mardi 7 juin 2016

Attention, je sors ma griffe !


Il est fréquent de dire d'un homme

 « Waaaaa, qu'est ce qu'il est bien outillé !» 
lorsqu'il a une belle B-
oîte à outils bien pleine. Eh bien désormais, les actions  « égalité des chances entre hommes et femmes » y contribuant,  
sachez que la formule s'adresse aussi aux femmes. Mais oui, une femme 
est bien pourvue lorsqu'elle a un
beau P-
artenariat avec Botanic
C'est mon cas.

Je vous présente mon nouveau doudou : la griffe écolo de Botanic ! Elle est juste extraordinaire pour moi. Avec elle, je décompacte la terre entre les plantes des massifs et j'extirpe facilement les adventices (sauf la saloperie de potentille rampante qui résiste à tout avec sa racine pivotante si profondément ancrée) 
Comme Botanic me proposait généreusement plusieurs produits à tester, j'ai jeté mon dévolu sur une Oyas. Chauvine sur les bords, j'ai d'abord fait ce choix car la fabrique de ces pots se situe près de chez moi, dans l'Hérault. Ensuite, je suis une traumatisée des arrosages d'été donc ce procédé "novateur...vieux de 4000 ans" était plus que susceptible de m'intéresser. Après essai, je confirme : ce système hyper ingénieux de contenant en céramique micro-poreuse me botte énormément. Tu enterres ton pot, tu le remplis d'eau, tu remets le mignon petit couvercle et hop, t'es tranquille pour quelque temps !
Je l'ai installée sur une partie non servie par l'arrosage au goutte à goutte et qui reste sèche même quand il pleut à seaux. Une chose est sûre : je vais en acheter d'autres car l'efficacité est carrément convaincante. J'imagine aussi que ça peut être La solution pour les personnes qui jardinent dans des bacs sur des balcons et ne veulent pas s'emmerder avec un sytème d'arrosage visible, disgracieux et moins "écolomique" !
Mon seul regret, j'aurais dû prendre un grand modèle puisque voui, plusieurs tailles sont disponibles.
Enfin, pour la plus grande joie de ma Poussine Tornade, j'ai aussi eu le plaisir de recevoir également un abri à coccinelles...toujours signé Botanic
Juste après la photo, nous avons installé cette maisonnette plus bas, plus à l'abri et plus près du feuillage de Blush noisette. Maintenant, ma Puce veut se lancer dans l'élevage de coccinelles !
Un immense merci à Botanic et tout particulièrement à Guillaume, mon interlocuteur privilégié dans cette aventure !

Passons à présent aux nouvelles en direct du jardin : ça pousse. C'est heureux, me direz-vous. Mais comme le contexte pluie-en-juin-dans-le-Gard est plutôt exceptionnel chez moi, le phénomène "pousse" est très amplifié et je ne sais plus où donner de la tête ; ce qui explique mon nombre d'écrits ridiculement bas dans ma case blog. Pour aujourd'hui, je vais vous la faire sauges et verveines ; c'est une petite sélection hein parce que si je vous montrais toutes les sauges et verveines du jardin, vous auriez de la lecture jusqu'à demain.
Sauge :
Admirative des couvre-sol présentés par Le Duo dans cet article, j'avouais, dans le commentaire que je leur avais laissé, ma peine à en trouver de bien adaptés à ma région. Mais, j'avais oublié les jolis érigeons qui commencent à bien coussiner partout et j'avais aussi omis cette sauge rampante plantée en mai 2014. Jusque là, elle ne donnait pas grand chose. Mais voilà, cette année, elle a actionné les rampes rapides et se glisse partout sans étrangler ou abîmer les autres végétaux. Alors c'est vrai qu'il ne s'agit du pur couvre-sol qui reste au ras du sol vu que ces sauges montent à 40 cm mais je valide.
J'adore son bleu ciel du midi à midi 
Verveine :
Couvre sol encore, ce sont les verveines rugueuses qui sont hautes comme je suis épaisse. Qwa ? ça vous parle pas parce que vous m'avez jamais vue ? Eh bien, vous voyez le tour de taille d'Inès de la Fressange à l'époque où elle mannequinait ? C'est moi mais avec 10 cm ou 17 cm de plus selon mon appétit.
Bref, je sais que plein de jardinières et jardiniers finissent par trouver cette verveine rugueuse trop envahissante mais perso, vu qu'il ne pousse pas grand chose en couvre-sol, en plein soleil dans un sol archi pauvre et sec, je la garde précieusement.
Sauge :
Pour leur 1ère année au jardin, les sauges sclarées donnent déjà le meilleur d'elles-mêmes. Elles sont aussi grandes que moi. Qwa ? ça vous parle pas parce que vous m'avez jamais vue ? eh bien, pensez à Inès de la Fressange puis soustrayez 10 ou 17 cm (je porte des talons de 7 cm - oui, 7 cm de talon pour moi c'est le max passque au-delà, je me prends des gamelles et ça me fout la honte en plus de me faire mal aux genoux -) et ça vous donne une idée de ma stature. 
Verveine :
Aaaaah, les verveines de Buenos Aires....Elles sont aussi grandes que moi...Qwa ?....
rhaaa, ça va, ça va, j'arrête
Ces verveines sont si faciles à cultiver que j'en prélève des éclats et en plante un peu partout. Du coup, en ce moment, entre elles, les lavandes, népétas, sauges, convolvulus etc. je vois la vie en mauve/violet.

Pour terminer, quelques photos en vrac (moi, non) :
Je savoure l'ombre dense des grands arbres
Je savoure le Papaver Orientale "Royal Chocolate Distinction" 
Je savoure les géraniums sanguineum, spirée, agapanthes qui seront nombreuses cette année, nénuphars etc.
Je savoure la digitale Apricot de ma grande
et chère amie Caro 
Je savoure les convolvulus mauritanicus, géniaux couvre-sol arrivés grâce à mon super pote de radio Daniel Lys
Je savoure ce dahlia imperialis, rare dahlia rescapé de l'appétit féroce des escargots et limaces en nombre hallucinant cette année
Je savoure de regarder pousser vos graines, Karine, Capucyne, Maryse, Gine, Louli...  
C'est d'ailleurs un de vos pavots ! 
Ici, ce sont les graines de persicaire orientalis (encore de ma Caro). Paraît qu'elles n'aiment pas être repiquées mais j'ai opéré il y a quinzaine de jours et apparemment tout se passe bien. Bon, j'avoue, j'ai fait un truc pas bien pour que tout se passe mieux : pour la 1ère fois de ma vie, j'ai eu recours au Ferramol tant les attaques de limaces étaient sévères.  Même compatible avec l'agriculture bio, ce produit zigouille les mollusques et je me sens coupable.  Mais après avoir quasi perdu mon Lys géant de l'Himalaya, après avoir perdu le 1er jet de semis de vos graines, après avoir perdu 6 dahlias et vu plein d'autres plantes se faire défigurer, j'ai craqué.
Encore des graines de cerinthes major de Karine, un Anthriscus Rawenswing de Gine, des phlox de Daniel Lys. Tout à gauche, j'ai tenté un Tulbaghia variegata. Euh...fidèle à ma technique "photos-pourries-jardine-et-ris", on ne voit pas grand chose mais j'essaierai de mieux faire ultérieurement, je le promets. De plus, je précise que ces photos ont quelques jours et que les floraisons ont commencé. Chic, trop belles les cerinthes !
Je savoure The Fairy 2016
et tous les rosiers, particulièrement beaux cette année.
Je savoure tout de cette fin de printemps 2016 dans mon jardin et dans tous les vôtres à travers vos photos non pourries.

En guise de signature de ce billet, je reprends simplement une phrase de Catherine Trautmann (qui fut ministre de la communication) :  
"je vous souhaite à toutes et à tous, de goûter la saveur de l'avenir"...au jardin !
Bien amicalement,
La jardinière en herbe en grande forme 







26 commentaires:

  1. Tu as raison de savourer, ton jardin bénéficie d'un printemps pluvieux et ça se voit!
    tout semble pousser merveilleusement et les graines des copines te procurent plein de satisfactions!
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais hélas que la pluie vers chez toi est moins parcimonieuse et a fait quelques dégâts... mais il n'empêche que je suis passée voir ton article dédié à Elodie et c'est une pure tuerie de beauté. L'eau, y a pas à dire, ça nourrit son monde végétal ! Je te fais des bisous en pagaille !

      Supprimer
  2. Je suis baba devant la profusion de ton jardin ! BABA, oui !je fais aussi une petite crise d"étranglement : QUOI , Ton nénuphar va déjà fleurir ? Ce sont bien deux boutons que je vois ?
    j'ai reçu aussi une poterie de chez Botanic, mais vu ce qui nous est tombé sur la, tête, le jardin attendra des jours plus secs pour que je l'expérimente !!!
    je louche sur ta sauge bleue, bien jolie ! j'en ai eu deux mais je ne les vois plus ! Trop d'herbe sans doute!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes yes yes, les 2 nénuphars ont fleuri en même temps mais je vois pas monter d'autres boutons. t'imagines ? autant je frime avec mes deux fleurs et y en aura peut-être pas d'autres pour le reste de la saison. En fait, mon ampoule de filtre UV est HS et dès qu'il fait très chaud comme aujourd'hui, il y a plein d'algues qui se forment et je crois que les nénuphars n'aiment pas trop ça. Pour la sauge, je vais t'arranger ça rapidement...

      Supprimer
  3. Ben dis donc, quelle bavarde !
    Bon ben grâce à toi, j'ai appris ce qu'était une oyas. Et à quoi ça servait.
    Grâce à toi, j'ai repris dans la gueule qu'on ne m'a jamais dit que j'étais bien outillé. Peut-être parce que je n'aime pas le bricolage.
    Grâce à toi, je vais peut-être me passer de laisser pousser les orties pour les coccinelles.
    Et puis grâce à toi j'ai pris un bon petit bain de soleil sudiste. Il ne manque que le chant des cigales. Et le verre de rosé (ou de rhum, mais le rosé c'est plutôt chez toi alors...)
    Heureusement que t'es là quoi !
    Tiens, j'ai mangé ma première cerise en rentrant du boulot! C'était trop bon :D
    Gros bisous !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça, tu l'as dit : une vraie pipelette ! Je fais plus beaucoup de billets mais quand je me lance, ça me prend du temps :-) Et là, mine de rien, tu relances ma logorrhée : Greg, en fait quand un homme a un outillage vraiment exceptionnel, on reste coit :-D Pour les cigales, tiens, c'est vrai que je ne les ai pas encore entendues cette année ; je pense qu'elles t'attendent pour ouvrir les guichets des concerts et moi aussi, je débouchonnerai le rosé en même temps :-) La pression que je vais te mettre pour t'attirer ici...
      Sache que les cerises, on les a fini depuis longtemps : y en avait 10 :-D Bon allez, c'est tard et faut que j'arrête de blablater ; j'ai sommeil et je te fais des bisous beaucoup !

      Supprimer
  4. Dis donc ça foisonne chez toi ! J'ai reçu aussi un oyas (une ?) ça m'a l'air pas mal du tout on verra avec la chaleur ce que ça donne, je l'ai mis dans un pot que je ne pense jamais à arroser ! Les sauges réussissent bien par chez nous, il ne faudrait avoir que ça pour se facilité la vie, pas d'arrosage, pas de maladie et une longue durée de floraison... des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu les deux : un et une ; et comme je suis une féministe chiante, j'ai choisi une :-) Les sauges, c'est vrai qu'elles sont sympa chez nous et autre avantage, c'est qu'elles se bouturent facilement. Mon seul regret : avoir perdu ta belle Amistad l'été dernier, snif mais je vais m'en racheter car j'avais adoré son début de floraison court-circuité par la trop sévère canicule ou un champignon dans la terre. Dis, ça doit foisonner chez toi aussi avec ces quelques pluies-chaleur, non ? pas de billet en vu sur ton blog ? Des bisous aussi, poulette !

      Supprimer
  5. Coucou ma belle! Ça va être chouette cette ' chose" pour éviter d'arroser.
    Comme quoi les années se suivent et ne se ressemblent pas, tout pousse chez toi cette année!
    Je suis super contente que les persicarias aient pris! J'ai lu aussi qu'ilne fallait pas transplanter mais je l'ai fait aussi,je pense que ça va quand c'est tout jeune! Pojr les digitales, il a dû y avoir erreur dans le paquet, j'ai toutes les couleurs du blanc au mauve,rose en passant par l'abricot. Il a dû y avoir hybridation.
    Sympa comme tout cette dernière photo dis-moi. J'espère que tu as quand même 5 minutes pour profiter de tes roses.
    Je te fais de très gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 5 minutes à rallonges quand même : j'en profite tous les jours un peu et très longuement les weekends ; je refuse de sortir pour quelque prétexte que ce soit les samedis et dimanches. Suffit la semaine avec les obligations pro. Faut c'qui faut hein ! Bon, pour la digitale, je l'aime même si elle est finalement pas "Apricot" (l'avait un problème de prononciation l'obtenteur ? :-D) J'espère que tes pointes vont bien et je te fais des bisous énormes !

      Supprimer
  6. un billet à rallonge, peut être, mais on en redemande!! les oyas, je connaissais le principe, mais j'avais oublié, dommage Botanic ne m'a rien proposé, peut être que je ne suis pas sur leur whish list.? bon je plaisante, si ça fonctionne bien, je vais investir, dis nous ce que tu en penses (Camille en a parlé aujourd'hui)
    bonne journée dans ton jardin si foissonnant et si agréable! (jalouse de ton bassin)
    bises de l'ouest

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que je pense de la oyas, c'est que c'est génial. Je répète juste qu'avec mon climat chaud-sec, j'aurais vraiment dû choisir la taille XXL car chez moi l'évaporation est aussi XXL :-)
      Qué ??? jalouse de mon bassin ???? mais le tien est 10 000 fois plus beau !!!
      Gros bisous, Catherine !

      Supprimer
  7. OUAH, ton jardin est rayonnant ! Et avec le gazon vert, ça en jette !
    Je suis ravie de voir que mes graines ont germé. Pense à ramasser les graines pour l'année prochaine.
    La griffe est un outil que j'adore. Mon homme m'en avait offerte une il y a longtemps. J'avoue que j'adore l'utiliser pour décompacter ma terre lourde au potager mais aussi dans le massif entre les plantes. Par contre, attention à ton épaule : c'est surtout les bras qui travaille (moins le dos !)
    Pour l'oyas, je l'ai reçu aussi. Mais vu la quantité d'eau du moment, je ne l'ai pas encore installé. Peut-être ce WE si il fait sec.
    Bises et bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais ouais ouais, regarde la bien l'herbe verte car lorsque vous serez là en août, elle sera plutôt tendance paillote :-) Pour les cerinthes, si tu savais comme j'adore ! Oh que oui, je vais récolter les graines ! Et pour la griffe, oui, je confirme : mes épaules aiment moyen mais mon cerveau persiste et je trouve extra de pouvoir griffer entre les plantes des massifs sans faire de l'acrobatie à genoux.
      Allez, j'y retourne et peut-être même une petite trampouille dans la piscine si j'ai trop chaud. Plein de basses bises à vous, gens de la hauteur :-D

      Supprimer
  8. sauge qui peut ... je vais finir par regretter de ne plus avoir botanic dans mes liens !!! cette oyas m'a l'air plutot pas mal, quand a la griffe elle est tout à fait dans le genre qui me conviendrait plutot bien au moment où mon jardin se transforme en jungle !! rigolotte la tite maison à cocc et géniales tes séries fleuries accompagnées de tes traits d'humour imparables !merci pour la pêche que tu m'as donné, bisousssssss!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les services rendus, je trouve que la griffe est proposée à un prix très correct et ça fait partie des incontournables des jardinières et jardiniers à mon sens. Oui, je suis archi fan de ces tests qui ne me déçoivent jamais ; Bah, en même temps, en dehors de Bahco et Botanic, je n'en ai pas d'autres alors le tour de la question est vite traité :-D Merci, merci, merci pour tes commentaires toujours adorables ! Je t'embrasse très très très fort !

      Supprimer
  9. Ah mais depuis le temps que je dis qu'il me faut une griffe de ce genre! Ma belle soeur m'avait fait une démonstration chez elle et j'avais trouvé ça génial.Donc, tu confirmes. Dis donc , ta digitale "Apricot" n'aurait pas muté ? Elle fait plus rose qu'apricot!!!!Il me tarde de savourer avec toi ton dahlia impérial à défaut du Lis géant!!!! Ce qui est sûr , c'est que tu ne seras pas condamnée pour extension sans autorisation comme la belle Inès , vu que tu es en location!!!!! Je crois que je vais finir par m'acheter une tablette pour déguster tes posts savoureux avec mon p'tit dèj dehors!! D'autant plus que j'ai l'impression d'avoir migré au sud avec ce soleil si généreux.Gros bisous ensoleillés de Touraine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maryse, chose promise, chose faite : j'ai déjeuné en paix dehors ce matin et j'ai souri en pensant à toi :-) ça m'a filé la banane pour la journée ! ça y est, l'été arrive et avec lui plein de journées-bananes avec les deux mois de p'tits déj' outdoor !
      Pour la digitale, Caro qui me l'avait offerte est elle-même interloquée ; de là à penser que le trajet en TGV l'a métamorphosée, il n'y a qu'un pas :-D Pour la griffe, vas-y les yeux fermés. Je file au jardin : le soleil est à son comble aujourd'hui :-) Plein plein de gros bisous !

      Supprimer
  10. Botanic t'a gâtée ! J'aimerais bien essayer cette griffe et puis l'oya est une superbe invention. J'ai bien savouré la sauge et la verveine de buenos aires mais la première verveine c'est laquelle ? je ne reconnais pas sur ta photo. J'ai planté des verveines hastata récemment qui vont fleurir cette année j'espère. The Fairy est super mais pas encore en fleurs chez moi. Gros bisous pour cette première journée ensoleillée depuis des lustres ( j'ai le nez tout rouge pour le prouver !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La 1ère c'est la Venosa Rigida ! Attention, certains jardiniers la considèrent comme une envahissante mais moi j'aime bien sa couleur et le fait qu'elle trace volontiers là où pas grand chose d'autre n'accepterait...
      Aïe, le nez rouge je connais mais c'est quand je glougloute trop le rosé indice 13° :-D Merci de ton passage et plein plein de gros bisous, Judith !

      Supprimer
  11. Je comprends que tu goûtes au jardin comme un bonbon très sucré, ou alors te connaissant un petit quelque chose dans un truc transparent avec un iceberg miniature qui flotte au-dessus et qui te permet de te remettre de nos premières chaleurs de l'été. Le jardin est en mode splendide en attendant. Et on en profite c'est vrai, même moi en mode TGV le soir une fois rentrée de mes deux boulots. je vous fais un gros "poutou" à tous les trois.

    RépondreSupprimer
  12. j'ai souri, j'ai ri en voyant l'introduction de ton billet, j'ai presque eu peur que cela dérive, enfin de compte le sujet jardin est revenu avec tes fleurs la petite maison coccinelle, je rentre de chez mon fils ou j'ai pu faire un peu de jardin que je paie ce jour avec un bon mal de dos, voilà pourquoi j'admire de plus en plus chez les copines, bises fleuries pour un bon week-end

    RépondreSupprimer
  13. Tu a sorti ta griffe ? Eh bien on est deux car j'en ai une aussi, sauf que moi j'ai dû l'acheter ! Bref c'est un outil bien pratique en effet. Quant à ton oyas, je découvre grâce à toi, mais j'avoue qu'ici, ce n'est pas vraiment nécessaire et je me contente du broyage de chêne résultant d'un élagage intensif au jardin de campagne. Chacun son truc ma bonne dame ! A part çà, je suis époustouflée par ta collection de sauges, il y en a pour tous les goûts et j'aime bien la petite bleu ciel de Provence... Comme je vois que les pavots se plaisent bien chez toi, je pourrais te faire parvenir des graines récoltées l'an dernier (des roses simples et doubles) et quelques Alexandra aussi, si tu es intéressée... J'adore ton Royal Chocolate... il est royal !! Autrement, quek nouvelles de mon jardin : il s'est plutôt bien remis et même en a profité pour prendre de l'ampleur avec toute la flotte qu'il a ingurgitée... En attendant de vous le montrer, je fais des photos (pas trop pourries j'espère !). Bon chère Aline, reçois toutes mes amitiés de Loire-Atlantique, bises du soir, Shuki

    RépondreSupprimer
  14. Bon j'ai loupé ton article, je suis aussi un peu plus dans les travaux et moins sur la toile, chacune ses priorités. Ton pot enterré c'est en effet super ingénieux, j'ai un petit réservoir du même style dans mon asparagus et je me demandais justement comment on n'en faisait pas de plus grands pour un parterre, en plus c'est joli il faut le dire, donc j'irais faire un tour chez botanic. Moi je collectionne les "boules", tu collectionnes les sauges, je "bouffe" de la sciure ( ponçage, hein, je suis pas devenue sciurophage), et tu "savoures" ton jardin, je suis jalouse, il va s'en dire:-D Profites va!! Bon WE et plein de bisous ma belle.

    RépondreSupprimer
  15. Très chouette l'idée des oyas. Moi je faisais ça avec des bouteilles en plastique, mais c'est beaucoup, beaucoup moins joli!!!
    Qu'est ce que tu as fait avec monsieur Botanic pour qu'il soit si gentil avec toi???J'ai eu beau aller sur le site, je n'ai pas trouvé l'astuce! Raconte!
    (Merci d'avoir parlé de moi dans ton article au sujet du Flambé)

    RépondreSupprimer
  16. C'est vrai que c'est fréquent de dire "voilà un homme bien outillé"...
    Bon, chez moi pas de gentil M. Magasin de jardinage mais les producteurs chez qui j'achète des plantes font souvent de jolis gestes... faut dire que je leur laisse parfois de sacrées sommes... Heureusement, pas tout le temps, sinon ce ne serait plus un porte-monnaie mais un panier percé !
    Bonne soirée

    RépondreSupprimer