire !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rha, dommage que les billets des blogs ne soient pas à vendre alors ! :-D C'est vrai que je passe tant de temps dans le jardin (et au boulot) que je n'aurais malheureusement jamais le temps d'écrire un one woman show... Dis, pour les tulbaghias, j'ai du mal à te croire : ce que remarque chez moi, c'est qu'ils se plaisent plus dans la terre limoneuse très drainée et en plein soleil. J'espère que ces 3 éléments sont chez toi pour les accueillir avec succès ! applaudissements :-D Des bisous énormes ma chère Nathalie !

      Supprimer
  5. Mais tu ne t'arrêtes jamais : tu plantes tu plantes... tu finis pas te planter une ou deux fois. Bon c'est pas bien méchant. Tu peux encore les enlever pour les mettre en pots, non ? Pour le tuyau un manchon et zou, c'est reparti ?!
    Ton jardin est effectivement de plus en plus fourni, il gagne en présence, en volume, c'est incroyable comme il évolue vite. Il y a une telle diversité de plantes, j'adore !
    Avec toutes ses récentes interventions, il me semble que l'homme de la maison a bien mérité son droit de Q.I sage.
    Bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je plante, je me plante...l'essentiel étant de ne pas me faire planter mais j'y travaille. En fait, par rapport au moment où vous êtes passés cet été, les changements sont déjà notables et plus les années passent et plus je le vérifie. Quand on dit qu'il faut 5 ans à un jardin pour commencer à donner, je le crois sans problème. Pour L'Homme, il y a bien longtemps qu'il a son droit de Q.I. sage...même à l'époque où il flirtait avec l'outre Q.I. danse :-D Plein de gros bisous à toute la maisonnée Brindille !

      Supprimer
  6. Comme toujours un article génial, plein d'humour, moi qui ai horreur des gens qui se prennent au sérieux, je sis servie avec toi
    ton jardin est sublime, bravo tu apprend sur le tas et tu as droit a des erreurs moi même lors du jardin, j'en a fait pas mal, d'ailleurs plus de jardin, mais je fais encore des conneries, garde bien homme , chante lui même ah!! Qu'il est doux d'avoir un mari bricoleur, bisous et merci de m'avoir permis de rire dans mon fauteuil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nadette, si t'as horreur du sérieux, on est faites pour se rencontrer toi et moi : on aura plein de trucs à se dire :-D
      En vrai, le jardin est de plus en plus beau et ça m'épate toute seule lorsque je le visite plusieurs fois par jour. Et quand je rentre le soir venu, je bisouille mon Homme bricoleur car le résultat du jour est aussi grâce à lui. Je vais venir continuer mon voyage Croatie chez toi mais je me réserve un temps spécial pour ça : quand l'Enfant et L'Homme dormiront :-) Je te fais des bises énormes, Nadette !

      Supprimer
  7. Ah ! Line, qui cherche les compliments en sachant pleurer un peu. C'est une très bonne technique qui marche et que j'emploie; Tu t'en étais rendu compte ?? bon ! J'aime ton verbe et tes photos. Tu manies le mot comme la bêche, tu tranches et nous retournes ! et on en redemande. Je vois que la fraîcheur automnale t'a redonné l'envie et c'est chouette ! conne se le dise dans les chaumières... où le M appellent le D (allez cherche un peu !!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaah Mon Daniel (MD 1 ?), si tu savais... Loin de chercher le compliment, je cherche surtout à déculpabiliser de ma connerie. Une jardinothérapie quoi ! Je m'en suis tellement voulu de revenir à la maison avec ces plantes (pas données données en plus) et là j'ai compris que c'est définitif : je ferai des erreurs de débutante même après 20 ans de jardinage non stop. C'est le MerDier (MD 2 ?) pour moi. En dehors de ces propositions MD, je vois pas. T'es pas au MoDem toi ?

      Supprimer
  8. Voilà le genre de conneries à la portée de tout le monde! Que celui qui ne s'est jamais fourvoyé te lance la première pierre! Et quand on voit le résultat, le reste du temps, tu sembles fort avisée: je trouve ton jardin fort beau en cet automne et la comparaison avant après est édifiante!
    Bonne soirée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien ce qui m'a blessée dans mon amour propre de jardinière, Gine : je ne m'étais jamais autant gourée en une seule fois ! Avec le temps, c'est sûr que le tiers de conneries est dilué dans le reste plus sage. Ouf, l'honneur est sauf. Et cette année, c'est vrai que le jardin est plus beau que jamais ; je bosse beaucoup en ce moment et cet espace vert devient mon refuge reposant de plus en plus souvent quand je reviens à la maison. C'est un bonheur ! Mais tu sais de quoi je parle hein ?
      A très bientôt, Gine !

      Supprimer
  9. T'inquiète, on apprend toujours de ses conneries enfin, toi qui n'est pas conne bien sûr.....
    Tes billets sont toujours un régal.
    Cette sauge gogo purple est waouh, je note le nom, des fois que je la trouve!
    Ton jardin est bien beau et je sieute le tas de bois bien rangé, le petit cabanon, mon mari a un bon QI de bon sens, d'hier et d'aujourd'hui mais il le met au service d'autres choses.... Grrr
    Belle soirée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Koua ???? t'as un mari sportif qui déserte le jardin pour aller courir ? Fais péter son mail et je vais lui expliquer la vie, non mais... :-D Merci pour ton passage Béa ! Je t'embrasse fort !

      Supprimer
  10. Tu me sembles parfaitement bien conne...ectée avec ton jardin.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait ! conne et queutée, ça devient ma marque exclusive. Grâce à l'âge, je l'assume pleinement...sans con trepèterie ;-)

      Supprimer
  11. Ben moi je dis que pour arriver à une telle évolution en 2 ans, t'es loin d'être conne ! Ou alors, moi aussi je veux bien être une conne !
    Ton jardin a de l'allure, de la gueule, de la présence et du charme. Alors tu peux bien te pardonner 2 ou 3 conne-ries ! Sérieux, qui n'en a pas fait ? T'en feras d'autre. Moi aussi. Elle aussi et lui aussi tiens!
    Ce sont les conneries qui nous apprennent, j'vais pas te faire c'te morale quand même ! Haha !
    J'le kiffe ton jardin. Avec ou sans conne-ries!
    Et toi aussi j'te kiffe tiens.
    Et pas qu'un peu!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que pour l'allure du jardin, j'ai une con de chance dis donc :-D
      Et qu'est-ce que je kiffe tes commentaires !
      Je te love à fond (je travaille aussi à fond pour venir près de chez toi ;-))
      Des bisous de conne, mon gardener adoré !

      Supprimer
    2. Pétard ! Vrai de vrai ?! Faut pas se râter ! Oh que non, faut pas se râter !!!

      Supprimer
    3. Oui, je me rapproche du but mais ça sera courant 2017, j'espère... promis, je prendrai 1 jour de plus sur ma mission pour le passer avec toi :-) ♥

      Supprimer
    4. Il va falloir que tu m'en racontes plus !!! Et que je pose ma journée de repos en conséquence !!

      Supprimer
  12. Alors bienvenue au club des "connes " en tout genre parce qu'au printemps , j'ai fait fort( voir mon article suite à une certaine fête des plantes dans ma région) et pas plus tard qu'il y a une semaine , j'achète un sédum gélif "le sédum Ogon" .J'ai pu qu'à le déterrer et le remiser dans la serre.Flute alors, il est trop beau ! A part ça , si un jour j'ai un jardin dans le sud , sûr que je te prendrai comme coach paysagiste ( oui, c'est à la mode les coachs, ça fleurit partout aussi).Et tu fais bien de rappeler qu'Aout 2014 était pluvieux .ON pourrait oublier que ça existe la pluie en été. Chez nous, c'est prévu demain : Ouf!!! Gros bisous ma "conne" préférée .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A lire tous les commentaires, ma connerie commence à être consolée et à se sentir bien entourée :-D Plus on est de cons, plus on rit !
      Pour ton futur jardin du sud, je signe le contrat coach des 2 mains ; on rajoutera l'article XI : "le pourcentage de conneries sera au moins égal au pourcentage de reprise des plants" ; ça te va ?
      Plus sérieusement, oui, enfin, il a vraiment plu ici et c'est un immense soulagement ! Je vais pouvoir continuer à mettre mes conneries dans une terre devenue plus manipulable. Je t'embrasse très très fort ma Maryse préférée !

      Supprimer
  13. Moi je dis les cons ça ose tout et tu as bien fait d'oser parce que le résultat en valait la chandelle: pourquoi être toujours raisonnable?
    Si on l'avait été, y'aurait 2 thuyas, 1 hibiscus et peut être un prunus. Mdr!
    Et ben non! moi en plus d'être conne je revendique d'être fofolle!
    En tout cas, bravo pour cet avant/après: belle évolution!
    Et ce n'est qu'un début!
    Ton amoureux a encore fait des miracles!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour résumer : soyons cons + soyons fou = des jardins superbes ! Adopté ma chère Sophie :-D
      C'est vrai que l'évolution de mon jardin va encore réserver son lot de surprises ! je n'en doute plus vu mon taux de conneries ha ha ha !
      Je t'embrasse méga fort !

      Supprimer
  14. haha ça fait longtemps que tu n'as pas parlé de Nadine Morano....ça commençait à me manquer mdr
    Ton jardin est plein de richesses grâce à tes achats impulsifs et évidemment grâce à ton homme avec son énorme QI. J'adore la photo avec la santoline et l'armoise où j'ai l'impression de voir un arbre sculpté en nuages. C'est super beau. Gros bisous Aline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Viii, c'est bien un eleagnus que j'ai commencé à tailler l'an dernier et qui commence à avoir une vraie jolie forme ! Merci pour tes compliments, Judith. Quant à la Morano, je pense que ce n'est pas la dernière fois que je lui dédicaçais quelques gros mots dans ces pages : les élections 2017 vont apporter de la matière à mon moulin de non appréciations :-D Plein de gros bisous, Judith !

      Supprimer
  15. je suis vilaine, je sais : ton histoire avec l'arrivée d'eau m'a donné le fou rire. Pourtant, je ne ris jamais d’habitude du malheur des autres...Mais là, je ne sais pas ce qui m'a ^pris ! j’ai imaginé ta tête...Fini. Je ne ferai plus et compatis mais avec ton super bricoleur maison, ça a dû s'arranger très vite !
    Ton jardin est super beau ! Encore plus que d'habitude !
    Tes pompons roses, tu peux leur mettre du voile d'hivernage si tu y tiens.
    Les asters légers, c'est la barbe quand on est dans un climat venté...mais c'est beau en automne, évidemment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh ben, tu as bien visualisé la situation : ma tête à la Pierre Richard lorsque la giclée m'a, en plus, frappée en plein visage. Ahlala... C'est réparable bien sûr : 2 colliers, 2 raccords et un morceau de tuyau. C'est juste qu'en étant un peu moins conne, j'aurais moins de tâches ! Tu as raison pour les pompons ; je vais essayer de les protéger (on sait jamais : -3°, ça pourrait passer).

      Supprimer
  16. Coucou Aline, demande à ton genie de brocoleur de te monter une véranda afin d'héberger tes achats que je ne saurais juger, quoique...Mon oeil de lynx a été attiré par tes grannys superbement accrochés aux fenêtres de ton abri ! Je suis dans une période frénétique de crochetage grannyesque....
    C'est vrai que ton jardin s'éttofe bien, que les volumes sautent aux yeux ;)
    Mais que surtout il est beau et agréable à l'oeil et re ;)
    Dommage pour le système d'arrosage, mais il n'y a que ceux qui bossent qui cassent...
    Belle semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci beaucoup Jacqueline !!! Ton comm' me fait rudement plaisir :-)
      A une prochaine alors ?
      Joli week-end à toi !

      Supprimer
  17. Et bien "conne together" car j'avais loupé ton article, en même temps je ne suis pas "aware" comme dirait Jean Claude, je suis à l'"ouest" c'est un fait mais non en fait,pas motivée par l'arrivée du froid et de l'hiver, j'espère que chez toi il fait plus beau, quoi que surement pluvieux, non? mais le jardin en ce moment c'est pas ça, alors je me réchauffe aux belles couleurs du tien, et je constate que ton homme a encore bien travaillé, l'annexe du cabanon quelle bonne idée. Moi c'est donc plutôt cooconing avec de la laine en travaux pratiques, à voir j'espère, si je fini un jour, dans mon blog. Je te fais plein de bious et je te souhaite un WE au soleil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yeaaaah ! le "conne together" me plait énormément. T'es pas si à l'ouest que ça :-D
      Ha ? ton histoire de laine attise ma curiosité... t'as plus le choix : faut finir !
      Côté temps, oui, heureusement on a eu enfin de la pluie (mais pas inondante) et le jardin va pourvoir se relever un peu de 3 mois de sec. Je te fais des bisous énormes ma Belle !

      Supprimer
  18. Moi je dis pas conne forever....Mais plutôt Conne together! (tiens! reprise des scarabées,par les vieux Stones de plus de 70 balais dans le désert y a une semaine..!)' Ben oui Conne together! Qui n'a jamais fait de conneries nous jettent la première pierre..Tiens non car le jardin en est déja bien rempli! Moi j'ai planté des agapanthes en région parisienne...Bon puisqu.y nous disent que le climat se réchauffe...j'attends encore un peu je ramènerai des cocotiers de Thailande..Ca va le faire! Haha. Allez bises!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Emile, t'as la même inspiration qu'Alex :-D
      Dis, pour les agapanthes, si tu protèges bien, elle peuvent tenir sans problème, non ? En tout cas, chez moi, elles ont traversé le fameux février 2012 (deux semaines non stop de gel diurne et nocture) sans trop de dégâts puisqu'elles étaient reparties de la souche. Allez, j'attends que tu m'envoies une bouture de cocotier de Thaïlande et je te ferai passer un flamboyant antillais. D'ac ? :-D Je te fais de grosses bises et je viens commenter ton super jardin dans la journée ou la soirée.

      Supprimer
  19. Oui et alors? Je t'interdis d'insulter ma copine d'abord. C'est juste des boulettes, des expériences et comme on dit, il n'y a que ceux qui ne font roen qui ne font pas de conneries.
    Ton jardin est luxuriant, superbe! Ca fait plaisir à voir. J'espère que ça va côté temps chez toi
    Je te bizoute bien bien fort et même plus que ça!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème ma Caro, c'est que quand la boulette devient une sacrée boulasse, je ne peux plus être tendre :-D Baaah, j'ai l'habitude quand même : j'en fais souvent des boulettes et je peux même annoncer que je vais recommencer aujourd'hui puisque je vais aller faire un tour chez le pépiniériste ; hahahahaha ! Je dois être maso... Sinon, oui, côté temps tout va bien ; il a bien plu mais sans inondation, ouf ! Moi aussi je te fais des masses de gros bisous Ma Cop Caro :-)

      Supprimer
  20. Les tulbaghias, d'accord avec toi, je fais de même; je le les partage et j'en mets partout!
    je taille le cotinus tous les printemps, pour qu'il soit bien fourni, sinon, il fait des branches longues et fines..
    quant à l'eucalyptus, il peut monter à 30 mètres..attention à ton petit massif!
    sinon ton jardin est très fleuri et bien coloré, il me plait beaucoup!
    (oui je fais aussi des bols, LOL!)
    bises chère Aline, continue de nous enchanter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en étais sûre que t'avais du bol :-D !
      Ok pour le cotinus : j'opérerai au printemps 2017 ; c'est vrai que depuis 4 ans qu'il est là, il ne m'avait jamais fait des branches aussi longues ! Quant aux eucalyptus, je suis consciente de leurs pouvoirs de développement et j'ai choisi cette essence persistante car je veux justement dissimuler les vis-à-vis des 4 maisons à étages qui cernent le jardin et y ont vue plongeante. Même si les voisins sont sympa, faut avouer que ça m'est chiant de me dire qu'il y a toujours quelqu'un qui est susceptible de regarder tous mes faits et gestes au jardin... :-) Allez, j'espère que dans 4 ans, je sentirai moins la présence de ces bâtisses grâce à la croissance ultra rapide des eucalyptus. Merci merci merci pour tes compliments et plein de grosses bises à toi ma pote hier, aujourd'hui et demain :-D

      Supprimer
  21. Ben pas tant à la bourre que ça pour répondre aux copinautes. du moins déjà en avance pour planter. Cette année ce sera une année "sans" tout simplement parce que la jardin de Prosper avait besoin de souffler et ce pencher sur des problématiques moins heureuses.
    Je vous bise fort et j'espère vous voir fin novembre pour aller boire un pot ou manger une crêpe à St Jean du Gard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Puissent tes "problématiques moins heureuses" ne pas être trop graves...
      Plein de bises et pour St Jean, ben...on ne sait pas encore !

      Supprimer
  22. Parce que tu crois être la seule à être conne ? Désolée, tu n'as pas ce privilège ;-). T'as plein de cops de jeu par ici ;-) ! Et puis, tu vas dans le sens du réchauffement climatique. C'est tout. Blague à part, toutes ces belles photos de ton jardin sont ennivrantes. Que l'automne lui va bien ! On sent poindre le résultat de tous les aménagements et plantations réalisés depuis des années. Tu peux planter facilement par chez toi ? Ici, cela reste difficile même si la petite pluie de ces derniers jours a fait frand bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Okay, ton commentaire et ceux de toutes les copines me rassurent un peu même si j'ai l'impression qu'en une seule fois, j'ai atteint un quota maxi de conneries.
      Pour les plantations, oui, chez moi c'est la période idéale de l'année : entre douceur et pluies, tous les ingrédients sont là pour une bonne reprise avant un nouvel été de sécheresse. Le pépiniériste me disait que ses grosses ventes se faisaient au printemps mais décidément, au printemps, je ne veux plus planter quoi que ce soit sinon c'est esclavage tout l'été à l'arrosoir :-( Le problème c'est justement qu'à chaque printemps, les tentations sont immenses...

      Supprimer
  23. Tu as fait ta quiche ! HA HA ... Bon, rassure toi, tu n'es pas seule, ça nous arrive aussi. Enfin, moi, j'ai jamais coupé un tuyau d'arrosage automatique. D'un autre coté, je n'ai pas d'arrosage automatique, c'est peut-être pour ça ;-)
    Pour le reste, ton jardin est sublime. En fait, c'est en ce moment que je devrais venir le visiter ou au printemps !
    Tes Tulbaghias, tu crois que ça supporte ma terre lourde et humide. Parce que -10°C, on n'a pas ça tous les hivers, mais les pieds dans la gadoue, ça oui.
    J'en profite pour féliciter l'homme de la Maison qui assure franchement lui ;-)
    Bisous d'en Haut

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est vrai ça ! après tout, moi je suis venue chez toi en octobre ; tu dois me rendre la politesse et t'amener dans le sud par temps plus humain qu'en plein été torride. Tu verras : on a du chauffage, si, siiii, on mange de la raclette et des welsh et surtout, nos jardins sont tellement plus jolis ! Allez, je vais allumer le poêle car i fait frisquet ce soir. Pour les tulbaghias, tu peux tenter ; ce qu'il faut surtout c'est du soleil et du drainage donc si tu mets le nécessaire dans ta terre pour le drainage, ça pourrait le faire. Enfin...je crois mais vu mon taux de conneries peut-être que je t'en annonce une de plus. Plein de grosses bises du Ch'sud (fait vraiment frisquet...) !

      Supprimer
  24. Ben çà alors ! me voici bien étonnée car j'aurais juré t'avoir mis un petit mot sur ct'admirable article "déconnant" ! Enfin mieux vaut tard que... Alors comme aujourd'hui je suis coincée par la pluie qui sévit, je viens prendre un coup de soleil dans ton jardin à l'heure d'automne, beau comme il n'est pas permis ! Siii c'est vrai, un brin de jalousie me titille d'ailleurs, surtout quand je vois les jolis cabanons confectionnés par ton Homme bien-faisant, félicitations à lui ! Bref, tout çà pour dire qu'on est bien chez toi quelle que soit la saison, alors peu importe que tu aies acheté des végétaux pas rustiques pour un rond, ils vont sûrement se mettre sous la protection des autres déjà grands. Et puis peut-être que l'hiver sera clément, qui sait !... Affaire à suivre ! En attendant je t'envoie toutes mes amitiés et des gros bisous de Loire-Atlantique, A+, Shuki

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A l'heure où je te réponds, l'hiver a pointé le bout de son nez mais je reconnais que le jardin reste encore très très beau. Dès que j'en aurai le temps, je ferai un petit compte rendu en photos...et en mots, forcément :-) Merci merci merci Shuki pour ton enthousiasme chaque fois que tu passes par chez moi ! Tout plein de gros bisous !

      Supprimer
  25. BOUOUOUOUOU!!!!Ici c'est déjà presque l'hiver!!!presque plus de fleurs dans le jardin!!!Heureusement il y a les belles couleurs de l'automne! Ouf! Sinon...moral dans les chaussettes!!!
    Bonne semaine. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y en a des qui tatent déjà la neige et par là même, les belles non couleurs de l'hiver aux goûts d'ambiance Noël ! Chez moi, il fait pas chaud chaud mais les couleurs sont toujours là et ça me scotche bien plus souvent dans le jardin que devant mon écran. Merci Domi et à tout bientôt ! Des bises !

      Supprimer
  26. Impossible de réagir à tout ce que tu nous écris dans ce post, tu ne débrouilles pas aussi mal que tu le dis d'ailleurs. Félicitations pour le rajout à ta cabane que j'aime tant. Ah oui mais oups, là c'est ta moitié qu'il faut féliciter ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eeeh oui, faut bien que je lui envoie des fleurs aussi à ma moitié ! il est si chou :-)
      Quant à moi, ben je suis comme toi, je le félicite et tu as raison : je me débrouille pas si mal pour le féliciter :-) De grosses bises, Florence !

      Supprimer
  27. Mais c'est Byzance l'automne chez toi, magnifique !!!! Merci pour l'info des tulbaghias anti-pucerons et puis j'adore tes chaipakoua !!! Belle semaine Aline.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça me console un peu de nos étés grilleurs :-) Merci Maryline et à tout bientôt par chez toi !

      Supprimer
  28. Revenue voir s'il y avait du nouveau (je suis abonnée, mais je ne fais pas vraiment confiance à tous les coups...), j'ai refait un tour de jardin pour le plaisir et je suis encore plus baba que d'habitude !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je traînasse sur la blogo toujours par manque de temps mais promis, au jardin je m'active toujours autant :-)

      Supprimer
  29. J'ai pensé fort à toi ce matin : je crois que tu vas être contente : tu vas pouvoir faire plein de jolies coiffures au nouveau président des USA ....!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis malade. Haine et folie ont gagné, c'est abominable.

      Supprimer
  30. Je passe et je repasse par chez toi chère Aline car c'est toujours un réel plaisir... J'espère que tu vas bien malgré les espoirs déçus aux USA, maintenant c'est incertitude, voire inquiétude... Wait and see ! Aujourd'hui, ciel gris qui dégouline tant qu'il peut, demain sera un autre jour plus lumineux j'espère... En attendant, je te souhaite un beau dimanche avec plein de grosses bises amicales ! A bientôt, Shuki

    RépondreSupprimer
  31. :) Allez Aline, tu n'es pas la seule à avoir fait ce genre d'erreurs de jardinier amateur. Je fais partie du groupe. Le réconfort, c'est que par la suite on est vigilant. Cela n'est plus arrivé, parce que si je ne connais pas les caractéristiques de la plante, je n'achète pas ( même, que dis-je surtout, si le prix est alléchant).
    C'est toujours un plaisir de te lire. Le sourire que ton article à fait naître sur ma face est encore là, tandis que je t'écris.

    RépondreSupprimer