lundi 9 septembre 2013

Pic et pic et piqu'ra plus

Si vous êtes passés par la case départ, vous n'ignorez pas, qu'à mon arrivée ici, il y avait déjà quelques arbustes ; notamment sur le massif juste devant la terrasse. Je débarque donc dans cet endroit avec ma fille de 2 ans en mode Mowgli (le "mode mowgli" étant : je saute, je grimpe, j'explore, je goûte, je suis totalement libre dans ce jardin...) du matin au soir et inversement. Et que vois-je là, juste au bord de la terrasse ? UN PYRANCANTHA. Un de ces arbustes très sûr d'eux du style QUI S'Y FROTTE S'Y PIQUE, dont les aiguilles peuvent être très dangereuses pour les yeux d'une petite fille stature 92 cm. Naturellement, il est hors de question pour moi d'éliminer ce redoutable (locataire je suis, location je respecte) ; mais comment faire pour gagner en sérénité pendant les folles escapades de Mowgli fille ? Je lorgne le sujet en maugréant et soudain, je saisis cisaille et sécateur. Menaçante, je m'approche de lui lentement...il veut me piquer au vif...mais...je résiste...je l'insulte (espèce de fieffé vert satile  va)...je passe à l'attaque mais...AÏEUHHH...zut, j'avais oublié mes gants...
Au bout de 6 perforations/flip/tétanos, quelques bobos sanglants et de nombreux gros mots, j'ai vaincu les aiguilles féroces du monstre Pyracantha. J'ai gagné son respect puisqu'il me tend docilement ses têtes depuis  et Mowgli-girl peut être satisfaite : ses yeux seront épargnés. Maintenant, elle m'appelle Balou (il en faut peu pour être heureux hein ?)
Bref, au début, pour la touche esthétique de mon intervention musclée, je m'inquiète un peu : 
Pyracantha à l'automne 2011. Faut admettre que lui ai mis une sacrée raclée !
Voilà mon pyra-tout-beau-docile aujourd'hui. 

Et puisque vous avez eu l'immense sympathie de me lire jusqu'ici, voici, en bonus, quelques photos du jardin en ce moment :
Le tout petit jardin de la cabane de Mowgli-fille


Un gentil rosier dont j'ignore le nom offre une belle remontée en ce début septembre


Echinacéa et delphinium ont fleuri A B S O L U M E N T tout l'été. La glycine conduite en arbre sera plus costaude dans quelques années

Un laurier à ma sauce qui aura bientôt, comme son pote Pyra, les têtes dans les nuages !

A très bientôt !
La jardinière en herbe pas piquée des "verts"

1 commentaire:

  1. Je peux voir le jardin avec encore pas mal de fleurs. C est tjrs aussi beau.
    J ai bcp aimé les cactus aussi et ravie de revoir l orchestre dans cs jardin!
    A très vite
    Biz
    Michèle

    RépondreSupprimer