dimanche 1 mai 2016

Un bail, des beaux...jours


Dans de nombreux billets, je l'ai précisé : je suis locataire du jardin que je garnis, dont je jouis et qui fait l'objet de ces pages depuis août 2013. Or, quelquefois, dans mon entourage j'entends ces remarques : « Mais pourquoi tu fais tout ça ? Tu te rends compte que tu investis beaucoup sans être chez toi ? Ce à quoi je réponds "Bah oui, je suis simple locataire de ce lopin de terre que je paysage et dans lequel je me suis beaucoup impliquée depuis l'automne 2011. Mais, notez que c'est moi qui suis propriétaire des instants de plaisir extrême que je vis ici depuis presque 5 ans ; je ne me suis jamais sentie aussi bien, aussi libre qu'aujourd'hui.  Tout ça parce que j'ai eu une chance inouïe : j'ai rencontré la propriétaire de ma propriété de bonheur la plus extraordinaire qui soit : elle m'a laissé carte blanche pour tous les aménagements et adhère intellectuellement et pécuniairement à mes folies ; on y a gagné toutes les 2 en bien-être, en échanges et joie de vivre sans compter que ça ricoche sur nos familles respectives. Ce n'est pas à la légère que je cite Michèle comme « Ma Fée proprio » : une écoute précieuse, un soutien sans faille, une attention de tous les instants, une rencontre de la vie à qui on dit merci." 
Pour Michèle ma fée proprio, 

hip hip hip...Hourraaaa

Mon cher rosier Pacific Dream a bien amorcé sa floraison : un bonheur !...
...Phlomis purpurea aussi 

Il y a un mois, je grignotais un
morceau d'aire gravillonnée...

...1 mois après, il y a la piscine en plus, rosier mutabilis et ciste pourpre en fleurs + l'érable de Montpellier en timides feuilles 


Oui, installé en 2012, ce mutabilis ne m'a jamais déçue.
Une petite nouvelle du massif blanc pas que blanc : Lavatère maritime rapportée des Floralies de Campuget. J'adore !
Tornade a choisi des petits escargots en tôle peinte pour égayer encore le jardin de sa cabane. Ceux-là sont mignons contrairement aux vrais qui festoient avec mes semis et jeunes pousses.
Toujours dans le jardin de la cabane,
le frémontodendron a ouvert sa 1ère fleur
.

Il y a plein d'ancolies qui fleurissent en ce moment : une preuve avec ces jolies bleues et Manolo le saxophoniste qui leur joue un petit air dansant !
Les Camassia délicats, eux, faut pas les rater : ils ne durent pas longtemps mais j'adore !
Installé en février, le céanothe rampant refleurit et j'avoue que je ne m'y attendais pas vu la générosité qu'il avait déjà montrée à sa plantation. Petite précision : la photo a une dizaine de jours ; depuis l'ambiance est devenue très très sèche. Le vent pire (120 km/heure) aspire toute l'humidité.
_______

C'est sûr, dans le futur, faudra bien repartir vers l'accession à la propriété histoire de léguer un pitit patrimoine à nos descendants ; mais même si ça ne se faisait pas, je m'amuse à imaginer que mes poussins auront peut-être plaisir à dire en passant près des différentes maisons de leur enfance « tiens, regarde là-bas, c'est Maman qui avait planté ce truc » (oui, mes enfants s'en battent les mollets des noms de plantes mais ils les aiment quand même et en plus, ils ont tant d'autres talents que le savoir botanique...♥♥♥). Et lorsque l'heure de mon départ de ce jardin sera venue, je ne garderai que du beau en souvenir et je recommencerai ailleurs, sans ressentiment. Mon contentement n'a d'égal que les empreintes végétales que je sème dans tous les lieux où je décide d'écrire un chapitre de ma vie.
Locataire ? un bail à durée indéterminée dont je me délecte à chaque seconde, vivante gourmande que je suis. Pour terminer, n'oublions jamais qu'on est simple locataire de notre existence : n'entend-on pas souvent dire « si Dieu me prête vie  » ?, lui-même étant libre à la location si on en croit les multiples annonces affichées sur des bâtiments de caractère, tout en pierres, (rafraîchissements à prévoir) "Dieu soit loué".
Je charge pas plus pour l'instant : je baille ce qui prouve que j'ai sommeil. Et un 1er mai, le repos est de rigueur quelle que soit l'heure !
Très belle semaine à vous ! 


La jardinière en herbe, épicurienne au jour le jour

62 commentaires:

  1. waouh ! waouh !!
    dis-donc, j'ai soudain l'impression que je débute souvent mes commentaires par cette onomatopée qui englobe mon ébahissement et mon admiration ..non ?! tant pis, j'assume mes waouh et je confirme !! c'est très beau ce que tu nous écris là et tellement vrai !!! j'admire ... ta belle manière de penser et puis ton, votre, jardin aussi !! tes roses sont déjà superbes et que dire de ce mutabilis qui joue les feignasses depuis deux ans chez moi !!! ton pacific est magique et puis ta lavatère maritime qui a une couleur divine, ton saxophoniste qui joue un petit air aux escargots mignons et puis ... bref... j'aiiiiime ton jardin et ses belles floraisons, ses décorations ...et ses locataires :)))))))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et si je te dis que j'ai encore des tonnes de projets pour ce jardin, tu suis ? j'ai la ferme intention d'arriver à une validation d'expérience de jardinière du dimanche dans ce lopin. C'est finalement ici que je mets aisément en pratique plus de 20 années de recherche dans cette matière (on peut donc dire que j'ai un bac -de terre- + 20). La conclusion de mon passage ici serait, dans mes rêves les plus fous, une journée d'ouverture au public...un seul jour...pour montrer que le jardin urbain, siiii, c'est possible :-) Plein plein de gros bisous, ma chère Nath !

      Supprimer
  2. Jolie digression autour du furtif et de l'éphémère. De toute façon le jardin est par essence lui-même éphémère. Toujours agréable d'avoir des nouvelles fleuries du sud car chez nous il va falloir encore attendre quelques temps avant que ne s'épanouissent le frémontodendron et le mutabilis.
    Belle semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et le revers de la médaille sera moins brillant dans l'été. D'ailleurs, il fait déjà sec par chez nous (heureusement que la chaleur n'est pas encore de la partie) et il faut stopper toutes les plantations de toute urgence si on ne veut pas courir après les arrosoirs tous les 2 jours ; ça me fatigue d'avance :-) Jolie semaine à vous aussi !

      Supprimer
  3. Mais comme j'arrive trooooooop bien à me repérer maintenant !!! Et tu sais quoi, ça donne une nouvelle dimension à la lecture du billet! Si si, j't'assure ! C'est comme si je connaissais l'endroit, comme si j'y étais.
    J'vais pas te répéter que j'adore ton jardin et ce que tu (rayer le tu) vous en faites !
    Quand on est locataire et qu'on a une fée proprio comme Michele, il serait fort dommage de ne pas se faire plaisir.
    Il y a des locataires qui investissent l'espace, des propriétaires qui n'en ont rien à carrer et qui ne savent même pas dire merci... Alors quand cela va dans les deux sens comme dans ton cas, autant profiter de ces moments de bonheurs au jardin!
    Je t'embrasse,
    Belle soirée
    Greg

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ce qui est fou, c'est que j'ai senti ce potentiel complicité entre Michèle et moi dès la 1ère rencontre : elle m'avait dit qu'elle aimait les jardins ; je lui avais répondu que c'était ma passion. Elle sait maintenant que ce n'était pas des paroles en l'air :-D ; aujourd'hui ses "Ooooh" et ses "Ohlala que c'est beau" et son envie de montrer le jardin à ses amis sont une belle reconnaissance de mon labeur plaisir ! Oui, "dans les 2 sens" est exactement l'expression qui convient le mieux ! Gros bisous mon jardinier chéri adoré :-D

      Supprimer
  4. Je suis d'accord avec toi pour préciser que nous ne sommes que locataires de nos jardins, même pour ceux qui croient qu'ils "possèdent" le lopin en question. Et quel plaisir de se dire que nous laissons à nos enfants des moments de pur bonheur, sans noms latins et sans heures de fourche-bêche. Michèle fait exactement ceci avec toi, elle te permet de profiter un max de moments de pur bonheur que tu emportes partout avec toi.
    Je vous embrasse toutes deux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te fais aussi de gros bisous et vous dit à bientôt peut être ?
      Sabina

      Supprimer
    2. Merci pour ce très joli commentaire, Sabina. Gros bisous à une prochaine !

      Supprimer
  5. Quel joli billet plein de générosité, d'amour et de sagesse! La vie est un contrat à durée indéterminée, on le sait bien, même si on se gargarise souvent d'illusion, mais les jardiniers le savent mieux encore, je pense, eux qui plantent des arbres pour que d'autres profitent de leur ombrage et de leur beauté à plein développement. Ton rosier mutabilis est superbe, et ses couleurs sont, je trouve, bien adaptées à la lumière du sud. Bisous et continue à savourer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ça : Mutabilis aime la lumière du sud. Moi, un peu moins car je cherche à filtrer au maximum le soleil brûlant et aveuglant du Gard. Il n'est pas flatteur dans un jardin ce soleil puissant et je suis de plus en plus horrifiée lorsque je vois ici des kilomètres de lotissements où les gens ne plantent que des végétaux bas et font des haies...en brise-vue vert ou faux cyprès, beuuuuuurk ! Encore aujourd'hui, dans une maison voisine exposée plein sud (et ça cogne comme c'est pas permis), des types ont ratiboisé tous les arbres qui procuraient une ombre fraîche et absorbaient, mine de rien, une partie du vacarme de la circulation. Je parie qu'un parasol sera posé la semaine prochaine et que les habitants suffoqueront dessous, se rendant compte de leur terrible erreur ; ils devront installer une clim dans la maison pour pouvoir y vivre l'été. D'ailleurs, un des problèmes majeurs de ma région, c'est que les gens qui viennent y vivre par goût du climat, réagissent direct comme dans leur région d'origine, sûrement plus froide, et taillent tous les végétaux pour "laisser passer le soleil". Dommage, ils déséquilibrent les paysages... moi, je fais l'inverse : je plante à tour de bras y compris des sujets qui vont grandir, grandir, grandir et me climatiser naturellement l'été et pomper la pollution de la ville si prégnante. Tiens, je crois que je vais faire un billet sur ces questions-là car c'est un véritable cri du coeur :-) Gros gros bisous Michèle !

      Supprimer
    2. Mille fois d'accord avec toi: la meilleure clim est végétale. Dans ma précédente maison une terrasse au sud était irrespirable jusqu'à ce qu'on y installe un kiwi qui a tempéré la terrasse et la maison par la même occasion.

      Supprimer
  6. tu as raison de louer "ta" proprio, si elle te laisse carte blanche pour le jardin, tu ne fais que lui donner encore plus de valeur, car tu as des doigts tout verts..en plus de ton humour ravageur (non pas celui des baveux!)
    tu as fait de ce jardin sec un endroit plein de couleurs et de vie, c'est mon avis!
    le printemps est vraiment là, tu es chanceuse, ici il renâcle!
    j'ai depuis longtemps mutabilis au jardin, c'est un rosier très très chouette..
    bonne semaine et de grosses bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez nous, le printemps est bel et bien arrivé mais attention, le sec pointe aussi le bout de son nez (mistral, tramontane, mistral, tra....etc) et les fleurs pourraient bien mourir avant d'être épanouies :-( Je veille au grain mais je me refuse à faire comme l'an dernier : courir après les arrosages ; c'est une corvée qui se renouvelle trop sans résultats satisfaisants pour la jardinière ! Je croise les doigts pour qu'il pleuve... Petit gunnéra fait la gueule après son grand voyage mais je lui fais confiance :-) Encore immense merci et plein plein de bises énormes !

      Supprimer
    2. petit gunnéra reviendra à la vie, lentement mais surement, c'est un costaud! si il passe l'arme à gauche, je t'en envoie un autre!

      Supprimer
    3. ça y est : il commence à se redresser :-) Ch'uis trop trop contente !

      Supprimer
  7. Une jolie philosophie de vie et un bel hymne à ta Fée-Jardin ! Je salive (oh non, je n'ai pas changé d'avis! Je salive encore plus qu'avant quand je le vois en fleurs !) devant ton Pacific Dream, mais patience...petit rosier deviendra grand "pourvu que Dieu lui prête vie" (je l'ai bien placée, celle-là, pour être dans le ton de ton article, hein ?)
    Tes ancolies sont (déjà) fleuries ! Les miennes s'interrogent encore sur les températures, qui remontent, c’est bon signe...
    C'est fou ce que tu t'actives dans ton jardin : il embellit à vue d’œil !

    PS : ils étaient bons les toasts-apéritifs au beurre d alliaire ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, Capucyne figure toi qu'il y avait plein d'alliaires près des iris et le jour où je t'ai dit que j'allais préparer les toasts, j'arrive toute confiante dans le coin des iris et...plus d'alliaire du tout ; peut-être qu'Henri, compagnon de Michèle a désherbé ce coin ; mais en attendant je reste juste sur ma faim ! Et sinon, pour le jardin, je sens que j'ai acquis une certaine compétence : entre mes lectures, mes émissions de radio avec un pro en la personne de Daniel Lys et ma pratique, c'est vrai que je me vautre un peu moins qu'il y a 25 ans quand j'ai commencé à tâtonner dans la terre ! Les ancolies, oui, celles de l'an dernier sont fleuries depuis longtemps ; en revanche, celles des semis restent minus car il ne pleut pas et le vent n'aide pas non plus. J'ai les boules !

      Supprimer
    2. J'ai répondu à ton com sur l'ail des ours sur mon blog, mais comme je ne sais pas si tu regardes les réponses, je te recopie ma petite bafouille ici :

      Le long de cours d'eau, en sous-bois...
      Mais on peut aussi en planter chez soi : une copine m'en a donné trois petits bulbes il y a quatre ans : la plante disparaît à partie de juin mais repousse et fleurit chaque année, et elle n'est pas au bord d'un cours d'eau ! Ma terre est lourde, boue en hiver, béton en été ; mais je pense que la sécheresse d el'été ne la perturbe pas trop et comme il y a de l'eau en hiver et au début du printemps, ça marche !

      Supprimer
  8. La blogo a bien de la chance de t'avoir, Aline! Tes p'tits billets, c'est que du bonheur, comme les brins de muguet.
    *des bises et une douce semaine*
    Cécile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh ben dis donc ! moi qui pense arrêter bientôt, ton commentaire me fait réfléchir avant de me décider vraiment :-) Merci Cécile. Je te fais aussi plein de bises !

      Supprimer
    2. j'espère que tu n'as pas cette idée d'arrêter en t^te!! non mais!

      Supprimer
    3. J'y pense depuis que le jardin est maintenant suffisamment structuré et que je ne voudrais pas saouler avec des vues et revues :-D

      Supprimer
  9. Oh là là Aline , c'est trop!
    Suis tres touchée par ces mots particulierement emouvants...
    J'ai eu une chance inouie de te rencontrer sur mon chemin et serai triste lorsque tu quitteras "ton jardin", mais rassure moi, ce n'est pas pour tout de suite!
    Ta creation me ravie et revenir regulierement, te revoir me rempli de joie.
    Tu es pour moi une source de bonheur et d'equilibre.
    Enorme bisou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh non Michèle, vraiment pas pour tout de suite : Faut attendre que Tornade ait son bac !!!!! :-D C'est dire si j'ai encore de nombreuses années de jardinage dans cette jolie parcelle de terre ; et puis, franchement, tu crois vraiment que je partirais avant de voir le terrain finement ombragé par les arbres devenus grands ? avant de vivre le jardin sans vis-à-vis, disparus grâce aux végétaux que je regarde pousser tous les jours. Naaaaan, le départ est encore futur lointain...sauf opportunité genre un gros gain à la loterie qui permettrait une folie immobilière ; mais je joue pas. ha ha ha. Plein de gros bisous à toi, à vous deux !

      Supprimer
  10. Je trouve ta piscine de mieux en mieux intégrée, on ne la remarque presque plus. Tu n'es pas la pour toujours, la belle affaire, qui peut dire je suis là pour l'éternité, personne que je connaisse; mais méfie toi Google travaille sur le sujet et qui sait ce qui va sortir de là, peut être que ton âme sera transférée dans une de tes belles plantes ;-)Je me verrais bien en vieux chêne dans un parc moi. Continue a nous faire rêver dans ton jardin aux merveilles, oui le tien de jardin, tu en es bien l'âme jardinière. Bises et bonne semaine ma belle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis souvent sévère avec mes idées mais faut reconnaître que pour une piscine hors-sol, le résultat est archi convaincant !
      Oh ouiiii, génial si mon âme pouvait se retrouver dans un grand arbre ; je négocierais pour pouvoir changer d'arbres tellement je ne sais choisir lequel :-) Merci ma Alex pour tes compliments qui me vont droit...à l'âme ! Plein plein de gros bisous !

      Supprimer
  11. Quoi ???? Des rosiers en fleurs ? Ah non, je ne peux pas voir ça !!
    Pour revenir au sujet sinon, le tout est que tu te sentes à l'aise chez toi et que tu puisses y faire ce que tu veux ! De mon côté, ce qui m'a poussé à être propriétaire très vite a été ma deuxième location : tout était neuf et le propriétaire ne voulait pas qu'on y fasse grand chose : il avait peur à ses murs archi blancs, à sa cuisine équipée, etc. Dans ces conditions-là, difficile de se sentir chez soi !
    De grosses bises et une très belle semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mag, t'inquiète !!! quand tout sera grillé chez moi, c'est toi qui me feras bisquer avec tes roses toutes fraîches et pimpantes :-)
      Pour ton proprio, c'est vrai qu'il aurait dû faire un stage avec ma fée Michèle : elle lui aurait bien expliqué la life :-D Je t'embrasse très fort !

      Supprimer
  12. Ma chère Aline si je peu me permettre, je reconnais là une vraie jardinière, oui se faire plaisir d'abord peu importe le contenant, laisser sur cette terre une petite trace, recommencer plus loin, comme tu le sais j'avais un beau jardin, d'ailleurs si tu m'as reconnue mon histoire est chez une amie commune
    De plus tu as l’approbation de la proprio, alors éclate toi, moi je rêve devant ton jardin, je n'ai plus qu'un balcon, et je m'éclate, vive les fleurs et le plaisir qu'il procure, n'écoute pas les autres,l'argent des plantes mieux que celles des cigarettes à chacun son plaisir, bises fleuries

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaaaaaaaaaaah, nouille que je suis !!!! mais non, je ne t'avais pas reconnue !!!! Tes compliments me vont droit au coeur, Nadette, fée, toi aussi ;-) Plein de gros bisous en espérant que le retour sue le continent n'est pas trop rude après la douceur corse :-)

      Supprimer
  13. Hé! Je réalise que "mes" jardins - avant l'actuel - étaient tous des "loués". Mais comme toi, j'y ai investi en temps et financièrement selon mes possibilités. J'ai toujours parlé de "mon" jardin, même si le terrain n'était pas à moi. Je les ai quittés le coeur léger, reconnaissante des joies qu'ils m'avaient procurées! L'important, c'est de savoir que l'on jardine pour soi-même, pour le plaisir que cette activité nous procure, et s'il faut recommencer ailleurs, la belle affaire! Je sais que je pourrais quitter mon jardin actuel - à moi depuis presque 30 ans - le coeur léger: il m'a tant donné, j'ai reçu tant de joies, que je peux envisager de vivre désormais sans terrain! Très contente de te savoir sur la même longueur d'onde!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ce n'est pas la 1ère fois que je me rends compte qu'on est sur la même longueur d'onde ! C'est vrai qu'il y a un plaisir très égoïste à jardinier et paradoxalement, on l'offre volontiers, pour ne pas dire fièrement, aux regards mais aussi aux partants pour prendre le relais :-) un délicieux équilibre ! Merci pour ton regard, Gine et à très bientôt !

      Supprimer
  14. Tu as eu de la chance de rencontrer ta "fée proprio", souvent les locataires ont un cahier des charges a respecter long comme le bras et souvent restrictif, alors éclates toi et profites. Une question est ce que tu tailles ton mutabilis?, j'aime ton phlomis rose, j'ai eu le jaune mais je l'ai donné trop de feuilles pour peu de fleurs. Bises à +

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Michèle m'a raconté, après notre 1ère rencontre, être très intuitive. Et elle a une façon de faire confiance qui fait qu'on a surtout pas envie de trahir cette belle approche du partage. Je suis comme elle. En fait, on a mille et plus points en commun. Nous 2, c'est une histoire qui roule dans un respect mutuel qui fait un bien fou. C'est l'Amitié avec un grand A. Oui, je m'éclate. Alors, pour le phlomis rose parme, si je l'avais connu avant d'installer le jaune, jamais je n'aurais mis le jaune ; sauf que maintenant qu'il est bien développé ce jaune, je n'ai pas le coeur à le virer... Plus tard peut-être... :-) Tout plein de bises, Isa !

      Supprimer
    2. Non mais, heureusement que je relis les commentaires car j'ai laissé une partie de ma réponse en rade : non, je ne taille pas le mutabilis pour l'instant vu qu'il est tout jeune !

      Supprimer
  15. Comme tu es douée pour le bonheur ma chère Aline, c'est un vrai plaisir de te lire et de te connaître ��
    Ton rosier est déjã magnifique et je craque pour tes camassias et la lavatère.
    Ta puce doit être ravie de son petit paradis.
    Je te fais de gros gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aaah, la lavatère, j'essaierai de la bouturer en août ; tu pourras l'essayer mais dans un coin très abrité parce qu'elle est pas super rustique pour chez toi ! Tes compliments me font chaud au coeur ma Caro :-) Je t'écris in private sous peu et en attendant, je te fais des bisous géants !

      Supprimer
  16. Même si je suis propriétaire, je ne crois pas posséder mon jardin. Je comprends que tu oeuvres dans ce jardin (qui est celui de ta charmante proprio) juste pour le même plaisir que moi : profiter des beautés de Dame Nature.
    Et vu ton gout pour la mise en scène au jardin, ce n'est pas ta propriétaire qui va dire le contraire.
    En tous cas, ton jardin a encore franchement évolué depuis l'été dernier. J'ai hate de venir voir ça cet été (même si ce n'est pas la meilleure saison pour ton jardin).
    Plein de bisous ensoleillés d'en Haut (je me prépare psychologiquement à un WE de 4 jours au jardin)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, d'ailleurs faut qu'on se contacte pour les dates !!! Je sais que cette année, on a une virée bretonne prévue pour août et j'espère de tout cœur que ça ne sera pas pendant votre séjour dans la région ; on se tient au jus hein ?
      En attendant, comme toi j'aime bien me préparer psychologiquement à de loooongs week-end au jardin. Grrrrr, je fais pas le pont :-( Gros bisous des gardois !

      Supprimer
  17. Quelle belle philosophie de vie !
    Merci pour cette jolie balade fleurie !
    Bonne journée ensoleillée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le plaisir est pour moi, Philippe et la lecture de ton comm' en fait partie :-) Belle journée à toi aussi !

      Supprimer
  18. Ton article respire le bonheur et en grande partie grâce à Michèle, une propriétaire top du top. Ton jardin reflète ce bonheur avec les rosiers, les cistes et les ancolies déjà en fleurs. C'est superbe ! Ici dans le grand est il faut patienter encore. heureusement qu'il y a les tulipes !Gros bisous Aline et continue à bien profiter de ce jardin joyeux et pétillant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux compter sur moi pour profiter, Judith : encore aujourd'hui, après avoir tondu, taillé, bichonné etc., j'ai savouré les vues et c'est un kif qui ne faiblit pas-du-tout :-) Gros gros bisous à toi et à l'est qui va rattraper bien vite son "retard" quand tout grillera chez moi :-D

      Supprimer
  19. Quel personnage extraordinaire tu fais Aline, débordante de générosité et d'énergie créatrice ! Tellement qu'il m'arrive d'en avoir le tournis et du coup de ne pas laisser trace de mon passage. Comme Lys Blanc je te trouve extrêmement douée pour le bonheur et çà c'est une sacrée qualité. Cette rencontre avec Michèle, elle était vraiment pour vous deux, c'est super.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maryline,
      Même si tu ne laisses pas trace de ton passage, le simple fait de savoir que tu viens par ici me remplit de joie !
      Voui, Michèle et moi, c'était écrit...

      Supprimer
    2. Je confirme Maryline c'est peu frequent de faire une telle rencontre.
      J'ai eu beaucoup de chance de la faire et nous partageons des moments extraordinaires.
      Aline est une belle personne qui a cree un jardin que j' aurais jamais pu imaginer...
      C'est elle qui a la baguette magique...

      Supprimer
  20. Oui, c'est un bonheur total d'aménager un jardin. Pour l'avoir fait plusieurs fois je peux te dire qu'il faut bien dix ans pour que tout s'épanouisse . J'ai vécu un vrai déchirement à mon dernier déménagement il y a 15 ans...je quittais un petit paradis pour un désert. Le désert est devenu oasis et je sais que les acquéreurs en prendront grand soin. Cerise sur le gâteau, le jardin de ma nouvelle maison est déjà superbe!!! Bien sur j'y mettrai ma petite touche mais c'est quand même un vrai bonheur d'arriver dans un endroit où on se sent tout de suite bien! Avec les années qui passent on n'a plus trop le temps d'attendre!!! " Passe encore de bâtir mais planter à votre âge!" Qui a écrit ça??? Aïe! la mémoire aussi donne des signes de fatigues!
    J'ai hâte d'être dans ma nouvelle maison et de découvrir toutes les petites plantes cachées dans tous les coins!!! Honte aux banquiers, notaires et autres paperassiers qui me font tant languir!!! Bravo pour ton amour du jardin! A+

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rho moi aussi j'ai hâte que tu sois dans ta nouvelle casa ! tu feras péter les photos hein ?

      Supprimer
  21. Je me joins à tous les com élogieux précédents pour vous dire à toutes deux "Hip hip^hip Hourra " car vous le valez bien.Votre amitié se rencontre au détour de chaque massif.Je viens de le constater à nouveau sur FB avec le vieux tronc décoré de sédums.J'adore !!! Ton post est si plein de vérités et d'émotion qu'il m'a donné des frissons.Continue ainsi , ma chère Aline , à nous faire vibrer avec tes mots plein de soleil.Gros , gros bisous à toi et ta proprio fée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maryse, tes mots me touchent et même si Michèle n'est pas à la maison en ce moment, elle lit et ça va la toucher aussi :-) Merci ma copine et à tout bientôt via chez toi, ici ou FB. Gros gros bisous !

      Supprimer
    2. Merci Maryse! Je fais si peu de choses car je laisse Aline qui adore et qui a tellement de gout...
      Et en plus Je ne suis pas là tour le temps...
      Mais quel bonheur lorsque Je retrouve les transformations tjrs trés reussies. Moi aussi j'ai eu bcp de chance de tomber sur une fée...

      Supprimer
  22. Quelle chance d'avoir une propriétaire comme la tienne ! Souvent les jardins sont vraiment le dernier de leur souci, pour nous qui déménageons souvent ce fut le cas à chaque fois, ils veulent juste que tout soit taillé bien ras pour que ça fasse "propre"...Actuellement nous avons un magnifique jardin à l'anglaise que nous allons devoir quitter l'an prochain et j'angoisse à l'idée de qui prendra la suite car le propriétaire s'en moque complètement...Pourvu qu'ils aiment jardiner !
    Nous c'est pareil, on s'est pas mal investis dans notre location (en ponçant tout le parquet de l'étage par exemple) et les gens ne comprennent pas toujours : "Pourquoi vous n'attendez pas d'acheter votre propre maison pour faire tout ça ??" Mais nous on vit au présent et on aime que ce qui nous entoure soit beau, en plus comme ça on s'entraîne :)
    Et cette terrasse en palettes alors, toujours en projet ? (Tu étais passée sur mon blog voir la notre.) Si ça t'intéresse j'ai mis un nouvel article avec quelques photos un an après sa fabrication, hésite pas à venir jeter un oeil.
    En tout cas, félicitations pour ton jardin il est magnifique et ton blog est très plaisant à parcourir !
    PS : Même si nous sommes des lapins, promis ce n'est pas nous qui dévorons tes plantations ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooooh les Rabbits !!! C'est chouette de vous voir passer par ici :-) Pour la terrasse, on a tellement cravaché cette fois qu'on attend des jours plus calmes pour se lancer dans la terrasse. En attendant, comme il fallait bien utiliser une partie du stock de palettes, j'ai improvisé une banquette près de la piscine. Je suis venue voir la terrasse chez toi, un an après et ça me conforte dans le projet :-) Bravo à toi, à vous les rabbits ; promis, on vous transformera pas en pâté :-D

      Supprimer
  23. Des pierres ans mon jardin a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "Un bail, des beaux...jours" :

    Très joli billet...si belle relation avec ta "fée proprio", locataire du lopin ? de toute façon nos ne sommes jamais que de passage sur terre... ce qu'on a un peu tendance à oublier... quand on jardine ,on plante nous savons bien que celles et ceux qui passeront après nous en profiterons. Tout jardin garde la trace de ses anciens jardiniers, de celle ou celui qui a installé les arbres et arbustes, pensé les sentiers... merci Aline pour tes messages...ta joie de vivre et ta sagesse de savoir si bien profiter de l'instant, et ta bonne humeur de jardinière avisée... je vois que tu conduis un frémontodendron en arbre, j'essaierais bien .. Bonne journée Françoise

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Françoise, j'ai bien eu ton comm' dans ma boite mail mais bizarrement, il n'a pas voulu apparaître sur le blog alors j'ai copié collé ! Un comm' comme ça, j'ai envie de le partager, forcément. Merci Françoise et merci aussi pour tes articles si instructifs pour moi, l'éternelle débutante en jardinage :-)

      Supprimer
  24. J'ai la chance de le voir "en vrai", et je confirme: ton jardin Aline est MAGNIFIQUE. J'en suis repartie, cet après-midi, de jolies images plein la tête...
    Gros bisous, à très vite j'espère !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vi, et comme tes soins slowcosmétiqueurs sont parfaits pour moi, c'est sûr qu'on va se revoir bientôt ;-) En échange, je fais une taille en nuages sur ton laurier tin. top là ? gros bisous et encore merci grand comme ça !

      Supprimer
    2. Oh oui, je veux bien, ce serait super chouette !!!
      Bisous !

      Supprimer
  25. Où que j'ai planté des végétaux, locataire ou propriétaire, je me suis toujours dit que c'était bon pour la planète, pour les petits habitants du jardin. Cette seule idée me procure une grande satisfaction et j'espère que mes successeurs apprécient ces petits paradis végétaux.

    RépondreSupprimer