dimanche 6 avril 2014

Le samedi, c’est jardine et ris...et le dimanche, paie-t-en une bonne tranche...

         En clair, hier, j’étais au jardin toute la journée avec une récré bien méritée (c'est moi qui décide après tout) à la jardinerie. Donc, j’étais dans Le Jardin samedi, avec l’Homme et ma puce Tornade et, tandis que l’Homme aux muscles saillants (pas de photo, vous pourriez tomber à la renverse) gérait sa 1ère tonte, non pas du gazon mais des herbes vertes qui font office de "peuhlouse", (la 2ème fois déjà que nous sortons la tondeuse mais la 1ère fois, c’est moi qui l’ai pilotée...Vous vous en battez l’œil ? Ok, j’abrège), j’ai travaillé sur…sur….vouiii gagné, le goutte à goutte et ….youpi tralala, je suis arrivée au bout du tuyau et suis super fière de moi d’avoir conçu et réalisé ce système complexe qui évitera bien des corvées estivales à toute la maisonnée. Message perso : "Michèle et Henri, on va pouvoir enfin passer de vraies soirées zen sans s’interrompre pour dérider des plantes assoiffées aux pieds desquelles se planquent les redoutables vampires moustiques". Pour conclure mes chapitres goutte à goutte, en dehors d’une catastrophe naturelle type puits à sec, il suffira désormais de tourner 3 fois le bouton du robinet pour que les différentes zones du jardin s’abreuvent sans nos bras au bout de la gaine. Pas moins de 225 mètres de tuyaux, environ 300 goutteurs, une vingtaine de raccords dont certains pour raccorder mes conneries et des mini-tuyaux qui arrosent aussi les potées, ont été nécessaires pour cette rude entreprise (vous vous en battez l'oeil aussi ? Ok, j'avais fini de toutes façons). Voyez, je vous avais pas menti hein en vous disant que c’était fastidieux et complexe ! Au final, il ne reste plus que trois petits massifs et trois pots en zone plus ombragée et humide qui ne sont pas reliés au circuit. Vous permettez que je ne publie pas de photo de cette excitante aventure…ahem…de goutte à goutte car globalement, ce n’est pas l’extase visuelle ; vous vous en êtes rendus compte sur le billet précédent "la note bleue". Toujours au programme de samedi, imprévue et brève virée à la jardinerie en tenue bien crade de jardinière mais je m’en fous (faut pas déconner, j'allais pas passer 2 plombes à me pomponner pour aller chercher ce qui manquait comme toujours au moment le plus inopportun ; en l'occurrence, le raccord, le p… de dernier goutteur, les agrafes de fixation au sol pour éviter que les tuyaux se dressent en vedette dans les massifs..)
Une fois mes emplettes terminées, je n’ai pu m'empêcher de passer par l’espace plantes et verdures en tout genre. Je ne peux plus me permettre de nouvelles folies mais je le regrette désespérément depuis que je l’ai vu, lui : 
Lui, c'est le rosier Pacific Dream. Cette couleur, non mais, vous imaginez ? Photo épinglée chez Pinterest

 
  Toujours samedi et toujours en rêvant de Pacific Dream, j’ai osé un truc contre toute attente et contre la plupart de vos avis : j’ai fini de maquiller de mousse mes trois bacs couleur tuyau de goutte à goutte,  mais je vous rassure, c'est juste en attendant de les lifter à la brande de bruyère. L'effet mousse, hélas ne durera pas longtemps ; qu’à cela ne tienne ! j’aime beaucoup tout ce qui est éphémère ; mes ex vous le confirmeront.
J'ai écrit en lettres bâton, "bienvenue" en chinois...Nan, j'rigole...
Et zou, petit tour au jardin :

Arrosage ? non merci ! Zéro tuyau sur cette zone où les sujets installés n'ont presque jamais soif (jardin côté rue)
J'étais persuadé que c'était un rosier de Banks Alba Plena ; ben finalement, c'est un Lutea mais cette belle couleur vanille ne me déçoit pas un brin
Pas fan de jaune je suis, mais force est de constater qu'il est bien présent dans le jardin ; ici un classique et super facile à cultiver Cytisus spachianus
Avant de se coiffer de ses perruques, le jeune Cotinus purpureus préfère encore la fashion red and short 
Boutons de fleurs de pommier

Rosier Mutabilis
La sauge officinale est ready

Feu mignonne inconnue. A l'heure où j'écris ce post, Tornade a précipité, d'un bon coup de bâton (à ce moment précis, elle luttait vaillamment contre une méchante sorcière), la mise en vase de la "jolie fleur"
Et pour mon programme dominical, j'ai jardiné un peu, j'ai ri beaucoup, j'ai bullé passionnément, j'ai écrit cet article à la folie et je n'ai pas du tout pensé au lendemain !
Je vous retrouve prochainement pour vous causer de cadeaux ! 
En attendant, demain, c’est lundi. Courage, ça va passer…
La jardinière en herbe, un peu beaucoup...
 P.S. : Gilles et Brindille, c'est grâce à vous que j'ai trouvé l'inspiration pour le titre de ce billet.

32 commentaires:

  1. Eh bien, tu n'as pas chômé ! Je ris en te lisant parce que tu écris que tu n'aimes pas trop le jaune et je t'écrivais d'ailleurs dans un com' que moi non plus. Mais voilà, les fleurs fleurissent et du jaune apparaît un peu partout, du jaune que j'avais complètement oublié et au final, je trouve ça joli !
    C'est beau chez vous, madame !
    Profite bien de ta soirée, tu le mérites !
    Bises tout plein,
    Sandra qui t'écrit la fenêtre ouverte en admirant le sien, de jardin, j'adore le printemps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et moi je t'imagine dans ta belle maison, la fenêtre ouverte sur le jardin...Oui, c''est beau le printemps à la hauteur de la beauté de la vie :) Plein de bisous aussi !

      Supprimer
  2. Mon fin de semaine fut jardinier aussi, en plus j'ai eu la visite de ma pousse jardinière niçoise qui en lieu et place de faire une salade est arrivé avec un érable. Monsieur pousse a donc, fort doctement, planté l'érable en question, ainsi que mes achats de Primavera. Chez nous ce sera pour fin mai la mise en place de l'arrosage. Le reste dans mon billet de cette semaine
    Repose-toi bien lundi, pour ma part c'est ce que je vais faire.
    Bisous
    Sabina

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas, point de repos ce lundi : ma journée s'achève maintenant...
      Un érable ???? C'est magnifique les érables ! Je ne savais pas que ça pouvait résister dans notre terre difficile ! Mais j'imagine que ta pousse niçoise sait ce qu'il choisit :)
      Allez veinarde reposée, belle semaine à toi. J'attends ton billet et plein de bises à toi et à toutes tes pousses !

      Supprimer
  3. ah ben non: donc je disais que j'aimais bcp tes carrés coté rue et qu'il ne te manquait plus que le programmateur pour t'épargner le fait de tourner le robinet d'eau pour ton arrosage! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas rire : le programmateur, on l'a...gracieusement donné par un cousin de Michèle !! Plus paresseuse que moi, tu meurs :D Grands Thanks pour les compliments ; ça me va droit au coeur !

      Supprimer
  4. Avec ce beau temps, comment ne pas être au jardin !!! Je suis admirative devant ton travail... Et tes photos sont très jolies. J'adore ce rosier Pacific Dream ! A très bientôt !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez, scoop du soir : JE L'AI LE PACIFIC DREAM ; offert par l'Homme qui, outre ses muscles saillants, a aussi un coeur généreux... Plein de bises Karine !

      Supprimer
  5. Oh bon sang, que je rigole en te lisant !!! Je t'imagine très bien en mode " plomberie jardinesque", sache que je t'admiiiiire..tu es incroyable ! ( mon petit mari se charge de cette partie-là du jardin, le reste c'est bibi et je t'avoue qu'il râle bien souvent quand éclosent de nouveaux massifs et qu'il faut dévier, rallonger et...vérifier... Et il n'a pas fini deux autres vont voir le jour prochainement ;-)

    Sinon, ton jardin commence à se parer de bien jolies couleurs aussi, quel ravissement ces premières floraisons ! Mes félicitations aux doigts verts de ce joli coin de nature. Très bonne soirée à toi...A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, pis en mode "plombe et ris", j'ai tout un répertoire de gros mots qui se marient à merveille avec l'ouvrage (tu sais, quand t'as perdu pile au mauvais moment le perceur du tuyau...).
      Merci beaucoup Anielys pour tes appréciations. ça me touche beaucoup :)

      Supprimer
  6. Moi aussi j''ai bien ri en te lisant! ton jardin est fabuleux dis donc.Bon courage pour ta semaine.Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah m'en parle pas de cette fichue semaine ; j'ai à peine le temps de venir voir les com'...pourtant si gentils, comme le tien :) Plein de bises à toi aussi !

      Supprimer
  7. Quel bonheur de voir tes photos des premières fleurs... Bravo Aline pour ce goutte a goutte, tu as des doigts en or et tu es aussi très courageuse. Je te l'ai déjà dit plusieurs fois et tu m'epates de jour en jour.
    Quel beau rosier ce Pacific dream... Ça me ferait énormément plaisir de te l'offrir aussi n'hésite pas a l'acheter et le 10 je te rembourserai.
    Il me tarde de voir ce magnifique jardin pour lequel tu prends tant de soin.
    Gros gros bisous et a très bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas rire : ce soir, en rentrant du boulot, qu'est-ce que j'ai trouvé devant la porte-fenêtre ? Le Pacific Dream !!!!!!!
      L'Homme a noté mon enthousiasme devant le sujet et a attendu que je parte au boulot pour se précipiter pour me l'offrir.
      Ton commentaire et tes encouragements me touchent énormément Michèle. Sache tout de même que quand je jure comme une charretière devant un tuyau vrillé, ça n'a rien d'épatant, mais alors rien du tout :D J'ai hâte d'être à jeudi. Oui, tu vas voir : c'est beau, même s'il y a des bâtons plantés partout pour protéger les semis et petites plantes des petits pieds (pas délicat) de Tornade :D Enormes bisous !

      Supprimer
  8. très jolies ces fleurs jaunes!!!
    moi c'est pas une couleurs qui me dérange ... d'ailleurs je crois bien que pue importe la couleurs pour moi tant que la fleur est jolie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et, oui, c'est toi qui a raison : l'important, ce sont les fleurs. Merci de nous rappeler cette base ! des fois, nous les jardinières du dimanche, on fait un peu les difficiles alors que ces fleurs ensoleillées sont un pur bonheur au printemps :) Et je vais te faire une confidence : cette semaine, comme l'année dernière, je vais semer des tournesols !

      Supprimer
  9. OMG, Pacific Dream est à tomber par terre !!! Si un jour je le plante chez moi en dépit de toute raison, ce sera ta faute ;) Félicitations pour ton goutte-à-goutte, je crois que je n'aurais jamais réussi à faire un truc pareil toute seule... Tu as trop la classe – et ton jardin aussi soit dit en passant, merci pour toutes ces belles photos ! Ce week-end je suis partie en visite impromptue à Quimper avec ma fille, du coup journées sous le crachin = journées sans jardin, mais je me vengerai de la météo ingrate en écumant les pépinières spécialisées et, peut-être si je trouve un moyen de me débarrasser de Tête-en-Boule, en visitant le parc de Boutiguery où rhodos et azalées sont en fleur en ce moment. En tout cas, si Michèle t'offre Pacific Dream, j'exige des tonnes de photos ! Gros bisous et bonne semaine !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La tonne de photos ne va pas tarder : c'est l'Homme qui a décidé de me faire, en avance, un cadeau de fête des mères !!!! Je suis trop contente. Pacific Dream est là ! Je ne sais s'il se bouture facilement, mais dis-toi que si c'est le cas, la 1ère bouture est pour toi :) Plein de gros bisous et j'exige à mon tour des tonnes de photos de ta virée Boutiguery !

      Supprimer
    2. Oooooh, c'est trop génial ! Bravo à l'Homme pour ce cadeau anticipé, et mille mercis d'avance à toi pour la peut-être future bouture ! Pour le Boutiguéry, c'est réglé : j'ai trouvé une solution pour faire garder ma fille vendredi après-midi, donc la batterie de mon appareil photo a passé la nuit à se charger pendant que je rêvais déjà de l'expédition à venir ! C'est donc promis, tu pourras voir toi aussi à quoi ressemble ce domaine qui a l'air absolument sublime :)

      Supprimer
  10. aliiine il a pas marché mon comm' j'en avais écris deux tonnes !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est des saletés ces machines ! ça m'est arrivé aussi (depuis, je copie mon com' avant de publier au cas où mais c'est psycho maniaque mon truc). Je suis verte de rater tes précieuses remarques :( Tant pis, ça s'ra pour une prochaine ! Gros bisous ma Brindille

      Supprimer
    2. C'est ouf : j'ai ton commentaire sur ma boite mais pas sur le blog ! Je le redis : saletés de machines. Et comme j'ai pas envie de me laisser mener par le bout du com' par une boite, je force le truc en copiant collant ton message :

      Mlle brindille a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "Le samedi, c’est jardine et ris...et le dimanche, ..." :

      Haaaaaaaaaaaaaaaa ma chériiiiiiiiiiiiiiie (facon Cristina Cordula) c'est trop bôô !! J'ai pas compris en quoi j'ai inspiré le titre mais j'avoue avoir les neurones en berne (un peu trop arrosées peut-être ?!) en ce moment. Et entre-nous (et tous ceux qui liront ce comm') je suis au bord de la dépression... mes poules me font tourner en bourrique, me massacrent le jardin et ça me déprime ! Chaque soir que je rentre, crevée de ma journée de boulot, mes yeux me sortent des orbites quand je vois les cratères qu'elles ont creusé pour traquer le moindre vers (t'aurais dû les prendre pour te faire des tranchées) mes derniers achats jardin express : mes minimottes chéries ont volé de tous cotés... mes magnifiques tulipes cuban night ne verront jamais le jour... et j'en passe. C'est à pleurer. De toute urgence je dois refaire l'enclos mais, invitée par ci et par là, je n'ai pas encore pu. Ce w-e quoi qu'il en coûte il faut les parquer hermétiquement sinon le potager faudra pas y compter cette année... j'en suis là. Dommage ce week, il y avait les Pontaflores (et je n'ai jamais pu y aller encore). Bon je te laisse je vais étudier l'option barbelés électrifiés.
      Le rosier est une tuerie, j'espère que tu l'auras un jour !! Et finalement la mousse ça fait pas si mal sur les pots. J’arrête car tout ce bonheur et cette drolitude me déprimer encore plus.
      bises

      Supprimer
    3. ...auquel je réponds sur le chant : Egécrié, crié hééé, Brindille oweuh, déconne pas oweuh. T'as raison, maintenant, ta priorité, c'est parquer les poules. La dépression s'en ira aussitôt pour refaire de la place à la verdure et à la drolitude. T'as qu'un mot à me dire et je lance la chaîne de solidarité : refleurir le jardin de Brindille après le passage de l'ouragan Cotcot ! ça va mieux là ? Non sans déc. je comprends ta déconvenue ; je serais pire que toi si ça m'arrivait. Courage et surtout plus de plantations tant qu'elles sont dans le périmètres des gallines...Assez ! Gros bisous du soir très tard !

      Supprimer
  11. Eh bien...cela me donne du courage pour réapprivoiser mon jardin ! Il est superbe !
    Bisous
    Laurence

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laurence, si le courage te manque, surtout n'hésite pas à me solliciter : je sais stimuler les jardinières les plus dépourvues d'entrain ! Gros bisous à toi aussi :)

      Supprimer
  12. Pacific dream dans mon imaginaire de féraille serait un joli nom de grosse et ancienne locomotive americaine à charbon genre union pacific qui aurait toute sa place dans ton jardin... mais redevenons vite serieux car goutte-a-goutte, c'est un véritable GAG.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En train de te lire, je me disais que les gueules noires de ma contrée auraient adoré ton commentaire...et les cheminots de ma familia tambien ! Quand on prétend que le monde n'est pas assez loco, c'est qu'on a pas encore eu le loisir de croiser ton chemin !

      Supprimer
  13. tout plein d'humour, j'adore!
    très beau jardin en passant!
    bon aprem

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Isabelle ! Bonne soirée à toi...dans tes belles boiseries :)

      Supprimer