mardi 9 septembre 2014

Tout le plaisir était pour moi…


Figurez-vous que c’est durant mes congés enchanteurs que j’avais griffonné, dans le plus grand secret, le présent billet alors  titré : « Merci pour ce moment ». Finalement, à la relecture, j’ai trouvé cette entame un peu cucul ;  j’ai donc remanié tout ça et j’adresse mon intitulé de la semaine, très sincèrement, à tous les protagonistes de mes fabuleuses vacances dans le jardin et dans ailleurs : Ma famille, mes amis, mon caviste, mon dentiste...


Ce n’est certainement pas vous qui me contredirez : l’été 2014 restera gravé dans nos mémoires, sur l’hémisphère vert de nos cerveaux de jardinières(ers)  juste à côté des vaisseaux paresse et face à la zone émotion apéro-barbecue. Selon vos régions, je sais que l’on peut franchement parler d’été déprimant mais ici dans mon Sud, je me contente de dire que j’ai vécu un été singulier. Hormis les quelques jours caniculaires dont, horrifiée, je vous rendais compte ICI et LA, la saison estivale s’est révélée juste parfaite pour les jardins du Sud : de belles journées ensoleillées exemptes de températures étouffantes et entrecoupées d’orages arroseurs. Résultat, pour la première fois de ma vie de jardinière du Sud, l’herbe est restée verte tout au long de la saison. Cet été idyllique a fait suite à un hiver curieusement doux et un printemps étonnamment chaud. Un vrai foutoir climatique qui me plaît énormément ! La preuve : en ces premiers jours de septembre, les températures remontent (je me demande si je ne vais pas renégocier un temps de CP (congés payés)). Tout ceci pour dire que si, habituellement, il faut éviter de planter par fortes chaleurs, cette année, nous avons continué à accueillir des nouveautés au jardin avec une sensation délicieuse de jouer des prolongations printanières. La première énorme surprise m’est venue de mes parents ♥ : deux potées de bambou nigra (j’en rêvais).


 

Un immense merci aux Hommes de la maison qui ont bien sué pour faire les trous pendant que je sirotais un frais breuvage

Henri, quant à lui, est revenu de sa terre natale, les bras (plus précisément, le coffre de sa voiture) chargés de plantes 

des Iris, des graminées à feuillage panaché (si vous connaissez le petit nom, ch'uis preneuse)

Des lilas, du sedum
Du géranium vivace

De la coquelourde

De l'arbuste pas plus identifié que le reste ; de jolies petites feuilles rondes et vernissées et de petites baies rouge. Ma photo est merdique, je sais
Ne voulant pas être de reste, j'ai ajouté des agastaches ; l'émulation du jardinage à 8 mains a cet avantage : le jardin se remplit vite 
Et maintenant, je savoure encore un temps de repos avant le rush de ma rentrée chambouleuse

Cette charpentière, découverte par ma Tornade, avait tellement le bourdon qu'elle s'est suicidée sur les dalles de la terrasse

Une euphorbe a plusieurs convives à sa table et se fait littéralement dévorer par cette splendide chenille (sphynx de l'euphorbe) et une ribambelle de cochenilles farineuses dont toutes les recettes "nature" ne viennent à bout. Tant pis :(
Quant à elle, je ne l'ai pas vu en train de se restaurer mais elle expose son derrière rebondi sans aucune pudeur
Et puisque vous avez toutes et tous voté à l'unanimité
pour l'implantation du bassin par là,
eh bien soit : c'est ici qu'il sera !

 Un vrai grand merci à vous en vous souhaitant une vraie belle

 semaine en vos vrais beaux jardins avec un vrai bon

 bouquin entre les mains

Sur ce, je me sauve dans les vrais miens...


rares rescapées de mes semis : des lavatères annuelles que je renouvellerai volontiers l'an prochain

La Jardinière en Herbe, climatiquement incorrecte

30 commentaires:

  1. Moi, je savoure enfin l'été avec piscine et transat... Juillet et aoüt ont été tellement pluvieux... Le côté positif c'est l'espace vert qui est resté d'un vert magnifique à la place du jaune roussi des étés précédents.Tu ne vas pas me croire mais nous avons encore un nouveau point commun : les bambous nigra ! Ce sont mes préférés et j'en ai 3 magnifiques pieds qui prennent tout un angle de mon jardin. As-tu pensé à faire une barrière anti-rhizomes pour ne pas être envahie ? Mon mari a creusé une tranchée de 60cm de haut et y a coulé un mur en béton ferraillé. J'aime beaucoup toutes tes photos, mais j'ai une peur bleue des araignées... ;-) Plein de bises, Aline !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zéro barrière chez moi :( ça ne m'a même pas effleurée ! Advienne que pourra : si les bambous veulent tracer, je ne pourrai pas les retenir. Pour les araignées, bizarrement, elles ne me font pas peur : je n'irai pas jusqu'à les caresser mais nous vivons, elles et moi en bonne entente ; je les mets juste dehors quand elles s'aventurent dans la maison, sur mon territoire, non mais !!! Plein plein de gros bisous et doux week-end au soleil Karine !

      Supprimer
  2. Magnifique la chenille, j'en ai pas des comme elle par ici!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plante des euphorbes et elle rejoindra ton jardin sans problème :) Excellent week-end en Moselle ma belle, avec plein de grosses bises !

      Supprimer
  3. Hiiiiiii, les bambous nigra sont superbes!!! J'en ai planté qui proviennent d'Anduze, les jeunes pousses sont vertes puis noircissent au soleil! C'est magique!!! Il me semble que c'est une variété non-traçante.
    Pour les graminées, j'ai celle-ci dans mon jardin: miscanthus variegatus et elle ressemble à la tienne...toute petite l'an dernier, énoooorme cette année!!! Je dis ça...;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que ceux-là viennent aussi d'Anduze :) Comme je l'écrivais un peu plus haut à Karine, même s'ils tracent, y a plein d'espace à occuper dont ça ne serait pas un gros problème. Puis sinon, je mange les jeunes pousses de bambous (cuites à l'eau puis trempouillées dans une vinaigrette comme les asperges, c'est succulent). Trop cool ton info pour le miscanthus : du coup, j'ai cherché et en effet, ça ressemble bien à ça ! Aaaah Raphaëlle, heureusement que t'es passée par là :) Merci énorme !

      Supprimer
  4. J'aurais aimé passer un aussi bel été,malheureusement dame nature en a décidé autrement!
    J'ai la chance d'avoir eu du soleil pendant ma seule et unique semaine à la mer, (appareil dentaire oblige), donc j'arrête les plaintes!
    Ma soeur a planté des bambous il y 13 ans dans son jardin, et je dois en récupéré un pied pour habiller mon balcon.
    Ce n'est pas l'espèce commune mais ce n'est pas non plus un nigra comme les tiens qui soi dit en passant sont superbes!
    Je ne connais absolument pas cette variété, tu me la fais découvrir aujourd'hui et je suppose qu'il tient son nom de sa couleur!
    Tu as eu raison de laisser faire les hommes, il faut savoir déléguer de temps en temps et je pense que celui-ci était bien choisi!
    Grosses bizzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouaip, le nigra est superbe et j'ai découvert sur le blog de Caro Le Jardin de Lys, une variété Red qui m'obsède depuis...aaaahlala, ch'uis comme une gosse devant une vitrine de Noël depuis que je fréquente assidûment la blogosphère. Entre les dents et les bambous, mon coeur balance :D
      Merci Isabelle pour ton chouette passage par chez moi. Et maintenant, à nous le week-end, yeaaaaaaaahhhhh ! Enormes bises

      Supprimer
  5. Merci pour ce joli moment de lecture, les belles , les très belles images. vive le jardin,

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, merci, merci et je fais chorus : Viiiiiiive le jardin :)

      Supprimer
  6. Salut la serial planteuse ! Effectivement l'été était pour le moins étonnant, un non-été en somme. L'herbe est restée verte et je n'ai presque pas eu besoin d'arroser... jusqu'ici ! Car voilà une autre limonade en ce moment avec l'été tardif qui se manifeste : la piscine est chaude, les pots sèchent, les plantes grillent... et moi j'essaie de griller au bord de la piscine en laissant les pots en plan ! J'aime bien la dernière photo avec les lavatères et cosmos blancs chapeautés par les echinacéa alba... sûrement un extrait du massif blanc ?! Bon je file manier le tuyau d'arrosage pendant mes quelques 1/2 heures de libres avant de me transformer en taxi-maman du mercredi...
    La graminée panaché, j'en ai piqué chez ma mère, elle en avait partout ça a l'air assez envahissant mais pour le moment ça s'étoffe doucement, je ne sais pas non plus ce que c'est...
    Comme chaque année à la même période, ce sont mes rosiers qui se font sévèrement nettoyer par les tenthrèdes, finalement je laisse plus ou moins faire parce qu'ils repartent très bien après ce nettoyage en règle...
    Bon je filoche à très plus

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voui voui, les lavatères font bien partie du massif presque blanc ! Bravo, tu commences à bien connaître mon jardin ; ça me fait super plaisir :) Bon, t'as peut-être pas vu mais les graminées sont sûrement des miscanthus variegatus d'après Raphaëlle. Dis, je me souviens que pour toi, les vraies vacances commencent vers novembre : comme l'été démarre maintenant, avec un peu de chance, à Toussaint, on ressort la crème solaire ; vide pas ta piscine, je vais débouler chez toi ! A tout bientôt Brindillette grillée :) avec mes gros bisous bien sûr !

      Supprimer
  7. Eh bé , tu est prise de frénésie planteuse.
    Vas-y mollo tout de même, sinon tu n'auras plus rien à faire cet hiver !
    Je ne connais pas le nom de ta graminée, au fait la tienne a trouvé sa place du côté de la citerne.
    Pour les "bambous nigra", même s'ils ne sont pas traçants il faut les limiter. Pour les miens il y a une tranchée qui est prévue, dés qu'il aura plu suffisamment pour pouvoir bêcher.
    Bon je file à mon cours d'inglish.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh my god ! you're very very energetic my friend : garden, kitchen, work and now, inglishe. You are the best and me, je sais que l'hiver sera trop court pour mener à bien mes tonnes de projets. J'attends aussi qu'il pleuve pour dégainer la bêche :) Good bye my friend and gros bisous

      Supprimer
  8. Réponses
    1. Voui et aujourd'hui, elle faisait 10 cm !!!! j'avais jamais vu ça ; je guette le papillon ! A tout bientôt le Manu !

      Supprimer
  9. "Merci pour ce moment" ;-) de lecture et ces magnifiques photos !
    Je pense que la graminée est un miscanthus sinensis zebrinus ou euralie panachée.
    Bonne continuation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yessssss, merci Gwenan pour tes appréciations. J'aime tant qu'on me laisse des petits mots :) A tout bientôt !

      Supprimer
  10. Mais c'est qu'on a failli te surnommer "Valoche"!!!
    Perso, en Indre et Loire, on en a eu de la flotte cet été! Mais pour être honnête, ça ne m'a pas dérangé plus que ça. La pluie, c'est bon pour le jardin. Je ne retiens que ça. Et ça me permet de garder le sourire face à la foule de visages dépressifs, minés par la flotte. Les clients n'en revenaient pas quand j'essayais de leur faire relativiser la pluie. "Non mais avec le temps pourri qu'on a depuis des jours, vous trouver le moyen d'être content ?"
    Bah ouais, parce que la pluie, ce n'est pas mon ennemie. Elle arrose mon jardin et faut quand même avouer que la pluie d'été, ça rend rudement bon!

    Bref.

    Je trouve ta chenille magnifique, à l'image de ton jardin!

    Concernant ces co(n)chenilles farineuses, j'ai le même fléau à la maison, dans les orchidées! J'ai beau les tuer avec un coton-tige imbibé d'alcool à brûler, elles reviennent tout le temps. Sur les 8 orchidées que j'avais, il n'en reste que 4... Bientôt plus que 3 d'ailleurs. Une vraie plaie!

    Allez, je file car il est 23h et j'ai encore 1.2.3...4...5...10 blogs à lire!
    Bisous!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que Valoche sous les yeux, ça fait mal :D
      Hé, Greg, tu te fais une 2ème journée avec tous ces blogs à lire ! Mais si tu laisses partout des comm' aussi agréable qu'ici, on a tout à y gagner :) J'adore ton point de vue sur la pluie et le sourire qu'elle te procure ; et puis, tu as raison : mes plus beaux souvenirs de vacances, quand j'étais gosse, c'était après la pluie ; quand je retournais jouer dehors, les odeurs de terre humide me ravissaient...Ah ça y est, rien que cette évocation me propulse quelques années en arrière. mmmmmmm, c'est délicieux. Té, reviens quand tu veux laisser ta prose ici : ça fait du bien !!!! Gros bisous et excellent week-end, sous le soleil çui-là !

      Supprimer
  11. Beaux spécimens d'insectes mais je ne suis pas du tout attirée par les cochenilles....
    il est chouette ton jardin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les cochenilles sont en effet une sacrée poisse poisseuse mais paraît qu'on faisait de la teinture avec ! Merci Nipette d'être passée par mon jardin ! ça me fait grand plaisir :)

      Supprimer
  12. Question primordiale qui nécessite précision rapide: L'araignée était-elle du soir ?

    RépondreSupprimer
  13. Trop classe tes plantes et ta chenille, mais ma préférence ultime va à ta charpentière suicidaire... Quelles ailes magnifiques ! Plein de gros bisous :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ch'uis bien d'accord ! Trop tendance en plus cette couleur...mais la pauvre, ça ne lui suffisait pas d'être tendance :)
      Et pour la chenille, j'ai pu suivre son évolution jusqu'à 10 cm (si, si) et j'ai raté le papillon grrrrrr !
      L'an prochain, j'installerai un lit de camp à côté de l'euphorbe et je prendrai un congé sabbatique, non mais :D
      Plein de gros bisous à toi ma Toupti !

      Supprimer
  14. Coucou Aline, à mon tour de découvrir ton domaine où règne la fantaisie et la bonne humeur, j'adooorre ! Quelle chance tu as, Jardinière du Sud de vivre au soleil... Enfin, je ne me plains pas, moi, Jardinière de l'Ouest, du soleil on en a depuis trois semaines et il était temps car l'été on se demandait s'il n'avait pas changé d'hémisphère ! Trèfle de plaisanterie ! As-tu ramassé la superbe chenille du Sphinx ? Si tu fouines un peu dans mes articles, tu verras une belle chenille toute poilue nommée la Pudibonde (dans Chenilles et Papillons)... Pauvre Charpentière, elle était bien jolie, c'est dur la vie parfois ! Allez, je te laisse à tes occupations du soir, à bientôt j'espère, bises de Shuki

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eh bien, figure toi que je fouine, je fouine, je fouine dans tes pages et je ne suis pas au bout de mes surprises ! Moi, j'adore tout ce que je découvre de ton jardin ; je me suis invitée par hasard et...le hasard fait bien les choses :)
      A tout bientôt ici ou chez toi avec plein de bises !

      Supprimer
  15. De jolis spécimens, mais les insectes, beurk, je ne suis pas cliente. Hier j'ai pensé à toi en me promenant, oui je fais une pause travaux, dans le jardin des plantes à Nantes. Les fleurs, les cascades, les grands arbres, il n'y a pas a tergiverser, le jardin ça ravigote, je suis à nouveau d'attaque pour mon chantier. Pleins de bises et bonne semaine à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce que j'ai hââââte de voir le résultat de tes travaux !!! C'est pour quand ????
      En attendant, tu as raison de faire une pause sauf que perso, quand je suis dans les travaux, je n'arrive pas à décrocher : c'est aussi pour ça que la location avec travaux légers, c'est juste parfait pour moi :)
      Allez, je t'embête pas plus, je sais c'que c'est :) Plein de grosses bises encourageantes !

      Supprimer